Idée week-end : Week-ends d'automne en Europe

Envoyer à un ami
Week-ends d'automne en Europe

Les jours raccourcissent et les températures fraîchissent… Ce n’est pas une raison pour se laisser aller à la morosité. L’automne se conjugue au plaisir à travers l’Europe. Art nouveau à Bruxelles, virée gourmande à Londres, dégustation de porto au Portugal, bains chauds à Budapest ou expos à Turin : voici cinq idées week-end anti-déprime pour un automne placé sous le signe de la découverte et du bien-être !



Itinéraire Art nouveau à Bruxelles


Virée gourmande à Londres


Visiter les caves à Porto


Prendre un bain à Budapest


Fêter l’Italie à Turin


Fiche pratique


:: Itinéraire Art nouveau à Bruxelles

Bruxelles est réputée pour sa Grand Place, ses estaminets, son Manneken Piss et son Atomium… Les amateurs de balades urbaines connaissent, eux, le véritable trésor de Bruxelles. Il est architectural. Et oui ! Bruxelles compte en effet parmi les villes d’Europe ayant le plus grand nombre d’édifices Art nouveau. Concentrés dans les quartiers d’Ixelles et de Saint-Gilles, ils sont disséminés à travers la ville, à Etterbeek, Schaerbeek, dans le centre historique et même dans les populaires Marolles.

Avec Victor Horta pour chef de file, les architectes des immeubles Art nouveau ont fait preuve d’une audace et d’une créativité qui émerveillent encore. Construits pour la plupart entre 1895 et 1905, les édifices bruxellois témoignent du renouveau stylistique qui s’impose dans les arts décoratifs de l’Europe d’alors. Allez faire un tour au musée Horta, installé dans une maison-atelier que le maître se fit construire et où il vécut. La visite mérite vraiment le détour.

Du 8 au 31 octobre, profitez de la Biennale de l’Art nouveau pour découvrir ces trésors bruxellois. L'association Voir et Dire Bruxelles organise des visites de bâtiments Art nouveau et Art déco : bâtiments publics, scolaires et industriels, magasins, cafés, mais aussi hôtels, maisons de maîtres et autres propriétés privées qui n'ouvrent leurs portes au public qu'à ce moment-là. Chaque week-end, de multiples parcours à pied, à vélo et en bus emmènent le promeneur à la découverte de ce patrimoine.


:: Virée gourmande à Londres

Une virée gourmande à Londres ? Il y a peu, l’idée pouvait paraître saugrenue. Or, depuis quelques années, la capitale britannique connaît un renouveau gastronomique, dont le meilleur exemple reste les gastropubs : ces hybrides de bistrots de chef, où l’on sert une cuisine innovante dans un cadre décontracté.

Londres, pour les plus fortunés, possède nombre de tables répertoriées par le prestigieux guide Michelin. Certains des chefs londoniens ont acquis une renommée internationale, comme Jamie Oliver, star des fourneaux, dont le resto Fifteen – assez chic - se trouve dans le quartier popu de Shoreditch (13-15 Westland Pl, M° Old St.). La variété culinaire est très vaste en Grande-Bretagne et reflète le multiculturalisme de cette ville-monde : les saveurs exotiques, indiennes, chinoises ou antillaises en font désormais une capitale gastronomique globale.

Du 3 au 18 octobre, le London Restaurant Festival offre une belle vitrine de la cuisine made in London. À cette occasion, des centaines de restaurants de la capitale anglaise proposent au public de découvrir leurs spécialités culinaires à tarif réduit. Au même moment, la Chocolate Week (10-16 octobre) fait les délices des fous de chocolat. Le chocolat coule à flots au May Fair Hotel, dans les fontaines, en sculptures, dans les dégustations, les démonstrations… Il fera même l’objet de débats, et soyez prêt à assister aux lancements de chocolats inédits. Un festival à croquer sans modération !


:: Visiter les caves à Porto

Les frimas de l’automne vous dépriment ? Cap sur Porto pour des dégustations bachiques. Sachez que le vin de Porto n’est pas produit à Porto, mais à Vila Nova de Gaia, dans les chais situés de l’autre côté du Douro. Pour vous y rendre depuis Porto, empruntez à pied le spectaculaire pont de fer Dom Luis qui enjambe le fleuve et domine la vieille ville. Enchanteur !

Envie de vous initier aux subtilités des tawnies, rubies, colheitas et autres late bottled vintages ? Les maisons Calem, Taylor’s , Ferreira ou Graham’s vous ouvrent leurs portes avec plusieurs visites guidées par jour, suivies d’une dégustation bienvenue. Depuis Vila Nova de Gaia, la vue est superbe sur Porto avec, au premier plan, les bateaux plats ou rabelos qui transportaient autrefois les gros tonneaux en chêne.

Enfin, sachez que vous pouvez rejoindre en train ou en bateau les magnifiques paysages de la haute vallée du Douro (lire notre reportage), où se trouvent les vignobles du fameux nectar portugais ! En tout, plus de 40 000 propriétaires récoltants sont répartis sur le terroir A.O.C. des 250 000 hectares centrés autour de Pinhão, dans la haute vallée du Douro, à une centaine de kilomètres à l’est de Porto.


:: Prendre un bain à Budapest

Il fait froid ? Prenez un bain chaud. Budapest compte pas moins de 118 sources thermales entre 21 et 78 °C, aux eaux riches en calcium, magnésium, soufre et autres minéraux... Certaines sources ont été aménagées par les Romains, d'autres ont été découvertes et utilisées par les Turcs. Un bon remède naturel pour rhumatisants, cardiaques et autres anxieux. Certains établissements de bain de la capitale hongroise sont somptueux, avec des décors orientaux ou Art déco.

Parmi nos coups de cœur, les bassins extérieurs des bains Széchenyi où l’on peut faire trempette même en hiver dans une eau chauffée à 38 °C. Il s’agit du plus grand complexe thermal d’Europe dans un palais néo-baroque de 1913. Sur les bords du Danube, vous trouverez le bain turc Rudas qui date du XVIe siècle et les célèbres bains Gellert avec son superbe décor Art nouveau (cher et plus touristique).

Variez les plaisirs curatifs : piscine froide, puis bain chaud suivi d'un massage ou de soins esthétiques. Vous en sortirez rajeuni de dix ans. N’oubliez pas votre maillot (s’il s’agit d’un bain mixte), votre serviette et votre bonnet de bain. Vous pouvez tout de même en louer ou en acheter sur place. En sortant, découvrez les splendeurs Art nouveau de Budapest, baladez-vous dans la colline du château de Buda, longez le Danube et offrez-vous un bon resto pour déguster la savoureuse gastronomie hongroise. Bref, un week-end relaxant pour se requinquer.


:: Fêter l’Italie à Turin

Cette année, Turin fête le 150e anniversaire de l’unité italienne dans le cadre d’Esperienza Italia .

Si les festivités ont débuté en mars, la première capitale de l’Italie unifiée présente cet automne deux expositions ambitieuses sur l’art et la mode made in Italia :
- Moda in Italia, 150 ans d’élégance : la haute couture et le style italiens des 150 dernières années, des vêtements de la noblesse du XIXe siècle aux créations des stylistes actuels. L’un des moyens d’expression privilégiés de l’excellence italienne. à la Venaria Reale, jusqu’ au 11 décembre 2011.
- Leonardo, le génie, le mythe : les différentes représentations du génie de Léonard de Vinci à travers l'histoire de l'art. Sont exposés notamment le célèbre Autoportrait en sanguine du Maestro, conservé à la Bibliothèque Royale de Turin, ainsi que de nombreuses autres œuvres originales de premier plan. à la Venaria Reale, du 22 octobre 2011 au 8 janvier 2012.

Après la visite, profitez-en pour redécouvrir Turin, ville industrielle devenue capitale culturelle, qui s’est embellie à l’occasion. À ne pas manquer : le riche patrimoine de son centre historique hérité de la famille royale de Savoie, mais aussi ses quartiers plus récents du côté du Lingotto. Autre curiosité : la manifestation Contemporary Torino, consacré à l'art contemporain, montre une facette moderne et dynamique de la cité piémontaise.

Turin est aussi une capitale de la dolce vità à l’italienne. C’est ici qu’est né le mouvement gastronomique du slow food. Il faut visiter le magasin Eataly, véritable temple dédié à la gastronomie locale, et prendre un bicerin (mélange de café, de chocolat et de lait) dans l’un des beaux cafés historiques de la ville. D’authentiques plaisirs d’automne….

Jean-Philippe Damiani
Photo : Office du Tourisme de Hongrie
Mise en ligne le 4 octobre 2011

Fiche pratique

Pour préparer votre séjour, consultez nos fiches Bruxelles, Londres, Portugal, Budapest et Italie.

Visit Brussels

Visit London

Budapest Info

Visit Portugal

Turismo Torino

Comment y aller ?

- Bruxelles : Thalys depuis Paris-Nord en 1h22, vols avec Brussels Airlines depuis la province.
- Londres : Eurostar depuis Paris-Nord en 2h15, vols avec British Airways depuis Paris et la province.
- Porto : vols directs avec Transavia depuis Paris-Orly et d’autres low cost depuis la province.
- Budapest : vols directs avec Air France, Malev et EasyJet.
- Turin : TGV Artesia depuis Paris-Gare de Lyon en 5h30. Vols avec Air France et Alitalia.

Où dormir ?

Trouvez votre hôtel à Bruxelles, Londres, Porto, Budapest et Turin.


Drapeau sejours week end Portugal

Partir au Portugal

  • A voir, à faire au Portugal
  • Réservez un trek ou une randonnée
  • Réservez un hôtel
  • Trouver un billet d'avion
  • Louer une voiture
  • Trouvez une location
  • Partagez votre taxi Paris - Aéroport
  • Réserver en camping et mobil home
  • Réservez un vol + hôtel
  • Réservez une auberge de jeunesse
  • Se loger chez l'habitant

Applis