Idée week-end : Les châteaux de la Loire à vélo


Les châteaux de la Loire à vélo

À moins de deux heures de Paris, les châteaux de la Loire offrent de belles balades dépaysantes. Et oui ! Tout en descendant la Loire, vous remonterez dans le temps, de la Renaissance au XIXe siècle, de Blois à Chambord en passant par Chenonceau. Ajoutez à cela de nombreux kilomètres à parcourir en vélo pour parfaire votre silhouette : la culture et le sport s’allient, le week-end est réussi !



Un avant-goût avec le château de Blois


Chaumont-sur-Loire et ses jardins


Les nocturnes de Chenonceau


Cheverny, rendez-vous avec le capitaine Haddock


Chambord : le meilleur pour la fin


Fiche pratique


:: Un avant-goût avec le château de Blois

L’arrivée se fait à Blois, desservie par le TGV en 1h30 environ au départ de Paris-Montparnasse : une voiture réservée aux vélos vous permet même d’embarquer à bord votre compagnon d’un week-end.

Si vous disposez suffisamment de temps, commencez par visiter le château de Blois et la ville (attention, ça monte et descend plutôt abruptement). Ce château résume à lui seul une grande partie de l’histoire de France. Charles d’Orléans, Louis XII, François Ier… y ont notamment habité. Chacun y apporta sa touche, d’où une richesse architecturale remarquable. C’est là aussi qu’eut lieu l’assassinat du Duc de Guise par les hommes de Henri III, immortalisé par le peintre Paul Delaroche, au XVIIIe siècle. Et, pour couronner le tout, Blois est une ville très agréable pour le promeneur.


:: Chaumont-sur-Loire et ses jardins

Le deuxième château, celui de Chaumont-sur-Loire, se trouve à 18 kilomètres de Blois. Bâti à la fin du XVe siècle par la famille d’Amboise, le château s’élève sur un promontoire dominant la Loire. Pour profiter de la superbe vue, l’aile nord est abattue au XVIIIe siècle. Le château fort, au système défensif d’origine (pont-levis, donjon, courtines, douve) devient demeure d’agrément. Catherine de Médicis l’achète en 1560 puis, devenue veuve, contraint Diane de Poitiers à l’accepter en échange de Chenonceau. Marqué par la Renaissance, l’édifice ne cesse de s’embellir : durant votre visite, admirez les belles collections de tapisserie, de meubles et d’objets datant des XVIe, XVIIe et XIXe siècles.

Autre beauté de Chaumont-sur-Loire : son parc. Alors que le style paysager irrégulier vit ses dernières heures pour être supplanté par les jardins à la française, le parc de Chaumont résiste. Une allée serpente par ici, un magnifique cèdre se dresse par là... De plus, chaque année, le festival des jardins, de la fin avril au mois d’octobre en éblouit plus d’un. En automne, l’endroit est superbe.

Mais vous voilà déjà à reprendre la route, pédalant activement. Préparez-vous à une rude montée à la sortie de Chaumont. Rassurez-vous : le reste est relativement plat et pour aller au bord du Cher, une bonne demi-heure de descente s’offre à vous : un régal !


:: Les nocturnes de Chenonceau

Direction Chenonceau, le fleuron du val de Loire, à 27 kilomètres. Surnommé le « château des dames », Chenonceau doit effectivement une grande partie de son existence aux femmes. Construit par Katherine Briçonnet, il fut successivement embelli par Diane de Poitiers, belle favorite d’Henri II, Catherine de Médicis, l’épouse de ce dernier, ou encore Gabrielle d’Estrées, la bien-aimée d’Henri IV. Chenonceau fut épargné des foudres de la Révolution française grâce à Madame Dupin, hôtesse, entre autres, du jeune Jean-Jacques Rousseau.

Bâti sur les eaux tranquilles du Cher, le château le plus visité de France après celui de Versailles possède une collection de tableaux exceptionnels : Le Primatice, Le Corrège, Le Tintoret, Rigaud, Nattier, Van Loo. Les jardins à la française sont magnifiques et lorsque l’été, une promenade nocturne au gré des lumières est organisée, on ne peut que se laisser envoûter par le lieu.

Voilà le soir venu, la fatigue se fait sentir : nous vous conseillons de vous éloigner un peu de Chenonceau : les prix du camping ou de l’hôtel sont beaucoup moins chers ! Les villes de Chisseaux ou Chissay-enTouraine valent le coup d’affronter les 3-4 kilomètres qui vous séparent d’une nuit bien méritée. Vous pouvez également emprunter le TER. Ce dernier longe le Cher et dessert ces petites villes. Pour 2 € et des poussières, poussez jusqu’à Montrichard. Vous repérerez facilement la ligne de chemin de fer puisqu’il faut la traverser pour accéder au château.


:: Cheverny, rendez-vous avec le capitaine Haddock

Vous voilà bien reposés et prêts pour une nouvelle journée de vélo. Direction : Cheverny, à 39 kilomètres. Malheureusement, vous commencez cette journée par une longue ascension : il s’agit de sortir de la vallée du Cher. Ce sera la seule grande montée de la journée. Le château de Cheverny, célèbre pour ses traditions de véneries, est aussi connu pour son étrange ressemblance avec Moulinsart, la demeure du capitaine Haddock, fidèle ami de Tintin. Une exposition permanente est d’ailleurs consacrée à Hergé.

Un des atouts majeurs du château réside dans ses intérieurs. La décoration est quasiment identique à celle du XIIe, lorsque Raoul Hurault, secrétaire de Louis XII, construisit le premier château de Cheverny en 1510. Pas étonnant lorsqu’on sait que le château a toujours été habité et appartient à la même famille depuis six siècles. Le mobilier, d’une grande richesse, est dans un état remarquable. Le parc, peuplé de cèdres et d’essences rares, est l’endroit parfait pour une pause bien méritée et un pique-nique.


:: Chambord : le meilleur pour la fin

128 mètres de façades, 440 pièces, 365 cheminées : c’est sûrement le château de tous les superlatifs. La route de Cheverny à Chambord est assez facile et particulièrement jolie : des airs de Sologne s’invitent sur le bord de la route, la végétation est plus dense. Voir les cheminées du château de Chambord s’envoler par-dessus les arbres suffit à récompenser l’effort fourni pour parcourir les 18 kilomètres nécessaires.

Comptez une heure et demie pour visiter l’intérieur de ce chef-d’œuvre de la Renaissance. Le superbe escalier « à double révolutions » vous rappellera sûrement votre enfance lorsque vous regardiez Catherine Deneuve, alias Peau d’Âne rejoindre son prince, vêtue de sa plus belle robe couleur « soleil »… La terrasse du château est également magnifique : lanternes, flèches, environ 800 chapiteaux, 365 chapiteaux, une vue superbe…

Demeure de François Ier, Chambord est une étape incontournable dans une visite des châteaux de la Loire. Mais voilà le week-end qui touche à sa fin : il vous faut environ 12 kilomètres pour rejoindre Blois. La route est assez facile, excepté la rude montée juste avant la gare.

Laurène Vitoux
Photo : © Pays des châteaux
Mise en ligne le 28 août 2009

Fiche pratique

Consultez notre fiche destination Châteaux de la Loire.

Y aller ?

Blois est desservie par le TGV Atlantique www.voyages-sncf.com

Où manger ?

Les prix des restaurants à proximité des châteaux sont assez chers et pas toujours de bonne qualité. Nous vous conseillons de vous arrêter en chemin dans des petits villages. Voici néanmoins quelques adresses :

- À Blois : Le Castelet (Menus de 15,40 à 27 €), 40, rue Saint-Lubin.
- À Chenonceau : Hostel du Roy (Menus 15,50-37 €) : 9, rue du Docteur-Bretonneau, 37150 Chenonceau.
- À Chambord : La Diligence (Menus de 11 à 34 €) : 13, rue du Bourg, 41220 La Ferté-Saint-Cyr.

Où dormir autour de Chenonceau ?

À Montrichard
- Camping municipal L’Étourneau, rue Vieille-de-Tours. Tél : 02-54-32-10-16.
- Hôtel de la Gare (chambres à 36 €), 20, avenue de la Gare.
- Château de Chissay-en-Touraine(chambre à partir de 130 €). Certes, il faut que votre budget le permette, mais comment ne pas craquer pour ce superbe château, construit sous Charles VII, et son beau parc de 10 hectares ?

À Chisseaux
- Camping de l’écluse, route de la plage : un camping sympathique et arboré au bord du Cher.

Sites utiles

Office de tourisme Blois Pays de Chambord

Châteaux à Vélo : un excellent site détaillant toutes les pistes cyclables reliant les châteaux les uns aux autres. Vous êtes assurés de ne jamais croiser de voiture.

La Loire à Vélo : même chose, pour l'ensemble des pays de la Loire avec des indications sur la future route de la Loire à Vélo qui ouvrira en 2010.


Drapeau sejours week end Châteaux de la Loire

Partir dans les Châteaux de la Loire

  • A voir, à faire proche des Châteaux de la Loire
  • Réservez un hôtel
  • Trouver un billet d'avion
  • Louer une voiture
  • Louer la voiture d'un particulier
  • Trouvez une location
  • Billets Monuments Nationaux
  • Louer le camping car d'un particulier
  • Réservez en camping et mobil home
  • Réservez une auberge de jeunesse