Le mythe effondré, la réalité encore plus belle


Le mythe effondré, la réalité encore plus belle

Alors, me direz-vous, pourquoi Cuba ? Pour la gentillesse des gens d’abord, ensuite pour les paysages, la beauté sauvage des villes, la mer, le rhum, les havanes, la langouste, la musique, etc... Pour toutes ces réalités, qui font de cette île, bordée de plages paradisiaques, une terre à parcourir sac à dos en routard (même si ça reste un peu cher).

Mais là aussi, un petit débroussaillage est nécessaire. Croire que tous les Cubains sont fanas de salsa revient à imaginer la France entière danser tous les samedis soirs au bal musette. De ce point de vue-là, il faut tirer chapeau au régime, d’avoir su varier l’offre en matière d’accès à l’expression musicale et à la danse. Aujourd’hui, les Cubains continuent de se rendre indifféremment « au ballet », à une peña de rumba ou à un boléro, à une session de jazz ou dans une milonga pour essuyer quelques pas de tango.

C’est au contact des Cubains et des Cubaines qu’il faut découvrir Cuba. Avec eux, se lever aux aurores pour aller prendre son café dans la rue ; le midi se délecter d’une langouste grillée à même le sable avant de plonger, un détecteur de métaux à la main, dans les eaux cristallines de la plage de Santa Maria del Mar pour essayer de reprendre à Yemaya, la déesse de la mer, les bijoux qu’elle arrache aux baigneuses !

Avec eux passer l’après-midi à sillonner La Havane dans un taxi hors d’âge, puis s’arrêter le long du Malecón pour regarder partir un cargo, avant de s’en aller respirer les gaz d’échappement et les odeurs d’essence, flâner sur les trottoirs le nez sur les façades en évitant les merdes de chien…

Avec eux, encore, quand la lune écaille les fuites d’eau, refaire le socialisme autour d’un vieux rhum dans un paladar tout embué de volutes de havanes. Puis, se payer une bonne tranche de salsa caliente, avant de s’avachir dans un fauteuil-club pour regarder s’époumoner un saxophoniste. Et là, on se dit que, finalement, la musique échappera toujours à l’image… tant mieux !


Texte : Eric Milet. Photo : Eric Milet



Drapeau sejours week end Cuba

Partir à Cuba

  • Réservez un trek ou une randonnée
  • Réservez votre circuit sur-mesure
  • Réservez votre croisiére
  • Réservez votre séjour à la carte
  • Réservez votre voyage et autotour sur mesure
  • Réservez un hôtel
  • Réservez votre hôtel à la carte
  • Trouver un billet d'avion
  • Louer une voiture
  • Se loger chez l'habitant
  • Louez une voiture à Cuba
  • Partagez votre taxi Paris - Aéroport

Applis Routard Iphone Ipad