Irlande, mythique Connemara

Galway, porte du Connemara

Galway, porte du Connemara
Anne-Marie Minvielle

Capitale du comté de Galway, la ville s’ouvre sur la région du Connemara, à l’extrême ouest de l’Irlande. La langue irlandaise, le gaélique, y est parlée en majorité, notamment sur la côte sud.

Galway, prononcez « gaulway », est toujours gaie même sous la pluie. Un bon pull des îles d’Aran et un chapeau imperméable sont faciles à trouver dans les innombrables magasins aux couleurs vives des rues piétonnières.

La fameuse bague de Claddagh, au coeur couronné entre deux mains, symbolise l’amour et la loyauté. Cathédrale, moulin, porte dite espagnole (photo) et mini-château transformé en banque : ce ne sont pas les monuments qui se remarquent mais plutôt la gentillesse et la vivacité qui se dégagent de cette ville universitaire.

Le craft irlandais règne ici en maître. Cristal et porcelaine de Galway, mais aussi instruments de musique à petits prix et laines en tout genre. C’est également de Galway que l’on part pour les îles d’Aran.

Le soir, un saut de l’autre côté du fleuve permet d’écouter un concert de live music chez O’Connors, Tigh Coili, Taaffes ou The Quays, sinon de déguster les huîtres de Galway, délice plus onéreux et plus rare.

Si vous arrivez lors du Festival des Huîtres (23-25 septembre 2011), profitez-en pour les essayer arrosées de Guinness. Vous voici dans l’ambiance pour affronter le vent et les grands horizons. Prévoyez malgré tout une petite gourde de whiskey depuis la France. Il est bien plus cher en Irlande.

Texte : Anne-Marie Minvielle

Mise en ligne :

Irlande Les articles à lire

Services voyage