Envoyer à un ami
Avion : les droits des passagers

Avion : les droits des passagers

Les ennuis en avion, ça n’arrive pas qu’aux autres. Annulation de vol, refus d’embarquement, retard, bagage égaré… Les incidents ne manquent pas. Bien souvent, le voyageur se trouve démuni. Que doit-on exiger du transporteur ? Peut-on être indemnisé ? Comment faire une réclamation ?

Routard.com fait le point sur les droits du passager aérien, à partir des conventions internationales de Varsovie et de Montréal, des règlements communautaires de l’Union européenne et des recommandations de la Direction générale de l’aviation civile.

La plupart des règles énoncées dans ce dossier s’appliquent aux vols suivants :
- ceux au départ des aéroports de l’Union européenne, de la Norvège, de l’Islande et de la Suisse ;
- ceux en provenance d’un aéroport extérieur à l’Union européenne, de la Norvège, de l’Islande et de la Suisse, exploités par une compagnie communautaire ;

Pour les vols exploités par une compagnie extra-communautaire hors d’Europe, il faut se référer aux règles établies par les services de l’aviation civile du pays où s’est produit l’accident ou l’incident.

Bon à savoir !
- Exigez des justificatifs.
- Demandez à la compagnie qu’elle vous informe de vos droits. Parlez à un responsable de la compagnie aérienne, dont vous noterez le nom.
- Tentez d’obtenir un justificatif écrit sur les raisons de l’incident.
- Pour toute demande d’indemnisation adressez au service clientèle une lettre recommandée avec avis de réception. Sans réponse de la compagnie, vous pouvez saisir les services de l’aviation civile du pays où s’est produit l’incident.
Air-Indemnité
Annulation de vol, retard excessif ou surbooking : vous avez des droits !
La réglementation aérienne peut prévoir jusqu’à 600 euros d’indemnité par passager.
Depuis 2007, Air-Indemnité.com simplifie toutes les démarches en prenant en charge l'intégralité de la procédure. Leurs experts obtiennent gain de cause dans 9 cas sur 10.
Air-Indemnité.com se rémunère uniquement par une commission sur l'indemnité perçue. Vous n’avez pas un centime à débourser si la réclamation n’aboutit pas !

Dossier rédigé par Jean-Philippe Damiani
Photos : Dreamstime.com