Envoyer à un ami

Voyager fauché

Voyager fauché

Votre copain Martin revient d’Amérique du Sud, où il n’est parti qu’avec quelques euros en poche. Il vous fait le récit épique de ses nuits sous la tente, en plein hiver austral, de sa traversée de la cordillère des Andes, calé entre deux lamas à l’arrière d’un camion. Vous ouvrez une bouche béante et admirez secrètement cet aventurier des temps modernes. Votre point commun avec lui : vous n’avez pas d’argent. Mais ça s’arrête là. Jamais vous n’oserez prendre de tels risques !

Que faire alors ? Rester à la maison ? Non ! Voici nos tuyaux pour voyager sans argent, ou presque, et sans pour autant passer pour un inconscient suicidaire. Transports, hébergement, nourriture, visites : avec un minimum d’imagination, vous pourrez vous en tirer pour pas grand-chose. Que vous partiez en stop ou que vous vous fassiez héberger chez l’habitant, vous pouvez compter sur la générosité de ceux que vous croiserez en chemin. Rendez-le leur, en étant affable et serviable : ils n’attendent de vous qu’une rencontre, un échange culturel.¨

Car voyager fauché est une façon alternative de voir du pays, souvent plus authentique et interactive que si l’on se contente de suivre les sentiers touristiques déjà tracés. Partez pauvre, mais revenez riche d’une belle expérience humaine !


Se déplacer pour pas cher sans user ses semelles
Se faire héberger gratuitement
Se remplir l’estomac sans vider son porte-monnaie
Visiter sans droits d’entrée







vers PAGE 2/5