Drapeau Islande

Géographie et climat Islande

Géographie

La superficie de l'Islande est de 103 000 km², composée pour environ 12 % de glaciers, 40 % de sables, 25 % de champs de lave, 20 % de pâturages, 3 % de lacs et 1 % seulement sont des terres cultivées.
Au centre, des toundras marécageuses, où se réfugient, l'été, des oiseaux migrateurs. Peu d'arbres sur cette île, d'où une érosion préoccupante.
L'altitude moyenne de l'île est de 500 m et son point culminant est le Hvannadalshnjúkur (2 110 m), situé sur le plus grand glacier d'Islande, qui est aussi le plus vaste d'Europe (il a la même superficie que la Corse) : le Vatnajökull (8 100 km²).

Phénomènes des latitudes nordiques

L'été et l'hiver, le jour et la nuit

À cause de la latitude de l’Islande, à partir de juin et en juillet, il ne fait jamais, ou presque jamais, nuit sur l’île. C’est perturbant, mais aussi grisant, de perdre le repère du jour et de la nuit, d’autant plus que les paysages sont alors nimbés d’une lumière très particulière. Au mois d’août, la nuit daigne de nouveau s’imposer pour quelques heures sur le pays, puis peu à peu, devient dominante en hiver, laissant très peu de place au jour de novembre à février.

Détail pratique : si vous ne pouvez dormir que dans le noir, munissez-vous absolument d’un bandeau pour les yeux, car non seulement il ne fait jamais nuit en été, mais en plus, il n’y a pas de volets et les rideaux sont généralement loin d’être occultants.

Le soleil de minuit

Le soleil de minuit, c’est lorsque à son point le plus bas, le soleil ne disparaît pas complètement sous l’horizon. Ce phénomène éphémère propre à l’été austral ne s’observe qu’au-dessus du cercle polaire, or l’Islande est juste au-dessous. Seule la petite île de Grímsey, au nord, est traversée par celui-ci.
En été, des excursions sont spécialement organisées pour y admirer ce soleil qui ne se couche pas (mais pour jouir de ce magnifique spectacle, encore faut-il que le ciel soit dégagé !).

Les aurores boréales

Les anciens leur prêtaient des pouvoirs surnaturels, leur apparition étant interprétée comme le signe avant-coureur d’événements tragiques. Depuis l’avènement de la science, on est rassuré.
C’est surtout dans le Grand Nord, la nuit, par temps clair et durant les mois d’hiver, que l’on peut avoir l’occasion de contempler ce fascinant phénomène lumineux, provoqué par la présence de particules solaires ionisées dans les hautes couches de l’atmosphère terrestre aux abords des pôles.

Climat

Contrairement à l'idée reçue, il ne fait jamais très froid en Islande, la température moyenne en été étant de 12 °C, avec parfois des pointes à 20 °C ! Il n'y a qu'en hiver ou la nuit en été (à l'intérieur de l'île) que les températures peuvent vraiment descendre au-dessous de zéro (de - 5 à - 15 °C).
Le climat change très rapidement, ce qui est assez perturbant et contraignant. Ainsi, les prévisions météo locales sont, en général, assez peu fiables. La côte est s'avère beaucoup plus ensoleillée que la côte ouest... alors si vous êtes surpris par un déluge à Ólafsvík (ça peut durer une semaine d'affilée), filez vite vers Egilsstaðir.

Pour toute info, consulter le site météo islandais (traduit en anglais) : vedur.is. Très bien fait, avec les températures, les prévisions, l’état de la mer et même les risques de séismes ou d’avalanches...

Quand partir ?

À moins de vouloir visiter l'île sous la neige ou admirer les aurores boréales (visibles surtout en hiver, quand il fait nuit), on conseille aux randonneurs avides de découvrir les paysages uniques d'Islande de s'y rendre entre juin et septembre. Sachez tout de même qu'en juin ET septembre, la plupart des pistes intérieures ne sont pas encore ouvertes ou déjà fermées, tout comme un certain nombre de refuges (voire d’hébergements en général, certains fermant très tôt en septembre). Le meilleur mois, en fait, est juillet, quand la nuit est, pour ainsi dire, inexistante. L'inconvénient : c'est aussi à cette période que la saison touristique bat son plein et que les prix sont très élevés.

Géologie et géothermie

Située sur la dorsale médio-atlantique, l'Islande est un point chaud de l'activité volcanique et géothermique : 30 volcans postérieurs à la dernière période glaciaire sont entrés en éruption au cours des deux derniers siècles, et c'est de l'eau naturellement chaude qui fournit à la population un chauffage peu onéreux et non polluant. Les rivières sont domestiquées pour produire une énergie hydroélectrique bon marché.
On se rend souvent en Islande en espérant voir des geysers, une éruption (une tous les 5 ans en moyenne), ou plus sûrement des coulées de lave. Ce serait dommage de quitter l’île sans avoir senti l’odeur sulfureuse des fumerolles, s’être baigné dans des sources chaudes et s’être émerveillé à la vue de régions dénudées où la terre est jaune et rouge et la boue des mares bouillonnantes couleur plomb...

L'Islande : un cas géologique

L'île est la partie émergée d'un gigantesque plateau basaltique sous-marin de 750 km de diamètre. Les plus anciennes roches accessibles n'ont que 20 millions d'années, ce qui est très jeune : en France, par exemple, on trouve en Bretagne Nord des roches de 2 milliards d'années ! Toute cette terre qui constitue les plaines et les montagnes d'Islande a donc pris naissance en un temps très court, grâce à un volcanisme particulièrement actif.

Environnement

Au vu des excellents résultats environnementaux du pays, le protocole de Kyoto autorisait l'Islande en 1997 à augmenter les émissions de gaz à effet de serre de 10 % par rapport au niveau de 1990. En 2010, une étude menée par des chercheurs des universités de Yale et Columbia classait l'Islande comme le pays le plus propre du monde. Selon cette étude, l’Islande doit ce résultat flatteur à son eau propre et abondante, à un système de soins performant, à une grande quantité d’énergie géothermique très peu polluante et à de nombreuses réserves naturelles.
En 2008, l'Islande créait avec le parc du Vatnajökull le plus grand parc national d'Europe. Mais c’est aux abords de ce parc national, à Kárahnjúkar exactement, que fut construit entre 2003 et 2007 un des réseaux de barrages les plus controversés de l’histoire islandaise, dans le seul but d’alimenter en électricité une usine d’aluminium américaine installée à Reyðarfjörður.
L’Islande bénéficie d’une nature très généreuse. Certes, 70 % de sa consommation domestique est basée sur les énergies renouvelables (on atteint même les 100 % si l’on ne considère que la seule consommation d’électricité) et 85 % des maisons islandaises sont chauffées grâce à la géothermie, extrêmement peu polluante.
Cependant, depuis les années 1960, l'Islande a compris qu'elle avait économiquement une carte à jouer avec l'hydroélectricité. Mais contrairement aux hydrocarbures, cette énergie s'exporte difficilement ; il faut donc faire venir les industries jusqu'à elle. Et depuis la fin des années 1960, l’Islande a ouvert ses portes à la production d’aluminium, l’une des plus polluantes d’entre elles et l’une des plus grosses consommatrices d’électricité.
Dans un pays en crise, le gouvernement a pu voir en l’installation d’usines étrangères une véritable manne financière et une façon de relancer l’activité économique dans certaines régions... au risque de défigurer et de massacrer des espaces naturels extrêmement vulnérables. Un véritable choix de société, qui n’est malheureusement pas réversible...




On en parle sur le forum Islande

> Tous les messages Climat Islande

SUJET dernier
  L'Islande en Hiver ? (34 réponses) 02/03/2014
  A la recherche des aurores boréales en Islande (1 réponse) 22/01/2014
  Premier pas en Islande (1 réponse) 08/01/2014
  Islande au mois de mai (3 réponses) 07/12/2013
  Quelle est la meilleure saison en Islande ???? (3 réponses) 22/11/2013
  Séjour dernière semaine de janvier en Islande : besoin de conseils (2 réponses) 13/11/2013
  Vêtements Islande en novembre (3 réponses) 08/11/2013
  Quels vêtements faut-il pour février 2014 en Islande ? 03/11/2013
  Islande juin ou juillet ? (16 réponses) 24/10/2013
  Possibilité de visite en Islande entre noel et nouvel an 21/10/2013
Accéder au forum Islande
Drapeau sejours week end Islande

Partir en Islande


Applis