Carte d'identité Guadeloupe

- Statut : département et région d'outre-mer.
- Superficie : 1 704 km² (Guadeloupe et dépendances).
- Préfecture : Basse-Terre.
- Population : 400 000 habitants (estimation 2015) - 27 % de moins de 20 ans.
- Densité : environ 234 habitants/km² (moyenne française : 112).
- Président de région : Ary Chalus (DVG ; élu en 2015).
- Signe particulier : compte six îles habitées (Grande-Terre, Basse-Terre, Terre-de-Haut, Terre-de-Bas, Marie-Galante et la Désirade).
- Sites inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco : le parc national de la Guadeloupe fait partie de la réserve mondiale de la biosphère classée par l'Unesco.

Économie

Agriculture et pêche à bout de souffle

Jadis, la culture de la canne à sucre (transformée en rhum et en sucre) et de la banane faisait la richesse de la Guadeloupe. Aujourd'hui, ces deux filières traditionnelles sont à bout de souffle et continuellement perfusées par des subventions publiques.

La canne à sucre ne s'est jamais remise de la grande crise sucrière, qui s'est soldée par la suprématie de la betterave à sucre.

On ne compte d'ailleurs plus que deux usines sucrières encore en activité. Même constat pour le rhum.

Quant à la banane, elle semble perpétuellement en sursis face à la « banane-dollar » des compagnies américaines et les bananes bio qui grignotent peu à peu le marché ; cela d’autant que la France métropolitaine est quasiment l’unique marché pour écouler sa production (à hauteur de 95 % !) et que le scandale du chlordécone n’a rien arrangé à l’affaire...
Pourtant la banane représente 10 % des terres agricoles cultivées de Guadeloupe (25 % à la Martinique) et 20 % de la production agricole de l’archipel en valeur.

Ce même chlordécone vaut déjà aux 1 200 pêcheurs professionnels de ne pouvoir jeter leurs filets à moins de 500 m du rivage est de Basse-Terre. Une activité mise encore à mal par le récent phénomène des algues sargasses qui se développent au large de l’archipel et par la construction d’un méga-terminal maritime à Pointe-à-Pitre

Tourisme

Avec bon an mal an 400 000 visiteurs annuels, métropolitains à 80 %, puis italiens et belges, le tourisme demeure l’activité économique majeure de la Guadeloupe avec une moyenne de séjour de 16 jours selon l’observatoire régional du tourisme. Moyenne en légère hausse, ces derniers temps, la Guadeloupe retrouvant le sourire après une notable érosion durant les années 2000-2010.

Les retombées du secteur sont nombreuses (bâtiments, services et même production agricole via la restauration), même si depuis le début du XXIe siècle, il cumule les handicaps : concurrence des îles voisines (Cuba, Saint-Domingue), saisons cycloniques de plus en plus longues, aléas de la nature comme les algues sargasses qui agacent... Sans parler du chikungunya en 2014, di virus Zika en 2015-2016 et des chiffres liés à l’insécurité qui donnent mauvaise presse à l'île.

Le chômage dépasse 55 % chez les jeunes de moins de 25 ans et affecte d’abord les moins diplômés. Pour vivre, beaucoup se contentent du RSA. Cette allocation concerne plus de 20 % de la population guadeloupéenne.

De même, les allocations familiales, appelées ici « argent-braguette », alimentent les foyers...
Bref, loin d’être autosuffisante, l’économie de la Guadeloupe se retrouve largement assistée par la métropole.

Contre la « pwofitasyon »

La Guadeloupe est régulièrement secouée par des mouvements de protestation, traduisant les maux non résolus de la société antillaise, contre la « profitation ». Ce mot métisse « profit » et « exploitation » et se réfère à la majeure partie des richesses commerciales de l’île détenue par un petit nombre seulement. Le problème racial et la question de l’indépendance ne sont jamais bien loin...

Au centre des débats (et ils sont nombreux) : la vie chère. Les Antillais paient l’essence et les produits manufacturés en moyenne 30 % de plus qu’en métropole. Certains accusent les grands distributeurs de prendre la population en otage.
Et puis, cette « dépendance » des produits métropolitains est elle-même en question car certaines grandes familles locales, connectées à la métropole, tissent les fils et tiennent les réseaux du commerce antillais.

Services voyage



Forum Guadeloupe

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Vos discussions préférées du forum Guadeloupe

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Guadeloupe

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Guadeloupe

Agenda Guadeloupe

Guadeloupe Les articles à lire