Argent et budget États-Unis

Argent, banques, change

Monnaie

En 2016, le dollar était à parité quasi égale avec l’euro (€) : 1 $ = 0,90 €.

Taux de change en temps réel : USD 1.094
Commandez dès maintenant vos dollars américains.
Indiquez sur le convertisseur de devises la somme en euros que vous souhaitez échanger.

Banques

Les banques sont en général ouvertes en semaine de 8h30-9h à 16h-17h, parfois plus tard le vendredi. Les succursales plus importantes ouvrent souvent le samedi jusqu’à 13h-14h et quelques-unes, très rares, le dimanche (de 11h à 16h).

Argent liquide et change

- Pour les petites dépenses, le plus simple est d'emporter quelques dollars changés en Europe (ça peut dépanner) et de retirer sur place du liquide avec une carte de bancaire.
On trouve des distributeurs automatiques de billets partout (appelés ATM pour Automated Teller Machine ou cash machines), jusque dans certaines petites épiceries ! Cela dit, évitez de retirer des petites sommes à tout bout de champ, car une commission fixe (2-3 $) est prélevée à chaque transaction en plus de celle appliquée par votre banque : elle est souvent plus élevée dans les ATM situés dans les petits commerces, boutiques et hôtels où les retraits sont limités à 100+200 $.

- En dernier ressort, si vous devez quand même changer de l'argent, adressez-vous aux petits bureaux de change en ville. Car ceux des aéroports appliquent une commission encore plus élevée et des taux très défavorables...

Carte prépayée Travelex

La carte prépayée Cash PassportTM (qui remplace les chèques de voyage) fonctionne comme une carte bancaire. Muni d’une pièce d’identité, il suffit de se rendre en agence de change et de charger le budget voyage désiré en dollars sur la carte. Elle peut aussi être commandée en ligne  avant d’être collectée en agence sur présentation des documents d’identité. L’utilisateur peut ensuite la recharger à tout moment depuis le site partout dans le monde.

Une fois à l’étranger, elle est utilisable chez 32 millions de commerçants et distributeurs de billets.

Cartes de paiement

Aux États-Unis,on parle de plastic money, ou plastic tout court. C'est le moyen le plus simple et a priori le plus économique de payer : le taux est meilleur que si vous achetiez des dollars avant le départ ou que vous en changiez sur place. De plus, les paiements par carte évitent aussi la banqueroute en cas de plafond de retrait déjà atteint ou pas relevé avant le départ ! Ayez votre passeport avec vous, il vous est parfois demandé.
Les cartes les plus répandues sont la MasterCard, la Visa et bien sûr l'American Express, appliquant des commissions très faibles.
Aux États-Unis, une carte de paiement est un outil indispensable, presque obligatoire même, ne serait-ce que pour louer une voiture ou réserver une chambre d'hôtel.

Les Américains paient tout par carte, même 5 $. Dans les magasins, dès que vous présenterez une carte de paiement, on vous posera systématiquement la question : « Debit or credit ? ». Si vous n'avez pas de compte aux États-Unis, la réponse est « credit ».

Depuis 2016, les cartes à puce (« chip cards ») sont entrées en vigueur aux USA, on entre donc le code pour chaque transaction au lieu de signer comme dans le temps. Et dans de plus en plus de lieux, les additions se font sur iPad, avec facture envoyée par mail (insistez si vous voulez un reçu imprimé).

Budget aux États-Unis

Si le coût de la vie est assez comparable aux États-Unis et en France, on peut avoir de bonnes surprises : le burger-frites au resto à 7-8 $ et l'essence bien meilleur marché, malgré la consommation plus élevée des voitures américaines et la hausse récurrente du prix du gallon. Bien sûr, tout dépend du contexte économique.

Les prix affichés (dans les restaurants, hôtels, boutiques...) s'entendent toujours SANS LA TAXE, qui varie de 9 à 15,5 % dans l’hôtellerie et de 2,9 à 7,50 % dans les autres secteurs (restauration, magasins... sauf musées). Ajoutons à cela d’éventuelles taxes locales votées par les municipalités et/ou les comtés.
Dans les restos, il faudra ajouter le pourboire (voir plus bas).

Logement

Les tarifs sont généralement mentionnés hors taxes, il faut donc toujours ajouter de 9 à 15,5 % !

En AJ ou en YMCA/YWCA, un lit en dortoir coûte environ 25-35 $ la nuit par personne et une chambre privée double (avec salle de bains partagée) dans les 50 à 80 $. Dans les motels, compter 70 à 100 $ pour une chambre double en saison, voire jusqu'à 120 ou 130 $ ; et jusqu'à 180-200 $ pour les hôtels... Les motels de chaîne sont souvent plus chers que les autres.
Les Bed & Breakfast démarrent autour de 75-80 $ la double, mais les plus chic grimpent jusqu'à 200 $ (la moyenne étant dans les 130 $).

Les prix des nuitées varient selon saison et confort, et parfois le jour (plus cher le week-end et en été). La haute saison débute grosso modo en mai pour s'achever en septembre. En basse saison, les tarifs diminuent de 20 à 40 % et parfois plus.

- Très bon marché : moins de 30 $ (lit pour une personne).
- Bon marché : de 40 à 70 $ (chambre double).
- Prix moyens : de 70 à 100 $ (chambre double).
- Plus chic : de 100 à 150 $ (chambre double).

Le petit déj continental (léger, donc) est de plus en plus souvent inclus dans le prix de la chambre. Si ce n'est pas le cas, compter 7- à 15 $ en sus pour le prendre à l'extérieur.
Dans la plupart des grandes villes, le parking est payant.

Restos

Les fourchettes suivantes correspondent à un simple plat, généralement assez copieux pour pouvoir se passer d’autre chose, sauf dans les restos un peu chic où les quantités sont plus légères.
Ne pas oublier d'ajouter la taxe et le pourboire
: donc 25 % en plus...

- Bon marché : moins de 12 $.
- Prix moyens : de 12 à 20 $.
- Chic : de 20 à 35 $.

Taxes et pourboires

Taxes

Les prix affichés s'entendent SANS LA TAXE. Celle-ci est ajoutée au moment de payer, et varie selon l'État, la ville et le type d'achat. Dans les hôtels, elle oscille entre 10 et 15 % ; pour tout ce qui est restos, vêtements, voitures de location..., elle varie entre 4-5 et 10 %.
Seuls les produits alimentaires vendus en magasin et la pharmacie sont exemptés.

Pourboires (tip ou gratuity)

Dans les restos, les serveurs ayant un salaire fixe ridicule, l’essentiel de leur revenu vient des pourboires. Voilà tout le génie du capitalisme : laisser aux clients, selon leur degré de satisfaction, le soin de payer le salaire des serveurs, pour les motiver ! Ajoutez la taxe de vente et le pourboire et vous voilà à 25-30 % de plus que le prix affiché...
L’avantage, c’est qu’il est plutôt rare d’être mal servi. Bref, le tip est donc une institution à laquelle vous ne devez pas déroger (sauf dans les fast-foods et endroits self-service où vous pouvez ne laisser qu’un ou deux dollars). Un oubli vous fera passer pour un plouc total !
La tradition est de laisser 15-20 %, les Américains, d'un naturel généreux, donnant facilement 20 %. 

Si vous payez par carte, n’oubliez pas de remplir vous-même la case « Gratuity » (un faux ami !) qui figure sur la facturette, ou de la barrer si vous laissez un pourboire en liquide. Sinon, le serveur pourrait s’en charger lui-même, ce que vous ne verrez qu'à votre retour, en épluchant votre relevé de compte (au fait, aux USA, 1 s’écrit I, sans « tête », donc attention à ce que votre 1 ne soit pas pris pour un 7 qui, lui, s’écrit sans barre horizontale !).
Il arrive aussi que le service soit ajouté d’office au total, après la taxe. Mais attention, des restaurateurs malins vous donnent une facturette où figure quand même la case « Gratuity » à remplir, soyez vigilant pour ne pas le payer une deuxième fois. C’est presque systématique pour les parties (groupes) de 6 ou plus. Dans ce cas, le service frise d'office les 20 %...

Dans les bars, le barman s'attend à ce que vous lui laissiez un petit quelque chose, par exemple 1 $ par bière.

Concernant les taxis : il est coutume de laisser un tip de 15 à 20 % en plus de la somme au compteur. Là, gare aux insultes d'un chauffeur mécontent ; il ne se gênera pas pour vous faire remarquer vertement votre oubli.

Enfin, prévoir des billets de 1 $ pour tous les petits boulots de service où le pourboire est attendu (bagagiste dans un hôtel un peu chic, par exemple).

Achats et souvenirs

Attention : les prix affichés sont toujours hors taxes (ajouter 5 à 10 %) selon l’achat et les États.

Ayez toujours votre passeport (ID) sur vous car il est possible qu'on vous le demande si vous réglez par carte de paiement.

Certains achats restent très intéressants aux États-Unis, et ce malgré un taux de change parfois moins favorable. Voici donc quelques idées d’articles à rapporter dans vos bagages.

- Si vous devez acheter des appareils électroniques, assurez-vous qu’ils peuvent fonctionner en France (tension et fréquence, notamment). Méfiez-vous des boutiques des quartiers touristiques, car derrière l’affaire en or se cache souvent une arnaque en béton armé !

Forum États-Unis

Voir tous les messages
Argent et budget

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

BESOIN D'UN RENSEIGNEMENT ?

Poser une question

Les dernières discussions du forum Argent et budget États-Unis

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ? Cherchez et trouvez ici votre compagnon de route.

Petites annonces États-Unis

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...