Culture et arts Danemark

Personnages

Littérature

- Hans Christian Andersen (1805-1875) : né à Odense, ce fils d'un cordonnier et d'une paysanne monte à Copenhague à l'âge de 14 ans, après avoir perdu son père, pour devenir comédien. Découvrant qu'il sait à peine lire, le directeur du Théâtre royal le prend sous sa protection. Il étudie le latin, écrit une première pièce et publie des poèmes, dont certains, mis en musique, deviendront très populaires au Danemark sans qu'on en connaisse l'auteur.
Ses pièces n'ayant aucun succès, il écrit des romans historiques dans la veine de Walter Scott et Victor Hugo. La gloire vient grâce à ses fameux contes. Renouvelant le genre après Perrault et les frères Grimm, le papa du Vilain Petit Canard et de La Petite Sirène devient l'ami de Wagner et de Dickens, ainsi qu'un familier de la cour danoise. Suprême honneur, son nom est donné à un prix, qui récompense les meilleurs livres pour enfants.

- Karen Blixen (1885-1962) : née et décédée à Rungstedlund, Karen Dinesen épouse un cousin suédois, le baron Blixen-Finecke, avec lequel elle part vivre au Kenya pour y gérer une plantation de café.
De retour en Europe en 1931, ruinée, divorcée et rongée par la syphilis, elle écrit de nombreux recueils de contes à commencer par les Sept contes gothiques sous des pseudonymes masculins, ainsi que ses Mémoires d’Afrique. Parmi ses livres les plus renommés, La Ferme africaine, redécouvert en 1985 grâce au film Out of Africa, et Le Dîner de Babette, également porté à l’écran.
Femme érudite et parlant parfaitement le français, Karen Blixen fut un personnage fascinant et extravagant, surtout à la fin de sa vie. Elle est enterrée dans sa propriété, au nord de Copenhague, devenue musée.

Cinéma

- Carl Theodor Dreyer (1889-1968)un monument du cinéma mondial, car le pauvre Carl inquiétait la société danoise plus qu’il ne suscitait une fascination aveugle. Il faut dire qu’il n’était pas toujours très gai...
Abandonné par sa mère suédoise et adopté par une famille de Copenhague plutôt dure avec lui, on a (vite) dit que ces traumatismes avaient forgé son génie ! Gertrud (1964), son dernier film, qu’il mit 9 ans à tourner et qui montre, dans un style très épuré, la solitude d’une femme (la superbe Nina Pens Rode) face au conformisme de la société et à l’égocentrisme des hommes.
On dit que Carl Theodor Dreyer radiographiait les âmes (rappelez-vous qu’on ne bouge pas pour une radio !). Mais c’est superbe. Godard comparait d’ailleurs ce film à du Beethoven !

- Lars von Trier (1956) : grand nom du cinéma danois. Le cinéaste connaît aujourd’hui une reconnaissance internationale. Celui qui ne vient jamais chercher son prix est le cinéaste de l’étrange et du surnaturel. Catholique converti, tout ça se sent dans les films qu’il a réalisés : Element of Crime (1984 ; primé à Cannes) ; Epidemic (1987 ; primé à Cannes) ; Europa (1991) ; The Kingdom (1994 ; série TV sortie en vidéo) ; Breaking the Waves (1996), grand prix du jury à Cannes... avec la magnifique Emily Watson (prix d’interprétation à Cannes).
Après des premières œuvres assez noires, voire vraiment glauques, Lars von Trier est parvenu à toucher un public plus large. En 2000, avec Dancer in the Dark, il remporte la Palme d’or à Cannes et le prix d’interprétation féminine va à la chanteuse islandaise Björk. Ce film musical raconte l’histoire d’une émigrée tchèque aux États-Unis, travaillant à la chaîne dans une usine.
En 2003, il réalise le superbe Dogville (avec Nicole Kidman), puis, en 2005, Manderlay, les deux premiers volets d’une trilogie expérimentale. Ses derniers films, Antechrist (2008) et le bouleversant Melancholia (2011), valent à leurs actrices principales, Charlotte Gainsbourg puis Kirsten Dunst, le prix d’interprétation féminine à Cannes.

- Mads Mikkelsen (1965) : passage de l’autre côté de la caméra avec l’acteur danois le plus international et populaire qui soit. Sa carrière débute en 1996 avec un petit rôle dans Pusher. Puis viennent Open Hearts (2002) de Susanne Bier (elle aussi née à Copenhague), et surtout Pusher 2 (2004), dans lequel il incarne le rôle principal, celui d’un jeune criminel tout juste sorti de prison, tentant tant bien que mal de reprendre le cours de sa vie à Copenhague. C’est la consécration.
Il enchaîne alors les films : Casino Royale en 2006 (le méchant, c’était lui !), Le Guerrier silencieux, Coco Chanel & Igor Stravinsky la même année, Royal Affair et La Chasse en 2012, film pour lequel il obtient le prix d’interprétation masculine à Cannes, puis reprend son rôle en 2015 du Dr Hannibal Lecter pour la 3e saison de la série télévisée.

Musées

Les musées danois ont deux inconvénients de taille : ils sont souvent chers, et leurs horaires sont assez réduits. Rares sont ceux qui ferment après 17h, voire 16h... En revanche, certains musées nationaux sont gratuits.

Sinon, Copenhague, Århus et Aalborg proposent une carte valable 1, 2 ou 3 jours, qu’on achète à l’office de tourisme et qui donne l’accès gratuit à la plupart des musées (celle d’Århus est moins intéressante) et aux transports en commun (et d’autres réductions encore). Quand on veut visiter beaucoup de choses, elle est vite amortie.

Sinon, il existe pratiquement dans tous les musées des réductions pour étudiants, retraités ou familles. Avoir une carte internationale d’étudiant peut limiter les dépenses.

Enfin, certains musées sont gratuits un jour de la semaine. Ils le sont aussi presque tous (sauf les privés) pour les moins de 18 ans.

Services voyage



Forum Danemark

Voir tous les messages
Culture

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Culture Danemark

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Danemark

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Danemark

Agenda Danemark

Danemark Les articles à lire