Drapeau Châteaux de la Loire

Un peu d'histoire Châteaux de la Loire

Dates historiques

- 51 après J.-C. : la tribu gauloise des Andes (sic !) est écrasée par les Romains près de Saumur. Les débuts de la colonisation romaine rattachent la région à la Gaule lyonnaise. Création de Nantes et Angers sur d'anciens sites celtes. La région exporte dans tout l'empire : blé, vins, salaisons, poteries d'Angers, etc.
- Ve-VIIe siècle : la région reçoit sa part d'invasions. Après les Vandales, les Huns chevauchent jusqu'à Orléans où ils sont stoppés net. Mais la frontière de Loire ne cesse d'être disputée entre Francs, Aquitains et Bretons. En 732, Charles Martel repousse les Sarrasins entre Tours et Poitiers, assurant du même coup la promotion de sa descendance : les Carolingiens.
- Xe-XIe siècle : on respire. Défrichements intensifs et resserrement du maillage féodal. Beaugency et Romorantin émergent, Tours élargit son enceinte, Orléans devient ville royale. Les marchands s'activent sur la Loire. Fondation des grandes abbayes et collégiales : Saint-Benoît-sur-Loire, Saint-Martin de Tours, Saint-Aignan d'Orléans.
- XIIe-XIIIe siècle : le duché d'Anjou échoit aux Plantagenêts. La guerre de Cent Ans va commencer. Battu par Richard Cœur de Lion, Philippe Auguste élimine son successeur Jean sans Terre : Touraine et Berry sont rattachés au domaine royal. Prudent, Philippe Auguste dote Bourges d'une grosse tour qui surveille la région.
- XVe siècle : la « reconquista » française s'élance des pays de Loire. Laissant le tremblant dauphin Charles à Loches, Jeanne part délivrer Orléans et monte à la conquête de Paris. Victorieux, Charles VII ne quitte pourtant pas la Loire. Ses successeurs l'imiteront pendant plus de deux siècles.
- XVIe siècle : guerres de Religion. Après une Saint-Barthélemy féroce à Orléans, les huguenots de Condé prennent la ville. Retour de bâton avec la constitution de la Sainte Ligue dont le trop puissant chef, le duc de Guise, meurt assassiné par les tueurs d'Henri III.
- XVIIIe siècle : prospérité relative. L'élevage se développe en Sologne et en Berry, la vigne monte à l'assaut des coteaux, Orléans et Montargis commencent à filer le coton. Les canaux de Briare et d'Orléans prolongent l'activité de la Loire. Le catholicisme est revenu en force. Pourtant, la région se rallie au jansénisme, puis aux Lumières. 1789 y est bien accueilli, mais 1793 inquiète.
- XIXe et XXe siècles : lent déclin des industries en Touraine et dans l'Orléanais. Mais les Pays de la Loire, ligne naturelle de repli face aux invasions, retrouvent leur importance stratégique.
- 1960 :
union de la Touraine, de l'Orléanais et du Berry au sein de la région Centre, pendant que l'Anjou et la basse Loire rejoignent, avec Sarthe, Mayenne et Vendée, la région des Pays de la Loire.
- 1994 : la région Centre vote pour un nouveau nom « Centre-Val de Loire ». Mais la région voisine, le Pays de la Loire, s'oppose au changement de nom, qui est alors interdit par la loi.
- 2000 : le Val de Loire, de Sully à l'est d'Orléans à Chalonnes-sur-Loire à l'ouest d'Angers, est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco sur 280 km.
- 2005 : pour favoriser l’égalité des chances, la région met en place le programme pilote ordi-Centre. L’université met gratuitement des ordinateurs portables à disposition des étudiants dès la 1re année. Ils peuvent être par la suite rendus ou vendus à des prix très abordables.
- 2010 : après expertise d'identification les ossements de Diane de Poitiers trouvent enfin place dans le tombeau qui lui était destiné au château d'Anet en Eure-et-Loir.
- 2012 : l’arrivée des pandas de Chine au ZooParc de Beauval causera toute l’année des embouteillages monstres dans la petite ville de Saint-Aignan.

La vallée des Rois

Succédant à la dynastie des Capétiens directs, la dynastie des Valois régna sur la France de 1328 à 1589. Elle débute avec Philippe VI, neveu de Philippe IV le Bel, mort sans descendance mâle. Une dynastie qui connaîtra d'importants troubles : guerre de Cent Ans, folie du roi Charles VI, guerre civile Armagnacs-Bourguignons...
Désigné comme successeur par son cousin le roi Henri III, le roi de Navarre monte sur le trône, sous le nom d'Henri IV, après avoir abjuré le protestantisme. C'est le début de la dynastie des Bourbons.
Quoique Paris soit naturellement la capitale, c'est à Versailles que Louis XIV a sa cour. C'est que Paris est un séjour à risques : il y a eu la Fronde, et, avant ça, l'insurrection d'Étienne Marcel et le choix du parti anglais, sans parler de la guerre de Cent Ans, quand les Anglais n'étaient qu'à quelques jours de marche de Paris. C'est ainsi que, privé de la moitié de son royaume, le futur Charles VII s'était replié sur la Loire.
Son fils Louis XI, « l'universelle araignée », campe sur Loches et Plessis-lès-Tours, près de Tours, où il mourra. Même mort, il s'accroche au fleuve en s'offrant un tombeau à Notre-Dame-de-Cléry.
Charles VIII (il régnera, à la mort de son père, de 1483 à 1498) revient de sa campagne d'Italie, avec la Renaissance dans ses bagages. Bonne raison d'embellir le château d'Amboise. Le lieu qui l'avait vu naître finira par le tuer d'un traumatisme crânien, après qu'il se fut cogné le front au linteau d'une porte.
Refroidi, son successeur Louis XII prend Blois pour résidence. Il rebâtit le château, y installe Anne de Bretagne et leurs quatre enfants.
François Ier, lui, inaugure le siècle des rois voyageurs. Les derniers Valois étaient des SDF de luxe, qui passaient d'un château à l'autre suivant les saisons et les invitations, traînant derrière eux leurs meubles, leur vaisselle et leur cour. François Ier embellit donc au passage Amboise et Blois, en attendant la réalisation de son grand projet, Chambord, pour lequel il a convoqué artisans et maîtres italiens sous la direction de Léonard de Vinci. Même Charles Quint, qui passait par là, en reste baba. Mais François Ier meurt et Chambord n'est pas achevé.
Alors, tout s'accélère. Son successeur Henri II, qui avait installé Diane de Poitiers à Chenonceau, reçoit une lance dans l'œil au cours d'un tournoi.
Sous l'influence des Guise et de Catherine de Médicis, sa mère, Charles IX ordonne le massacre des protestants lors de la Saint-Barthélemy (24 août 1572). Il meurt 2 ans plus tard.
Le nouveau roi, Henri III, a peur des Guise. C'est au château de Blois qu'il fait trucider le duc de Guise. Il meurt lui-même assassiné.
Le dernier Valois est aussi le dernier roi de la Loire. Henri IV de Bourbon, son successeur, s'établira dans la capitale sur cette phrase historique : « Paris vaut bien une messe. »




Drapeau sejours week end Châteaux de la Loire

Partir dans les Châteaux de la Loire

  • A voir, à faire proche des Châteaux de la Loire
  • Réservez un hôtel
  • Trouver un billet d'avion
  • Louer une voiture
  • Louer la voiture d'un particulier
  • Trouvez une location
  • Billets Monuments Nationaux
  • Partagez votre taxi Paris - Aéroport
  • Louer le camping car d'un particulier
  • Réservez en camping et mobil home
  • Réservez une auberge de jeunesse

Applis Routard Iphone Ipad