Hébergements et hôtels Californie

Les auberges de jeunesse (Youth hostels)

Attention, espèce en voie de disparition aux États-Unis ! Les jeunes Américains ne sont plus rompus au confort spartiate des AJ.
On en trouve toutefois encore une petite vingtaine affiliée au réseau Hostelling International dans l’État de Californie, ce qui n’est pas si mal. Sans compter qu’il y a encore un certain nombre d’AJ privées, en particulier dans des villes comme San Francisco et Los Angeles.
Outre des dortoirs et chambres privées, on y trouve généralement une cuisine bien équipée, une salle commune et divers services, payants ou non : accès Internet et wifi, laverie, dans certains cas sorties ou excursions...
Aucune limite d’âge pour y séjourner.

Les campings

On en trouve partout ou presque, des grands, des petits, des très beaux et bien aménagés, des spartiates. Les plus agréables sont situés en pleine nature, mais il y a aussi des campings urbains aux airs de parkings où s'entassent les RV (les camping-cars américains), laissant parfois très peu de place pour les tentes. Si vous prévoyez d’emporter un brûleur, adoptez un modèle récent de la marque Camping-gaz ; on trouve facilement les recharges sur place dans les general stores.
Il existe deux types de campings.

Les campings nationaux et d'États (National ou State Campgrounds)

On en trouve dans les National Parks, National Monuments, National Recreation Areas, National Forests et State Parks. Ces campings nationaux étant généralement situés dans de beaux endroits préservés, en pleine nature. Ce sont les moins chers (15-35 $ en général). On paie en principe pour l'emplacement, jusqu'à 6-8 personnes. L'équipement des sites les moins chers est généralement très sommaire. Dans certains sites « primitifs » (non équipés), il arrive que ce soit gratuit, mais c'est de plus en plus rare ; un backcountry permit (à demander auprès du Visitor Center du parc) est parfois nécessaire pour y passer la nuit.
Dans les campgrounds les moins fréquentés, il faut déposer une enveloppe avec le prix de la nuit dans une borne, à l’entrée, en notant sur l’enveloppe ses nom et adresse, le numéro minéralogique de la voiture et celui de l’emplacement de camping retenu.

L’espace entre chaque emplacement est généralement généreux. Mais le calme est demandé le soir (quiet hours, 22h-6h). Il y a toujours des toilettes (parfois sèches), des tables de pique-nique et des barbecues, mais pas nécessairement de douche ni d’eau potable, voire d’eau tout court dans les plus spartiates ; dans les zones froides, elle n’est branchée qu’en avril ou mai.
Réserver à l’avance quand c’est possible (en général jusqu’à 7 mois avant), surtout pour un voyage en haute saison.
Dans certains campings, ce n’est toutefois pas possible. Dans ce cas, le premier arrivé est le premier servi. Essayez alors d’arriver avant midi (10h, voire 8h pour les lieux les plus courus) si vous voulez avoir une petite chance de dénicher un site libre (ou une annulation) en plein été.

Pensez à faire vos courses dans un supermarché avant d'entrer dans le parc. Enfin, n’oubliez pas d’emporter des vêtements chauds.

Dans les parcs peuplés d'ours (Yosemite par exemple), suivez scrupuleusement les consignes des rangers concernant la cuisine et la manière d'entreposer les provisions et les déchets (à stocker dans la voiture, fenêtres fermées, ou dans les containers mis à disposition).

Renseignements et réservations aussi possibles auprès de California State Parks.

Les campings privés

Il n’y en a pas dans les parcs nationaux, mais certains sont installés tout près. Autant les campings nationaux ou d’État sont souvent de vrais petits édens, autant les campings privés manquent en général singulièrement de charme. Moins bien situés, souvent en bord de route, ils ont tendance à entasser les emplacements les uns sur les autres réservant la majorité de l’espace aux RVs, des camping-cars monstrueux, longs comme des bus. Peu d’ombre, pas d’herbe ni d’intimité, on a alors l’impression de camper dans un parking !

Bien sûr, il y a des exceptions, certains camps sont très sympas (en général, les moins chers) ou, à défaut, relativement agréables.

Le principal avantage de ces campings privés, c’est qu’ils offrent beaucoup plus de commodités et de services : sanitaires complets, électricité, machines à laver, petite épicerie, ATM. Dans certains, il y a même une piscine, un resto, le wifi, une cuisine, des jeux pour enfants...

Bien sûr, c’est plus cher que les campings nationaux (20-45 $ selon camping).

Bon plan, ces campings proposent souvent des bungalows en bois (cabins) ou des mobile homes à louer au même prix (voire moins cher) qu’une chambre dans un motel, mais les draps ne sont pas toujours fournis.
La plupart des cabins disposent d’un lit queen size et d’un lit superposé (pour 4 personnes, donc) et partagent les sanitaires communs. Certains ont leur propre douche, parfois un frigo, le chauffage, l’AC ou un ventilo.
Il existe des chaînes de camping comme KOA (Kampgrounds of America), qui éditent une brochure. KOA propose également une carte d’abonnement (Value Kard Rewards) valable 1 an, qui coûte environ 27 $ et donne droit à 10 % de réduction.

Les motels

Ce nom provient de la contraction des mots « motor » (moteur) et « hotel ». C'est le type d'établissement le plus répandu aux États-Unis. C'est un hôtel fonctionnel situé au bord d'un axe routier... plus ou moins fréquenté, généralement un bâtiment bas autour d’une vaste cour qui fait office de parking (gratuit, sauf exception).

De confort et d’âge très variables, les motels ne brillent pas par leur originalité ; mais si la déco est standardisée, ils disposent toujours d’une salle de bains, et d’une TV (de la clim aussi dans les régions chaudes en été, et souvent aussi d’un frigo et d’un micro-ondes). Les tarifs varient le plus souvent selon la taille de la chambre et, surtout, le nombre de lits et leur taille. Généralement intéressant pour les familles, qui peuvent occuper une chambre avec deux grands lits pour un prix avantageux (en général, les enfants de moins de 17 ans ne paient pas s’ils sont dans la chambre des parents).

- Les motels de chaîne : Comfort Inn, Quality Inn, Days Inn, Holiday Inn et Holiday Inn Express, Hampton Inn, Best Western, Travelodge et Howard Johnson sont les chaînes de moyenne gamme les plus répandues. Les budgets plus serrés opteront pour Econo-Lodge ou Super 8. Et, bien sûr, il y a l'incontournable Motel 6, en général la moins chère des chaînes, , dont un nombre croissant d’établissements ont été rénovés et offrent, désormais, des chambres très correctes pour le prix ! Tarifs très variables d’un établissement à l’autre.

Pour les hôtels et les motels

- Mieux vaut réserver à l'avance.

- Dès la réservation sur Internet ou par téléphone, il vous faudra fournir un numéro de carte de paiement. À votre arrivée, le réceptionniste en prendra l'empreinte, même si vous avez déjà réglé, afin de payer les incidentals : frais de téléphone, minibar, pay TV, etc.

- Sauf exception (précisée), les prix que nous indiquons s’entendent sans la taxe de l’État (de 10 à 15 %), éventuellement augmentée des taxes du comté et de la municipalité.

- La plupart des hôtels proposent des chambres équipées de TV, AC, sanitaires complets, cafetière, micro-ondes et frigo. Wifi presque toujours disponible gratuitement, avec plus ou moins de réseau disponible, mais les ordis à disposition des clients à la réception ont tendance à disparaître.

- De plus en plus d'hôtels proposent aussi un petit déjeuner continental. Souvent, on doit se contenter de café, thé et muffins à prendre debout dans le lobby. Certains hôtels un peu plus haut de gamme proposent parfois un buffet.
En plus du petit déj, certains hôtels (chic en général) incluent dans le prix de la chambre une social hour. Bien belle invention, qui consiste à offrir au client un drink (verre de vin en général ou bière, avec un petit en-cas), vers 17-18h.

- Les hôtels et motels proposant des chambres fumeurs sont de plus en plus rares. Si vous ne respectez pas la consigne « no smoking », comptez 200 ou 250 $ d’amende, qui sera automatiquement débitée sur votre carte de crédit en cas d’infraction !

- Si les appels locaux sont souvent gratuits, téléphoner longue distance depuis une chambre d’hôtel coûte horriblement cher (voir le téléphone en Californie). Appelez plutôt gratuitement avec votre smartphone via une appli type WhatsApp (wifi nécessaire). Ou bien avec Skype depuis un ordi portable ou une tablette (à condition que votre interlocuteur soit lui aussi équipé).

Les Bed & Breakfast

En général logés dans d'anciennes demeures de charme, ce sont souvent de véritables bonbonnières, souvent cosy et bien confortables, où règne une atmosphère familiale, mais haut de gamme, avec souvent un petit règlement intérieur à respecter. Nettement plus personnalisés que l'hôtel, mais presque tous dans les catégories « Chic » ou « Très chic » (à partir de 130 $ la nuit).
Leur capacité d’accueil est généralement limitée, ce qui fait une partie de leur attrait. Si l’on recherche le contact avec les proprios, il faut bien faire le tri : beaucoup sont gérés comme des hôtels, de manière un peu impersonnelle.
Habituellement, le peti déjeuner est compris et souvent copieux. Le check-out est souvent assez tôt (11h maximum). Enfin, les fumeurs et les enfants de moins de 10-14 ans y sont rarement les bienvenus (pour préserver la tranquillité des hôtes...).

Les chambres d’hôtes, la location d’appartements ou de maisons

Une formule intéressante en famille, mais à deux, pas forcément beaucoup moins cher qu’un hôtel.

Pour réserver, on peut passer par une plateforme internet de mise en relation entre propriétaires et locataires (type Airbnb). L’offre est très tentante : prix attractifs, choix exponentiel dans tous les styles. Les budgets les plus modestes pourront aussi tout simplement louer un bout de canapé.

La location d'appartements ou de maisons

De plus en plus prisée par les Américains, cette formule est particulièrement intéressante pour les familles. On peut louer à la journée, à la semaine, ou au mois.

  • VRBO : site de location entre particuliers, en anglais seulement.

L'échange d'appartements

Il s'agit d'échanger son propre logement contre celui d'un adhérent du même organisme. Les prix sont intéressants et intéressera en particulier les jeunes couples avec enfants.

Deux agences ont fait leurs preuves :

Services voyage



Forum Californie

Voir tous les messages
Hébergement et hôtels

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Hébergement et hôtels Californie

Vos discussions préférées du forum Hébergement et hôtels Californie

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Californie

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Californie

Agenda Californie

Californie Les articles à lire