Transports et déplacements Belgique

La voiture

Les autoroutes

Voilà un pays où, tous les soirs, des milliers de lampadaires au sodium éclairent un des réseaux de communication les plus denses du monde (1 800 km). Le réseau autoroutier belge se voit donc depuis l’espace ! Désormais, des économies d'énergie sont faites en coupant le courant de 0h30 à 5h30 du matin, ce qui ne rencontre pas une satisfaction générale dans la mesure ou le revêtement de certains tronçons est en mauvais état. Les autoroutes sont gratuites, du moins pour les étrangers, puisque les Belges les paient via leurs impôts.

Attention ! Les panneaux directionnels autoroutiers sont en vert, et les panneaux des routes nationales sont en bleu.

Les équivalences linguistiques des noms de lieux

Les points les plus éloignés du pays ne se trouvent pas à plus de 2h de route de Bruxelles. Le seul risque de retard réside dans le piège sournois des appellations de lieux, différentes selon la zone linguistique où est planté le panneau indicateur.

Les routes

Vu les faibles distances, la densité du réseau routier et sa gratuité, la voiture a tous les atouts pour les déplacements en Belgique sauf... pour le coût des parkings et les sérieux embouteillages aux heures de pointe. Les autoroutes wallonnes sont parfois en mauvais état. La Région tarde à réparer les nids-de-poule dus au trafic des poids lourds. Prudence donc.

Vitesses maximales autorisées : autoroutes, 120 km/h ; routes à 4 voies, 90 km/h ; agglomérations, 50 km/h et même 30 km/h dans certains centres-villes. Les radars automatiques sont très nombreux, surtout en ville. Triangle de signalisation, trousse de secours et extincteur de bord (non périmé) sont obligatoires.

La police fédérale effectue de nombreux contrôles les nuits de week-end, tant pour réprimer les abus d'alcool (maximum : 0,5 g/l de sang) que pour dépister l'usage de drogues au volant. En cas de contrôle de police et d'amende, celle-ci est exigible immédiatement (en liquide) sous peine d'immobilisation du véhicule.

Attention également à la priorité à droite : elle est devenue « absolue ». Tout conducteur doit céder le passage à tout véhicule venant de droite, même si celui-ci a marqué un temps d'arrêt avant de franchir un carrefour.

Le stop

Il est interdit de faire du stop sur les autoroutes et les bretelles d'accès. Installez-vous avant les panneaux d'entrée d'autoroute avec le carton précisant votre destination.

Bon plan : Classic 21 sur les antennes de la RTBF diffuse, d'avril à octobre, les messages de Taxistop ; tous les jours, des propositions de covoiturage à destination de l'Europe entière, mais aussi en Belgique. Service lift : tél. : 02-737-20-21. Pour demander une destination (il faut disposer d'un numéro où vous rappeler) ou proposer une place dans votre petite auto : tél. : 02-779-08-46.

Le vélo

La Flandre est le paradis des cyclistes : pistes aménagées, signalisation spécifique. Ne vous en privez pas, à condition de pouvoir lutter contre le vent qui est parfois... « contraire ».
Nombreuses possibilités de location (voir les responsables locaux du tourisme). Le meilleur plan, c'est de louer son vélo ou son VTT dans les gares.
Billets combinés train-vélo : pour les tarifs, consultez belgianrail.be. Ou avec le réseau Blue-Bike, présent dans de nombreuses gares.

- Sites utiles :

  • ravel.wallonie.be : tout sur le réseau autonome des voies lentes (Ravel) de la région wallonne qui propose des parcours et des itinéraires touristiques fléchés à effectuer à vélo, à VTT, à cheval... aménagés sur des voies ferrées désaffectées ou des chemins de halage.
  • Pour la partie flamande du pays : fietsroute.org (en anglais) : itinéraires avec cartes.

Le train (SNCB-NMBS)

Important : tous les trains belges sont non-fumeurs.

Deux types de lignes : les IC (Intercity, desservant les grandes villes) et les IR (Interrégion, reliant les villes moyennes). La plaque tournante du réseau est Bruxelles, où il ne faut pas changer de train puisque la ville est traversée par la « jonction » à 6 voies reliant la gare du Midi à la gare du Nord, en passant par la gare Centrale (à 300 m de la Grand-Place).

Rapide, fréquent mais, il faut le reconnaître, assez cher en proportion des distances parcourues.

Néanmoins, nombreuses possibilités de billets à tarif réduit sur le site belgianrail.be.

En voici quelques unes :

- Les plus de 65 ans ont la possibilité de voyager pour 6 € (en 2de classe) pour un aller-retour dans la journée pour n’importe quelle destination dans le pays (à partir de 9h en semaine ; sauf le week-end de mi-juillet à mi-août). Le Go-Pass 1 pour les jeunes de moins de 26 ans offre des avantages plus ou moins équivalents pour le même prix.

- Le billet week-end : aller-retour à la carte en bénéficiant de 50 % de réduction (du vendredi 19h au dimanche soir et les week-ends prolongés et jours fériés).

- Le Go-Pass 1 (pour les moins de 26 ans) : un aller simple à 6,20 € pour n’importe quelle destination dans le pays.

- Le Go-Pass 10 (pour les moins de 26 ans) : 10 voyages au choix pour 52 € ; utilisable aussi par les copains et valable 6 mois.

- Le Rail pass : 10 trajets simples entre 2 gares au choix. Valable 1 an et non nominatif. Prix : 77 € en 2e classe.

- D'autres formules : la Keycard, la formule B-Excursion et le Ticket Jump.

Tarifs spéciaux également pour rejoindre les parcs d’attractions, les musées, les expos temporaires et les événements de type concerts ou festivals.

Attention, si vous n'avez pas acheté votre billet avant de monter dans le train, il vous sera réclamé un supplément de 7 € si vous en avez averti le contrôleur. Sinon, l'amende est de 75 €. Un billet ne peut être scindé pour s'arrêter quelques heures dans une ville avant de repartir plus loin.

Nouveauté : les transports en commun en Belgique se sont adaptés à la modernité : les sociétés SNCB, STIB, De Lijn et TEC proposent des abonnements avec carte à puce (bientôt interconnectés entre les différents moyens de transport) et permettent les achats de billets en ligne et via les smartphones. Infos complètes sur les sites concernés.

- Renseignements pour les usagers des chemins de fer : belgianrail.be.

- Conseil : ne cherchez pas à composter votre billet avant de monter dans le train, cette pratique n'a pas cours en Belgique.

Le bus

Sur les tronçons qui ne sont pas desservis par le train, le réseau SNCB est remplacé par des lignes de bus. Depuis la régionalisation des transports, on distingue les bus de De Lijn, dans la Région flamande, et ceux des TEC, en Wallonie. Les heures de départ et d'arrivée de ces bus sont organisées de façon à vous permettre des « correspondances ». Leurs horaires sont répertoriés dans l'indicateur SNCB.

Dans les grandes agglomérations urbaines : transports en commun urbains, bus, trams (une ligne de tram parcourt aussi toute la longueur du littoral), mais aussi, depuis quelques années, métro et pré-métro (trams souterrains) à Bruxelles, Anvers et dans le « Grand Charleroi ». Le réseau bruxellois de transports en commun s'appelle la STIB.

Beaucoup de forfaits hôteliers incluent également des billets de tram, train, bus gratuits dans leurs « arrangements ».

Services voyage



Forum Belgique

Voir tous les messages
Transport

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Transport Belgique

Vos discussions préférées du forum Transport Belgique

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Belgique

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Belgique

Agenda Belgique

Belgique Les articles à lire

À 2 h 15 de Paris avec le Thalys, Liège n'a pas volé son surnom de "Cité ardente"....