Vie pratique Bali

Décalage horaire

Quand il est 12h à Bali, il est 6h à Paris (- 6h) en été et 5h (- 7h) en hiver.
Quand il est 12h à Java, il est 7h à Paris (- 5h) en été et 6 h (- 6h) en hiver.
Il y a 1h de différence entre Java et Bali (+ 1h).

Électricité

Le 220 V est aujourd'hui très largement répandu. Mais avant de brancher un rasoir ou quoi que ce soit d'autre, il vaut quand même mieux y regarder à deux fois (ça peut être encore du 110 V). Les prises électriques comportent deux trous - donc, nos appareils électriques se branchent parfaitement - et les pannes sont rares.
En revanche, l'électricité reste une application futuriste dans beaucoup d'endroits, et, comme elle est très chère, les ampoules d'éclairage sont de faible puissance (25 W). Donc, une fois la nuit tombée, c'est plutôt l'ambiance dîner aux chandelles ! Une torche électrique ne sera pas de trop, car même l'éclairage des rues est rare et plutôt tamisé. Ne soyez pas surpris, le courant peut sauter facilement !

Langue

Le bahasa indonesia est la langue officielle depuis l’indépendance (1945). Comme le malais, l’indonésien est une variation d’une même langue, le bahasa malayu, pratiquée dès le VIIe s dans l’archipel. L’indonésien est la 6e langue du monde par le nombre de ses locuteurs, qui dépasse largement les 200 millions. Transcrite en caractères indiens puis arabes, elle a été romanisée et déclarée langue nationale en 1928 par le mouvement nationaliste dirigé par le Soekarno dans une Indonésie encore sous domination néerlandaise. Lorsque la République d’Indonésie est proclamée en 1945, elle devient naturellement langue officielle.

L'Indonésie compte en outre près de 700 langues et dialectes, parlés par plus de 300 groupes ethniques. Certaines de ces langues, comme le sundanais, le javanais et le balinais, influencées par l’Inde ancienne, possèdent une littérature élaborée et trois niveaux de langue correspondant aux trois principaux groupes sociaux.

Le bahasa indonesia est une langue sans ton (prononciation comme en français).

L'anglais est couramment parlé dans les endroits touristiques. Mais, quand on s'éloigne des sentiers battus, quelques rudiments d'indonésien s'avèrent utiles, voire indispensables. Ne serait-ce, par exemple, pour ne pas se voir réclamer un prix scandaleusement élevé pour une course en becak ou en taxi... ou tout simplement pour partager quelques moments de convivialité.

Poste (Kantor pos)

Elle est plutôt efficace. Compter une dizaine de jours pour l'acheminement d'une lettre à destination de la France postée à Bali. Attention, depuis la crise, les tarifs postaux vers l'étranger ont connu une sérieuse inflation ! Compter environ 10 000 Rps pour une carte postale vers la France. Même chose en ce qui concerne les expéditions de colis. Envoyer ses statuettes par bateau ou par avion devient de plus en plus onéreux. Les timbres (perangko) s'achètent dans les bureaux de poste, où l'on trouve généralement aussi des enveloppes et des cartes postales. Sinon, le courrier peut être confié à la letter box d'un hôtel.

Il existe des services de poste restante dans les principales villes ainsi que dans tous les endroits touristiques. Pour une bonne réception, se faire adresser le courrier avec le nom écrit en lettres majuscules, puis kantor pos, la ville et l'île. Les pertes de courrier sont principalement dues à une classification faite à partir du prénom et non du nom... Donc, toujours vérifier avec le nom puis le prénom.

Faire oblitérer son courrier devant soi est une précaution non négligeable. Certains postiers indélicats arrondissent leurs fins de mois avec la récupération des timbres.

Il est toujours préférable de recommander un envoi important.

Téléphone et Internet

Téléphone

- De la France vers l'Indonésie : composer le 00 + 62 + indicatif de la ville + le numéro de votre correspondant (de 0,19 à 1,14 €/mn selon l'opérateur). L'Indonésie figure aussi souvent dans les forfaits illimités des nouveaux opérateurs téléphoniques (pratique si vous donnez vos points de chute à vos proches pour qu'ils prennent de vos nouvelles pour pas cher).
- De l'Indonésie vers la France : composer le 00 + 33 +(parfois 001+33) le numéro de votre correspondant à neuf chiffres (sans le 0 initial). Attention, depuis certains points téléphone (Wartel), l'indicatif peut changer.

- Appels locaux : composer systématiquement l'indicatif de la ville. Les prix augmentent très vite selon la distance.
- Les téléphones portables commencent par 08.
- PCV : composer le 101 et demander « collect call ».
- Renseignements téléphoniques internationaux : 102.

Le prix d'une communication entre Bali et la France est d'environ 20 000 Rps (1,40 €) la minute lorsque vous appelez d'un Wartel (centre téléphonique avec cabines). Beaucoup plus cher depuis un hôtel, bien sûr.

- Centres téléphoniques publics : appelés communément Wartel (amalgame de warung et de telkom), ils sont ouverts tous les jours de 8h à 23h environ, parfois 24h/24. Autrefois omniprésents, ils tendent à disparaître devant l’explosion de la téléphonie portable et via Internet (voir plus bas).
- Téléphones publics à pièces et à cartes, mais ceux-ci ne permettent pas d'appeler l'étranger.

- Attention ! Les numéros de téléphone se multiplient. Un chiffre pourrait être ajouté dans les années à venir après l’indicatif et au début du numéro. À suivre !

Le téléphone portable à Bali

- Activer l’option « international » : pour les abonnés récents, elle est en général activée par défaut. En revanche, si vous avez souscrit à un contrat depuis plus de 3 ans, pensez à contacter votre opérateur pour souscrire à l’option (gratuite).

- Acheter une carte SIM sur place (avec ou sans la 3G) : c’est une option très avantageuse pour certaines destinations. Les malins et économes préféreront acheter une carte SIM locale (comme la simPATI de Telkomsel, en vente dans tous les petits commerces de rue, supérettes, etc.) plutôt que d’utiliser un abonnement avec option « international ». On vous attribue alors un numéro de téléphone local et un petit crédit de communication.
Avant de signer le contrat et de payer, essayez donc, si possible, la carte SIM du vendeur dans votre téléphone - préalablement débloqué - afin de vérifier si celui-ci est compatible.
Plusieurs opérateurs se disputent le marché, Telkomsel étant celui qui a la meilleure couverture. Prix d’achat d’un numéro : à partir de 10 000 Rps. Le prix moyen à la minute est de 1 500 à 4 000 Rps selon l’opérateur, mais aussi la distance.
Pour avoir la 3G, compter 100 000 Rps par carte SIM avec un forfait inclus, à recharger au besoin, valable au minimum une semaine. À vous Internet ou le GPS partout sur l’île pour pas cher !

Voir le dossier sur le téléphone portable en voyage.

Internet

Un nombre sans cesse grandissant de cafés, de restos et d'hôtels proposent l'accès à Internet via le wifi.
On peut aussi incorporer une puce 3G dans son PDA ou tout ordi via un modem USB dédié. Une Sim Card avec accès illimité pendant 1 mois coûte environ 100 000 Rps. Vite amorti et ça marche partout ou presque !

Que ceux qui voyagent sans smartphone ou ultraportable ne se fassent pas de soucis : les hôtels mettent souvent à disposition des ordinateurs connectés, et on trouve facilement des cybercafés dans les lieux touristiques. Ces derniers sont plus ou moins chers (8 000-20 000 Rps de l'heure). On repère bien vite les bonnes adresses : au retour de la plage, elles sont pleines.

Forum Bali

Voir tous les messages
Vie pratique

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

BESOIN D'UN RENSEIGNEMENT ?

Poser une question

Les dernières discussions du forum Vie pratique Bali

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ? Cherchez et trouvez ici votre compagnon de route.

Petites annonces Bali

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...