Vie pratique sur place Baléares

Horaires d'ouverture

- Attention, à l'exception de certaines stations balnéaires (forcées de s'adapter aux touristes étrangers), les horaires des repas sont plus tardifs que ceux pratiqués en France. Pour le déjeuner, de 13h30 à 16h ; pour le dîner, de 20h30 à 23h (il fait moins chaud !).

- Quant aux boîtes de nuit, elles ne commencent guère à s'animer avant 2h du matin...

- Les magasins sont généralement ouverts du lundi au samedi de 10h à 19h, avec une pause (de 13h30 à 16h30) pour la sacro-sainte siesta ! Les petites pensions et les hostales la pratiquent aussi assez volontiers. Ainsi, en été, évitez de repérer un hébergement bon marché, de faire votre shopping ou de téléphoner à l'heure de la sieste... En revanche, les appels tardifs en soirée ne posent pas de problème. En haute saison, certains commerces restent ouverts jusqu’à 22h ou 23h. Les grands magasins sont ouverts sans interruption à l'heure du déjeuner.

- Les banques sont généralement ouvertes du lundi au vendredi de 9h30 à 14h ; certaines le sont aussi le samedi matin.

Langues

Même si les habitants des îles Baléares parlent l'espagnol (le castillan pour les linguistes ! ), la langue des insulaires est avant tout le catalan, d'ailleurs pratiqué par plus de 10 millions de personnes dans le monde.
Le catalan des Baléares diffère très légèrement de celui de la péninsule : l'accent n'est pas tout à fait le même, et une centaine de mots usuels sont dissemblables. De plus, d'un bout à l'autre de l'archipel, la langue présente de petites différences. Selon l'île, on parle le mallorqui, le minorqui ou l'eivissenc (à Ibiza).

Dans la pratique, presque tous les noms de rue sont passés du castillan au catalan. C'est maintenant la langue enseignée en priorité dans les écoles – d’autant plus depuis l’abandon définitif, en 2015, du concept de trilinguisme (castillan, catalan et anglais) que le gouvernement local précédent avait tenté d’imposer.

Mais vos cours d'espagnol vont vous servir encore un peu : malgré quelques surprises, le castillan se déduit souvent du catalan et réciproquement.

Poste

Les timbres (segells en catalan ou sellos en castillan) s’achètent dans certains bureaux de tabac (estancs ou estancos) ou tout simplement dans les postes (correos), ouvertes en principe de 8h30 à 20h30 en semaine dans les grandes villes (jusqu’à 14h30 dans les autres) et de 9h30 à 13h le samedi. Timbre pour l’Europe : 1,25 €.

Attention à ne pas confondre les boîtes aux lettres de l’opérateur national Correos, jaunes, avec celles – rouges – d’un autre opérateur présent sur l’archipel, Swiss Post (beaucoup plus long dans l’acheminement des courriers et que l’on ne conseille pas). C’est également valable pour les timbres, qui évidemment ne sont pas interchangeables !

Tabac

Il est strictement interdit de fumer, en Espagne, dans tous les lieux publics (y compris les cafés, les restaurants et les discothèques) et sur les lieux de travail.

Désormais, la seule possibilité pour les bars d’accueillir des fumeurs est d’aménager des espaces réservés, bien ventilés et interdits aux mineurs.

Les contrevenants se voient infliger de lourdes amendes.

Téléphone

Appels internationaux

- De l'Europe vers les îles Baléares : 00 + 34 + le numéro du correspondant à 9 chiffres (sans le 0 initial).
- Des îles Baléares vers la France : 00 + 33 + le numéro de votre correspondant à 9 chiffres.
- Des îles Baléares vers la Belgique et la Suisse : 00 + 32 (pour la Belgique) ou 41 (pour la Suisse) + numéro du correspondant sans le 0.

- Appels en PCV (cobro revertido) : tél. : 900-99-00-32 pour la Belgique, ou 900-99-00-33 pour la France. On obtient une opératrice du pays concerné.

Appels intérieurs

Pour les appels locaux (par exemple, de Palma à Palma) et nationaux (par exemple, de Palma à Madrid), on compose le numéro complet à 9 chiffres.

Le téléphone portable en Espagne

Depuis juin 2017, un voyageur européen titulaire d’un forfait dans son pays d’origine peut utiliser son téléphone mobile au tarif national dans les 27 pays de l’Union européenne, sans craindre de voir flamber sa facture. Des plafonds sont néanmoins fixés par les opérateurs pour éviter les excès...
Cet accord avantageux signé entre l’UE et ses opérateurs télécoms concerne aussi la consommation de données internet 3G ou 4G, dont le volume utilisable sans surcoût dépend du prix du forfait national (se renseigner). Par ailleurs, si le voyageur réside plusieurs mois en dehors de son pays, des frais peuvent lui être prélevés...

Dans ces pays, donc, plus besoin d’acheter une carte SIM locale pour diminuer ses frais.

Attention, l’utilisation des données mobiles au-delà d’un certain seuil peut rester payante, en fonction du type de forfait souscrit (même, dans certains cas, s’il est illimité). L’utilisation sur une période de temps jugée « excessive » est aussi susceptible d’être facturée – si vous restez plus de 4 mois sur place.

La connexion internet en voyage

Dans l’Union européenne, en Espagne en général et aux Baléares en particulier, la plupart des hôtels, et de plus en plus de restos, bars, et mêmes certains espaces publics disposent du wifi, gratuit sauf à de rares exceptions. Mieux que les connexions 3G et 4G qui peuvent entraîner des frais en usage intensif, le wifi permet aussi de profiter d’un débit parfois supérieur. Nous n’indiquons plus désormais que l’absence de wifi pour les quelques hébergements qui n’en disposent pas.

Une fois connecté au wifi, vous avez accès à tous les services de la téléphonie par Internet. Whatsapp, Messenger (la messagerie de Facebook), Viber et Skype permettent d’appeler, d’envoyer des messages, des photos et des vidéos aux quatre coins de la planète, sans frais. Il suffit de télécharger – gratuitement – l’une de ces applis sur son smartphone. Elle détecte automatiquement dans votre liste de contacts ceux qui utilisent la même appli.

Internet

Vous pourrez vous connecter à la Toile partout aux Baléares.

La quasi-totalité des hébergements et de nombreux bars et restaurants disposent du wifi. Sachez qu’il n’arrive pas toujours dans les chambres – il est même assez fréquent de devoir descendre à la réception ou dans les zones communes.

Certains hôtels ont conservé un ordi pour ceux qui ont besoin d’imprimer une carte d’embarquement, sinon demandez à la réception qu’on le fasse pour vous.

Les cybercafés ont quasiment disparu. Seuls restent quelques locutorios proposant connexion Internet, téléphone, fax, photocopies...

En revanche, des bornes Internet sont disponibles sur les places de certaines villes, notamment à Palma.

Services voyage



Forum Baléares

Voir tous les messages
Vie pratique

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Vie pratique Baléares

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Baléares

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Baléares

Agenda Baléares

Baléares Les articles à lire

Tout le monde connaît Ibiza et Ibiza connaît tout le monde. Surtout depuis qu'elle est...