Transports et déplacements Athènes

Transports urbains à Athènes et en Attique

Les lignes de métro et de tram figurent sur le plan d'Athènes distribué à l'office de tourisme.

Tarifs des transports en commun

Un billet à l’unité coûte 1,40 € (tarif 2016). Tarif réduit (0,60 €) pour les moins de 18 ans, les plus de 65 ans et les étudiants jusqu’à 25 ans sur présentation de leur carte d’étudiant. Les enfants de moins de 6 ans ne paient pas.

Le billet s’achète au guichet ou aux distributeurs. Il est valable 1h30 sur tous les transports en commun d’Athènes (métro, bus, tram et trolley), SAUF sur les lignes pour (ou de) l’aéroport, dont la tarification est spéciale.

Il existe un 3 days tourist ticket à 22 € (qui inclut, lui, le ticket A/R de/vers l’aéroport).
On peut aussi acheter un billet à la journée (4,50 €), utilisable dans tous les transports en commun sauf aéroport (valable 24h à partir du moment où il est émis) ou un billet valable 5 jours (9 €).
Enfin, pour les longs séjours, carte mensuelle à 30 € (qui n’inclut pas le trajet aéroport).

Métro (Ilektrikos)

Récent et très pratique, le réseau compte 3 lignes.

Les rames circulent de 5h (ligne 1) ou 5h30 (lignes 2 et 3) à 0h15 en semaine, et jusqu’à 2h vendredi et samedi (lignes 2 et 3).

  • Renseignements au 11-185 (service d’info de l’OASA, l’Agence des transports publics à Athènes) et sur stasy.gr

Le métro relie les points les plus importants pour les voyageurs :

  • Ligne 1 (Le Pirée-Kifissia)
  • Ligne 2 (Anthoupoli-Elliniko)
  • Ligne 3 (Agia Marina-Aéroport)

La ligne 3 est en cours de prolongement entre Agia Marina et Le Pirée (ouverture prévue d’ici 2020).

AVERTISSEMENT : attention aux bandes organisées de pickpockets qui sévissent dans le métro, en particulier à Omonia et Monastiraki ou sur le trajet vers Le Pirée. Nette recrudescence de ces vols depuis quelques années. Ne pas tenter le diable en exposant sacs ou bananes à portée de main. 

Bus, trolleys et tramways

Le tramway démarre place Syndagma puis descend vers le sud de la ville, via le jardin national, avant de se diviser en 2 branches. L’une poursuit via Glyfada jusqu’à Voula (sur la côte, au sud-est de la ville). L’autre rejoint Néo Faliro (quartier sud du Pirée). On peut aussi l’utiliser pour relier Voula à Néo Faliro, en suivant la côte.

Fonctionne 5h-minuit environ (jusqu’à 2h vendredi-samedi).

Acheter son billet aux stations (pas de vente possible dans le tram). Un peu lent : compter autour de 45 mn pour Néo Faliro au départ de la pl. Syndagma, environ 1h de Syndagma à Voula, et autour de 40 mn entre Néo Faliro et Voula.

Intéressant, si l’on séjourne quelques jours à Athènes, pour aller prendre l’air de la mer sans être bloqué dans les embouteillages. Les lignes devraient être étendues : celle de Néo Faliro rejoindra Le Pirée.

Voiture

Circuler dans Athènes est un véritable sport. La plupart des rues sont à sens unique et, en dehors des grands axes, plutôt étroites, d'autant que les Grecs aiment se garer en double file. Attention aux taxis, qui s'approprient la file de droite et s'arrêtent sans prévenir. Les 2-roues casse-cou vous apporteront leur lot de sueurs froides.

Pour le stationnement, en revanche, ce n'est pas trop difficile. Nombreux parkings, même dans d'étroites rues de Plaka (où l'on doit parfois laisser ses clés, car les véhicules étant serrés le plus possible, il faut pouvoir dégager l'accès à la sortie d'une voiture garée au fond...), dans des cours où l'on entasse les véhicules (forfait à la demi-journée, tarifs 8-10 €, voire davantage, ou moins, crise oblige) ou dans les parkings souterrains.

Attention au stationnement illégal, les contractuels sont nombreux ! Les plaques sont d'ailleurs enlevées pour être certain que les amendes soient bien payées. Récupération au commissariat... le lendemain. Avoir, par précaution, une photocopie de la carte grise. Si le stationnement est particulièrement gênant (angle d'une rue), la fourrière intervient très rapidement !

Vous pouvez aussi vous garer sur des places de parking payantes. Vous devez alors acheter, au kiosque ou dans le petit magasin de quartier qu'on vous indiquera, les cartes où vous précisez votre heure d'arrivée à placer bien en évidence. Compter 2 € de l'heure.

Ne laissez rien d'apparent dans la voiture quand vous la quittez. 

Taxi

De couleur jaune, ils sont très nombreux à sillonner la ville.

Tête de station, entre autres, place Monastiraki. Excepté de l’aéroport au centre-ville (forfait fixe), les taxis fonctionnent au compteur. Si le chauffeur ne l’enclenche pas (rare), le demander (« put the meter, please »).
Compter environ 1,30 € la prise en charge, puis environ 0,75 €/km (1,30 € minuit-5h). Tarif min de la course : 3,50 €.
Il existe également diverses surcharges (pour la desserte des terminaux de bus, gares et ports, pour les bagages de plus de 10 kg, etc.), dont les montants doivent en théorie être affichés, en grec et en anglais, sur le tableau de bord. Quelques exemples de prix : 50 € pour un trajet aéroport-Le Pirée, 10-12 € pour Le Pirée-Athènes centre.
Pour une petite course en ville : env 3,50-5 €. Ajouter 3 € en cas d’appel passé à un taxi depuis votre hôtel.

Le chauffeur a le droit de prendre d’autres passagers allant dans la même direction. Cela ne signifie pas que le prix de la course sera divisé par le nombre de passagers : le chauffeur encaisse simplement davantage.

Les Grecs excellent dans ce sport national qu’est l’interception de taxi : aux carrefours, ils crient le nom du quartier où ils souhaitent se rendre et le chauffeur s’arrête... ou pas.

Forum Athènes

Voir tous les messages
Transport

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Transport Athènes

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ? Cherchez et trouvez ici votre compagnon de route.

Petites annonces Athènes

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Athènes Les articles à lire