Forum Italie

Trois jours aux Cinque Terre

8 réponses

Dernière activité le 01/03/2012 à 18:57

Signaler
Larana21
Le 26 février 2012
Bonjour,
j'envisage 4 jours fin juillet aux Cinque Terre. Je ne connais pas du tout. Je pars sur l'idée de partir de Monterosso à pied jusqu'à Riommagiore avec une nuit quelque part à mi-parcours.
Les 1ères questions que je me pose sont :
- je laisse ma voiture à Monterosso, je vais à pied et est-ce que je pourrai prendre le train pour revenir ?
- où dormir dans un lieu sympa, plutôt chez l'habitant (2 chambres avec lit double) ?
- vaut-il mieux faire à pied comme précédemment annoncé ou comme le disent certains faire la route côtière en voiture pour avoir un panorama plus large ?
- est-ce que les villages sont envahis de touristes de "masse" en juillet (je le crains) parce que pas envie de me retrouver dans une affluence "Mont-Saint-Michel en août".
- est-ce que 3 jours, ça n'est pas trop ?
- est-ce Cinque Terre a gardé son caractère malgré les commentaires qui annoncent une invasion des fast-foods, kebabs et autres pizzerias à gogos (touristes) ?
Merci

Déjà répondu sur le présent forum.

Signaler
campone
Il y a 4 années
Relisez bien toutes les réponses des routarnautes sur ce forum: ces questions sont récurrentes et se ressemblent.

re à Larana21 cinque terre préparations

Signaler
schnocleux
Il y a 4 années
Bonjour

lien vers le parc nationale des cinque terre (site en italien ou en anglais)

http://www.parconazionale5terre.it/sez_56_1.asp?id_lingue=1

.

il faut savoir qu'à ce jur et suite aux inondations de fin 2011

la commune de Vernassa est inaccessible aux touristes (et je crois même aux résidents - à vérifier)

.

blog ces cinque terre

http://www.cinqueterre.com/blog/fr/alluvione-alle-5-terre-foto-e-video

.

j'y serais fin avril 2012

tu peux me recontacter début mai si tu veux

j'y vais aussi en voiture













==============

,,Bonjour,
j'envisage 4 jours fin juillet aux Cinque Terre. Je ne connais pas du tout. Je pars sur l'idée de partir de Monterosso à pied jusqu'à Riommagiore avec une nuit quelque part à mi-parcours.
Les 1ères questions que je me pose sont :
- je laisse ma voiture à Monterosso, je vais à pied et est-ce que je pourrai prendre le train pour revenir ?
- où dormir dans un lieu sympa, plutôt chez l'habitant (2 chambres avec lit double) ?
- vaut-il mieux faire à pied comme précédemment annoncé ou comme le disent certains faire la route côtière en voiture pour avoir un panorama plus large ?
- est-ce que les villages sont envahis de touristes de "masse" en juillet (je le crains) parce que pas envie de me retrouver dans une affluence "Mont-Saint-Michel en août".
- est-ce que 3 jours, ça n'est pas trop ?
- est-ce Cinque Terre a gardé son caractère malgré les commentaires qui annoncent une invasion des fast-foods, kebabs et autres pizzerias à gogos (touristes) ?
Merci

bonne idée

Signaler
Larana21
Il y a 4 années
Bonjour,
merci pour ces infos.
Oui, c'est une bonne idée, je suis preneuse d'infos à ton retour

Quelle idée?

Signaler
campone
Il y a 4 années
D'aller ce printemps 2012 dans une zone dévastée cet hiver.

Cinque terre

Signaler
Larana21
Il y a 4 années
Non, c'est une bonne idée de me tenir informée après s'être rendu sur place.



Il y a plusieurs approches de tourisme et celle qui consiste à soutenir économiquement une zone dévastée en contribuant à la reprise du tourisme dans ladite zone ne me paraît pas dénuée de sens.

Voyeurisme ou solidarité.

Signaler
campone
Il y a 4 années
Cela dépend de ce que souhaite la population locale....

Question de bon sens

Signaler
Larana21
Il y a 4 années
Un rapide tour sur le net pour s'informer sur le sujet permet de saisir les craintes des habitants de voir leurs localités fragilisées par les inondations désertées par les touristes. Classé au patrimoine mondial, le site vit du tourisme et sa reconnaissance par l'Unesco le désigne comme un lieu à préserver, en l'occurence à restaurer. Il suffit aussi de connaître un peu le tempérament italien pour savoir que bien qu'étant un peuple fier parfois jusqu'à l'impertinence, il n'en reste pas moins un peuple latin, ouvert aux autres et prêt à accueillir chaleureusement ceux qui se présenteront avec un bon état d'esprit et non en "voyeurs". D'ailleurs, je me demande ce que des touristes "voyeurs", s'il en existe, auraient à gagner à budgeter un séjour aux Cinque Terre dans le seul but de "se rendre compte", il y a bien des vidéos online qui rendent compte du drame vécu par les locaux en octobre dernier. Les appels à la solidarité lancés par les assos locales, régionales et nationales parlent d'eux-mêmes. C'est aussi, selon moi, une question de bon sens : quel naufragé n'a pas envie d'être sauvé lorsqu'il se noie ?

Question de bon sens Bravo

Signaler
schnocleux
Il y a 4 années
Bravo Larana21

pour ta prose à laquelle je souscris entièrement

chaque euro dépensé dans cette région est utile

il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'une cata naturelle

à ne pas comparer (et confondre) avec le ''voyeurisme'' à Giglio suite au Costa Concordia









==================

,,Un rapide tour sur le net pour s'informer sur le sujet permet de saisir les craintes des habitants de voir leurs localités fragilisées par les inondations désertées par les touristes. Classé au patrimoine mondial, le site vit du tourisme et sa reconnaissance par l'Unesco le désigne comme un lieu à préserver, en l'occurence à restaurer. Il suffit aussi de connaître un peu le tempérament italien pour savoir que bien qu'étant un peuple fier parfois jusqu'à l'impertinence, il n'en reste pas moins un peuple latin, ouvert aux autres et prêt à accueillir chaleureusement ceux qui se présenteront avec un bon état d'esprit et non en "voyeurs". D'ailleurs, je me demande ce que des touristes "voyeurs", s'il en existe, auraient à gagner à budgeter un séjour aux Cinque Terre dans le seul but de "se rendre compte", il y a bien des vidéos online qui rendent compte du drame vécu par les locaux en octobre dernier. Les appels à la solidarité lancés par les assos locales, régionales et nationales parlent d'eux-mêmes. C'est aussi, selon moi, une question de bon sens : quel naufragé n'a pas envie d'être sauvé lorsqu'il se noie ?