Forum Guyane

Envoyer à un ami

benevolat en guyane

Posté par
avatar

tangira  

28 ans, Ukraine

Inscrit depuis le 14/10/2010

  • 7 messages  
  • 0 photo  
  • 0 avis d'hôtel  
  •  
 
tangira
(7 messages)
le 2 novembre 2010 à 21:37 dans Tourisme solidaire Guyane

j aime la foret la nature et l aventure et la guyane semble etre un cadre ideal de vie et d experience
y a t-il en guyane des parc naturels des ong des entreprises ou des particuliers
qui recherchent des benevoles? si oui me contacter merci

A ma connaissance non

Posté par
avatar

benj77  

62 ans, Seine-et-Marne

Inscrit depuis le 10/08/2009

  • 4370 messages  
  • 0 photo  
  • 1 avis d'hôtel  
  •  
 
benj77
(4370 messages)
le 3 novembre 2010 à 12:48

mais je comprends mal l'intérêt du bénévolat en Guyane, territoire de très loin, par habitant, le plus riche d'Amérique du sud grâce aux transferts venus de la métropole.

Si, effectivement, quand on y pense, il y a des bénévoles comme partout en France, dans des associations de quartier qui pratiquent (par exemple) l'aide aux devoirs (Kourou, Cayenne, peut être St Laurent, Rémire)

Mais cela demande de vraies compétences pédagogiques d'une part, socio-linguistiques d'autre part: le milieu est spécifique et il faut s'adapter au mode de vie des gens en difficulté sociale dont le quotidien est différent de celui qu'on rencontre en France hexagonale... d'une manière générale les gens du coin "savent faire" et n'ont pas trop besoin de visiteurs - sauf s'ils ont vraiment des compétences très pointues et ne leur coûteront RIEN, en argent comme en nature ou en avantages indirects (logement)

Il te faudra donc être déjà logé à tes frais et avoir des moyens de subsistance, parce que personne ne te prendra en charge.

Un conseil. Je suis à peu près certain que ton appel entraînera une certaine affluence de "propositions" concernant "la défense de l'environnement" ou "l'aide aux populations amérindiennes". Sache qu'elles émanent toutes d'aigrefins dont l'un, hyperactif en ce domaine, est un escroc notoire qui vit d'expédients louches après avoir fait des années de prison suite à un assassinat commis sur une de ces personnes qu'il avait escroquées et qui a eu le malheur de se rebiffer (va voir plus bas dans le fil de discussions, à propos d'une demande sur la possibilité de vivre seul ou en communauté dans la forêt guyanaise). A cet égard tu peux me contacter en MP: je connais pas mal de ces escrocs dont la plupart ne sont "que" des voleurs, mais dont certains ont un passé bien plus trouble

Pour les entreprises: certaines (à Kourou notamment) prennent des stagiaires, mais dans le cadre de cursus scolaires très pointus, et ils doivent être agréés par leur IUT ou leur école

plan guyanne

Posté par
avatar

tangira  

28 ans, Ukraine

Inscrit depuis le 14/10/2010

  • 7 messages  
  • 0 photo  
  • 0 avis d'hôtel  
  •  
 
tangira
(7 messages)
le 3 novembre 2010 à 13:19

merci de l info .avec combien d euro par mois peut-on vivre décemment en guyanne ? quelles sont les populations qui vivent là-bas, parlent-elles français?
les filles sont-elles aussi belles qu'on le prétend? excusez-moi je suis un peu
curieux

Ah on commence à comprendre...

Posté par
avatar

benj77  

62 ans, Seine-et-Marne

Inscrit depuis le 10/08/2009

  • 4370 messages  
  • 0 photo  
  • 1 avis d'hôtel  
  •  
 
benj77
(4370 messages)
le 3 novembre 2010 à 13:28

... les motivations...^^ (Cela dit avec malice mais sans méchanceté)

Pour le coût de la vie (cher, surtout le logement), va voir plus bas dans le fil de discussion, tout y a été dit

Tu as plus de 100 nationalités en Guyane. la majorité de la population est créole comme aux Antilles, mais tu as pas mal de Surinamais, de Guyaniens, de Brésiliens (surtout), de Chinois, etc.

Ne pas oublier les Noirs marrons, et les Amérindiens, évidemment.

Pour la beauté des femmes... il y a de tout, et tu as toute la palette des métissages possibles et imaginables. Mais c'est comme partout: tu séduiras si tu es séduisant (physiquement et/ou moralement) ... ou si tu as le portefeuille bien rempli

Les lois en matière de mœurs sont les lois françaises, et elles s'appliquent ici avec de plus en plus de rigueur. La très grande majorité de la population parle français (les programmes scolaires sont ceux de la France, quelque peu adaptés)

plan guyanne

Posté par
avatar

tangira  

28 ans, Ukraine

Inscrit depuis le 14/10/2010

  • 7 messages  
  • 0 photo  
  • 0 avis d'hôtel  
  •  
 
tangira
(7 messages)
le 3 novembre 2010 à 14:00

comprendre comprende et comprendre
il y a rien de mal à vouloir agrémenter son sejour vous ne pensez-pas?
vous etes sur place sans doute vous le comprenez mieux que moi
merci de vos infos l entraide c est important parfois......

Après ma petite phrase

Posté par
avatar

benj77  

62 ans, Seine-et-Marne

Inscrit depuis le 10/08/2009

  • 4370 messages  
  • 0 photo  
  • 1 avis d'hôtel  
  •  
 
benj77
(4370 messages)
le 3 novembre 2010 à 14:06

J'ai ajouté "^^" qui en langage internet veut dire "sourire"

Cela se voulait gentil et amical^^

J'espère avoir répondu à tes questions. En bref, sur place et sans ressources, pas question de faire autre chose que survivre à l'aide du RSA et de la CMU (si tu y as droit). Et avec ces ressources, si tu n'as personne pour t"héberger, c'est la rue assurée... il est vrai qu'il n'y fait pas froid, mais c'est quand même pas le pied...

Avec une retraite on peut s'y poser, mais compte au minimum 1500 euros par mois pour vivre décemment (il te faut retirer 500 à 600 euros pour le loyer, et le prix de la vie est élevé) Le bénévolat, si tu trouves des opportunités, te permettra de rendre service, mais pas de tirer quelq'avantage que ce soit

plan guyanne

Posté par
avatar

tangira  

28 ans, Ukraine

Inscrit depuis le 14/10/2010

  • 7 messages  
  • 0 photo  
  • 0 avis d'hôtel  
  •  
 
tangira
(7 messages)
le 3 novembre 2010 à 14:38

si jamais je viens en guyanne ont pourraient se taper une bonne bière....et qui sait................................
c est sur pas avant juin 2012

Après avoir vécu un quart de siècle en Guyane...

Posté par
avatar

benj77  

62 ans, Seine-et-Marne

Inscrit depuis le 10/08/2009

  • 4370 messages  
  • 0 photo  
  • 1 avis d'hôtel  
  •  
 
benj77
(4370 messages)
le 4 novembre 2010 à 02:22

Je suis rentré, parce que ce pays se "normalisait" par trop d'une part,

et que l'insécurité y grandissait "malgré tout"

Je ne fais qu'y passer de temps à autre, à St Georges en particulier.

Cela dit, c'est agréable de trouver, sur ce forum, des gens qui d'une manière ou d'une autre, disent "merci" après avoir été renseignés. C'est rare.

PS: oublie le second "n" de Guyane^^

bénévolat en Guyane : bonne idée!

Posté par
avatar

gwennina  

24 ans, Vendée

Inscrit depuis le 09/03/2009

  • 6 messages  
  • 0 photo  
  • 0 avis d'hôtel  
  •  
 
gwennina
(6 messages)
le 7 décembre 2010 à 17:05

benj77 a écrit
J'ai ajouté "^^" qui en langage internet veut dire "sourire"

Cela se voulait gentil et amical^^

J'espère avoir répondu à tes questions. En bref, sur place et sans ressources, pas question de faire autre chose que survivre à l'aide du RSA et de la CMU (si tu y as droit). Et avec ces ressources, si tu n'as personne pour t"héberger, c'est la rue assurée... il est vrai qu'il n'y fait pas froid, mais c'est quand même pas le pied...

Avec une retraite on peut s'y poser, mais compte au minimum 1500 euros par mois pour vivre décemment (il te faut retirer 500 à 600 euros pour le loyer, et le prix de la vie est élevé) Le bénévolat, si tu trouves des opportunités, te permettra de rendre service, mais pas de tirer quelq'avantage que ce soit



Salut Tangira !

ALors j'apporte un avis différent je suis pas d'accord avec ce qui est cité ci-dessus !
Je vis en Guyane à Kourou depuis peu (mais j'ai habié plusieurs années à Mana)
Et en ce qui me concerne je suis venu faire du bénévolat alors pas dans la nature mais dans le social (jenvisage de passer le concours d'éduc spé a cayenne) .. Il y a pas mal d'associations en Guyane, et beaucoup semblent manquer de bénévoles! et niveau nature il y a de quoi faire!!
renseigne toi sur Blada.com et sur d'autres sites par le biais de google..
en qui concerne la vie ici .. tu peux vivre avec bien moins que 1500 euros par mois ! Je n'ai que 600 euros par mois (par les assedic ) et je vis bien ! il y a beaucoup de colocation en Guyane (cf Blada.com) tu peux trouver une chambre entre 250 et 400 euros pour le mois..et aprés si tu vis pas de manière "métro' c'est a dire dans la surconsommation : pleins de trucs a acheter tout le temps, si tu veux une belle maison bien barricadé avec une piscine, si tu mange qu'a Super U, et que tu mange comme en France etc...
Et bien tu vis pas pour si chere que ça ! Tu achete ton poisson pas cher au marché ainsi que tes légumes, du couac et du riz en grand quantité, du lait en poudre etc.. si tu es a saint laurent tu fais des courses a albina au surinam ! et tu t'en sort trés bien ! il faut penser qu'ici , tu consommes moins (finit les cinés, dvd, cd que tu achéte a outrance etc..) que tu en a pas cher d'éléctricité (pas besoind'avoir de chauffage, d'eau chaude, et pas besoin de beaucoup de lumière etc..) idem pour les fringues !
donc franchement tu t'en sort bien !
et tu pourras tirer pleins d'avantages a faire du bénévolat ici : douceur de vivre, découverte de la Guyane et un bon dépaysement (surtout en fôret), et surement des opportunité s'offriront a toi ! on peux vite évoluer en Guyane ou changer de métier facilement, et on a des opportunités trés interessante!
Alors fonce !

Opinion parfaitement respectable

Posté par
avatar

benj77  

62 ans, Seine-et-Marne

Inscrit depuis le 10/08/2009

  • 4370 messages  
  • 0 photo  
  • 1 avis d'hôtel  
  •  
 
benj77
(4370 messages)
le 7 décembre 2010 à 17:10

mais je reste sur mon avis

Tu parles de "plein d'associations". Tu peux en citer, et les localiser, dire ce qu'elles font exactement, sonner leur URL, etc? Dire qui y officie?

je ne "surconsommais" pas, loin de là. mais déjà que c'est dur de vivre avce 600 euros en métropole, dans un pays où la vie est nettement plus chère (pas tant qu'on le dit, certes, mais quand même de 10 à 15%...)

allez fonce !

Posté par
avatar

gwennina  

24 ans, Vendée

Inscrit depuis le 09/03/2009

  • 6 messages  
  • 0 photo  
  • 0 avis d'hôtel  
  •  
 
gwennina
(6 messages)
le 7 décembre 2010 à 18:05

Alors je tiens a préciser que je ne suis pas un annuaire !! Je ne connais donc pas les URL des assos etc.. je pense qu'il est assez grand pour recherchez lui-même les assos qui l'intéresse . D'autant plus que je suis dans le sociale et non dans la protection de l'environnement !
La vie est plus chère mais on ne vit pas de la même manière, donc ca s'ajuste .

Tannjira pour les assos regarde sur Blada.com ou 97320.com, en tapant dans google tu en trouveras aussi, ainsi que sur le site voyageforum.fr (il y a des gens qui donnent des adresse d'assos etc..) il y a aussi l'association Kawata, le WWF, Geopog , Sepanguy, l'ADNG etc.. et hésite pas a regarde les petites annonces (rubrique offres d'emploi ) il y a parfois des appels aux bénévoles. Et renseigne toi auprés des réserves naturelles, ou l'ONF ils pourront t'orienter . J'ai rencontrée une jeune fille qui à fait du bénévole pour la reserve naturelle de Kaw.. En guyane, il faut beaucoup se bouger pour trouver les infos ! et être sur le terrain ! A distance c'est parfois dure (pleins de choses ne sont pas référencés sur internet) alors que sur place, on t'oriente vite!
et regarde dans les livres sur les randos en Guyane ils donnent souvent des contacts d'assos !
vas sur www.randoguyane.com c'est un homme qui a écrit pas mal de guide sur la Guyane, tu peux lui envoyé un mail il te répondra ! et est de bons conseils !
voilà !courage!

le WWF, Geopog , Sepanguy, l'ADNG

Posté par
avatar

benj77  

62 ans, Seine-et-Marne

Inscrit depuis le 10/08/2009

  • 4370 messages  
  • 0 photo  
  • 1 avis d'hôtel  
  •  
 
benj77
(4370 messages)
le 7 décembre 2010 à 19:05

Ca c'est du lourd, et il y en a d'autres de ce calibre. seulement ils demandent des gens QUALIFIES.

Quant à d'innombrables "associations" qui existent en Guyane, dont les dirigeants sont (très grassement) payés pour faire du "social" ou de "l'éducatif" et qui ne fonctionnent qu'avec des bénévoles ou des stagiaires (ou des salariés payés avec un lance pierre, des fois avec des mois de retard, cf. un récent scandale dans une crèche), ça me ferait gerber de contribuer au système.

Et en Guyane, il y en a une flopée, de ce genre.

Idem pour "la réserve de kaw". Tu as une idée des subventions énormes déversées tant par l'Europe que la Région? Du budget du Parc? De l'ONF?

alors du "bénévolat organisé" dans ces domaines, dans une région qui a plus de 20% de chômeurs, c'est un pur scandale!

tant qu'à faire, autant aller dans un PVD qui a vraiment besoin de gens qualifiés, si on fait partie de ces gens.

laisse béton !

Posté par
avatar

gwennina  

24 ans, Vendée

Inscrit depuis le 09/03/2009

  • 6 messages  
  • 0 photo  
  • 0 avis d'hôtel  
  •  
 
gwennina
(6 messages)
le 7 décembre 2010 à 20:03

Je pense qu'on s'éloigne de la question qui a été posé..il ne demandait l'avis des gens sur les associations, mais s'il avait des possibilité d'entrer dans une association..

beaucoup demandent des gens qualifiés, néanmoins il y a un gros manque de personnes qualifiés en Guyane, ce qui donne alors lieu a des opportunités ! La possibilité de se qualifié !

Et des assos dont les dirigeants s'en mettent pleins les poches, il y en a partout, meme en france ! et qui agit dans les PVD aussi !

Tu sais même pas pourquoi je veux (ou Tanjira) vraiment venir en Guyane, il y a pleins de manière de contribuer ou se battre contre le systéme !

Je sais ce que je pense, je sais ce que je veux faire, je sais que mes projets ne sont pas plus scandaleux que certains qui paye pour aller construire un puit en Afrique pour se donner bon conscience !

bref il y a de réelles besoins en Guyane, et des opportunités, pleins de choses a créer ..c'est pas parce que pour débuter on doit "contribuer" un petit peu a ce systéme que c'est notre objectif !

Arrêter d'essayer de casser, les espoirs, projets et envie de certains ! il y a des besoins réelles, et des possibilités d'essayer de faire avancer les choses aussi bien sur le point de vue social qu'environnementale.. le jeune homme qui lancé cette discussion voulait avoir des renseignement un peu concret et non l'avis mal placé (étant donné que vous ne connaissez pas les volontés, opinions, projets etc..des personnes en face) d'une personne!

Arrêter d'essayer de casser, les espoirs, projets et envie de certains !

Posté par
avatar

benj77  

62 ans, Seine-et-Marne

Inscrit depuis le 10/08/2009

  • 4370 messages  
  • 0 photo  
  • 1 avis d'hôtel  
  •  
 
benj77
(4370 messages)
le 7 décembre 2010 à 21:24

écris-tu...

ayant passé un quart de siècle en Guyane et ayant contribué à y réaliser pas mal de choses dont je ne vais pas faire étalage**, je ne tiens ni à "casser les espoirs" ni à pousser des gens au casse pipe en laissant une situation plus ou moins établie pour aller vers l'inconnu.

** mais professionnellement parlant pas en jouant les mère Thérésa ni les docteur Schweitzer. J'ai choisi la difficulté et pas le planquage sur le littoral, mais je suis resté dans "un cadre" où je pouvais me raccrocher aux branches

Toi tu ne perdais rien en touchant ton ASSEDIC en Guyane ou ailleurs. On ne sait pas (et ça ne nous regarde pas) la situation d'untel ou d'untel. je le répète, quelqu'un qui a quelque chose à perdre doit bien réfléchir. le mieux, c'est encore de faire un voyage exploratoire et de juger par soi même, et sur place.

Alors je préfère appeler à la prudence, c'est tout. Ensuite chacun fait ce qu'il veut. J'ai trop vu de gens arriver avec des idées plein la tête dans ce département (au demeurant fascinant) et repartir en ayant tout perdu, cassés de partout, pour appeler à l'enthousiasme délirant

info sur la guyane

Posté par
avatar

tangira  

28 ans, Ukraine

Inscrit depuis le 14/10/2010

  • 7 messages  
  • 0 photo  
  • 0 avis d'hôtel  
  •  
 
tangira
(7 messages)
le 7 décembre 2010 à 22:33

les uns et les autres ont évoqué des arguments pertinents à prendre en
compte avant de s'engager dans de pareil cas
comme je l ai dit à benj je viendrais possiblement en guyane à l'été 2012
avec une meilleure santé financière et avec plus de compétences
mais au fait qu'est ce qui peut expliquer un cout de vie plus élévé en guyane
qu'en métropole?

Plusieurs choses

Posté par
avatar

benj77  

62 ans, Seine-et-Marne

Inscrit depuis le 10/08/2009

  • 4370 messages  
  • 0 photo  
  • 1 avis d'hôtel  
  •  
 
benj77
(4370 messages)
le 7 décembre 2010 à 23:08

D'abord, tout est importé, quasiment (et ce qui est produit sur place coûte le même prix... récemment les citrons verts locaux étaient à 4 euros le kg!; le poisson est certes nettement moins cher... mais pas la viande, euphémisme)

Ce sont donc les prix d'Europe, majorés du coût de transport, plus des frais administratifs (paperasserie gigantesque) et... bien sûr la marge (énorme) des négociants importateurs

L'économie est contrôlée par quatre ou cinq groupes qui se répartissent les marchés, et s'entendent pour tuer la concurrence. Ça dure depuis un siècle et demi!
Si par hasard un type sérieux vient perturber le marché, ils s'unissent pour faire du dumping, vendre à perte, jusqu'à ce qu'il craque (je pourrais citer des dizaines d'exemples) Même le riz, aliment de base, est plus cher en Guyane qu'en métropole! Curieusement le pain est... moins cher (mais dégueulasse: il se conserve très mal sous ce climat)

Un exemple parmi d'autres: alors que la Guyane est une des contrées les plus humides du monde, cela fait vingt ans qu'on fait des "projets" qui "avancent" (mais sans aboutir) pour créer une société d'embouteillage d'eau de source locale. L'eau en bouteilles fait donc... 7.000 km pour arriver! Tu imagines la différentiel de prix... (cela dit dans neuf villes sur dix on peut boire l'eau du robinet sans problème, mais c'est pareil en France)

Idem, le carburant qui venait avant de Trinidad vient maintenant de Rotterdam. je l'ai connu 40% moins cher qu'en France, il est maintenant beaucoup plus cher (ça a provoqué des grèves massives... mais les petits pots pour bébé qui coûtent le double, ça ne semble gêner personne^^ Alors que faire manger des aliments "frais" cultivés sur place à des bébés, compte tenu de la quantité énorme de pesticides qui sont déversés dans les champs et les abattis locaux, c'est une horreur! )

Autre aspect: le sursalaire des fonctionnaires (+ 40%) dont... j'ai profité (c'était là je n'allais pas le refuser) tout comme l'abattement d'impôts de 40% et la "défiscalisation". ca crée des revenus artificiels qui alimentent une inflation et la hausse des prix (en revanche le RSA est au même niveau... et les salaires dans le privé sont plus bas qu'en France, sauf rares exceptions: à part dans quelques grosse filiales et pour des emplois très qualifiés, la règle c'est le SMIC)

la défiscalisation immobilière ne fait pas baisse les prix... l'argent gagné par exemption d'impôts est compensé par des prix initialement plus élevés; Une "maison" en parpaings de 15 cm, avec tôles et finitions lamentables coûte aussi cher qu'en métropole!

Pour les prix bruts dans les dépenses au quotidien, tu comptes + 40% minimum en moyenne. (des fois 100%).

Je veux bien qu'on me dise que l'on "consomme moins en Guyane par choix de vie", mais on peut aussi "consommer très peu en France par choix de vie!" personnellement, je ne dépense que 25% de ce que je gagne pour engloutir le reste en voyages et en dépenses culturelles. Dépenses courantes mensuelles "de survie": 450 euros. Ça me permet d'être six mois par an hors de chez moi... Pour ça, pas de voiture (dur en Guyane, facile en France), pas de tel portable, pas de restos ou du moins très peu, etc. "Choix de vie"

Ce qui limite quand même le surcoût de la vie de 40 à 10-15% quand on compte globalement, c'est qu'on ne se chauffe pas et qu'on dépense moins en vêtements (une seule couche suffit largement^^) Certes on climatise parfois, mais c'est un plaisir, un "luxe", pas une absolue nécessité: moi j'avais deux ventilos dont une colonne montée sur un plateau à roulettes, que je trainais partout dans la maison, derrière moi^^

Autre chose. ce n'est pas le cas de tout le monde mais si on a conservé des attaches en France (des parents, par exemple, de vieux grands parents) et qu'on ne veut pas couper le cordon... il faut bien aller les voir de temps en temps. Pour une personne ça fait facilement 900 euros... Mais pour une famille type, avec deux gosses, il faut en sortir 3600 voire plus (vacances scolaires = saison rouge)

info sur la guyane

Posté par
avatar

tangira  

28 ans, Ukraine

Inscrit depuis le 14/10/2010

  • 7 messages  
  • 0 photo  
  • 0 avis d'hôtel  
  •  
 
tangira
(7 messages)
le 8 décembre 2010 à 10:48

les commerçants sont des français ou des locaux ?
pourquoi les populations locales ne cultivent pas bio il me semble
que la guyane en matiere de qualité de l'air de l'eau et du sol soit
plus "pure" ou du moins plus naturelle que la métropole?

En réponse à ta question

Posté par
avatar

benj77  

62 ans, Seine-et-Marne

Inscrit depuis le 10/08/2009

  • 4370 messages  
  • 0 photo  
  • 1 avis d'hôtel  
  •  
 
benj77
(4370 messages)
le 8 décembre 2010 à 12:32

D'abord il est très difficile de parler de "locaux" en Guyane, tant la population est diverse et métissée. C'est sans doute le territoire au monde le plus "mélangé" (avec le Suriname comme concurrent direct) , ce qui contribue très largent à son aspect fichtrement sympathique sur bien des côtés.
Toutefois ce sont encore les Créoles qui dominent.
Pour les commerces de détail alimentaire - à part quelques supermarchés et un ou deux hypers, le quasi monopole est détenu par la communauté d'origine chinoise. Mais cette communauté passe par les mêmes importateurs que les autres.
Vêtements et autre... la communauté libanaise tient une forte partie du secteur tout comme elle influe sur la politique (pendant 18ans, le présiident de région s'appelait Karam) Elle a de gros intérêts dans les boîtes d'importation
Quasiment pas de "Békés" comme aux Antilles, mais des Européens dont la plupart (pas tous) ne font que passer

Pour les cultures "bios"... "j'a bien ri"^^

Qualité de l'air, certes. Comme il n'y a aucune industrie... Qualité de l'eau, c'est très varié. Autant il y a des sources d'une grande pureté (en forêt, j'en connaissais pas mal où je buvais sans même désinfecter ou filtrer, et il ne m'arrivait jamais rien) seulement nombre de fleuves sont pollués par l'orpaillage qui sévit depuis un siècle et demi. Mercure certes (on en parle beaucoup) mais surtout boue qui désoxygène et oblige à des traitements à base d'alumine... ce qui n'est pas génial sur le plan santé. D'autre part les sols guyanais, en de nombreux endroits, recèlent des sels de mercure ou d'arsenic à l'état natif (pas apportés par l'homme) Une preuve s'il en est, c'est l'analyse des cheveux des Amérindiens. Les moins exposés à l'orpaillage (il n'y en a quasiment jamais eu par chez eux ni en amont) sont ceux de Zidok et pourtant ce sont eux qui contiennent le plus de mercure.

En plus pour gagner de la terre à cultiver, il faut défricher par brulis de la forêt tropicale pour faire des abattis, ce qui n'est pas une manière "écologique" de procéder, euphémisme. Quand ce sont des Amérindiens ou les Bushinengués pour une agriculture familiale de subsistance, c'est naturel. mais si on doit nourrir des dizaines de milliers de gens ainsi... Le sol perd de sa fertilité en très peu de temps (lessivage par les pluies violentes, arrivée massive d'insectes prédateurs) et ensuite ou tu mets des engrais et des pesticides (en quantités énormes vu le lessivage) ou tu défriches plus loin.

Quant aux savanes du littoral, contrairement aux apparences, elles sont quasiment stériles. "herbes" fibreuse, il te faut plusieurs hectares pour nourrir un bovin (si tu ne mets pas de complément alimentaire substantiel) alors qu'en France un hectare en nourrit plusieurs.

L'agriculture, ça marche au Brésil... mais le territoire est immense, le marché aussi, et on paye le salarié 240 euros par mois, officiellement pour 40h/semaine, en pratique plutôt pour 60 ou 70h. Parce que le "contrôle social" dans les fazendas... En plus, pas de règlementation pour traiter le lisier, pour respecter les chaînes de froid, etc. Moins de paperasse aussi, donc le fazendeiro fait à peu près ce qu'il veut... rien à voir avec les contrôles en Europe

J'ai vécu à Camopi en territoire amérindien et j'ai tenté de faire mon petit abattis pour avoir un peu de fruits, de même que de l'hydroponie à petite échelle pour avoir des tomates, de la salade et des concombres. Hallucinant, de voir les précautions (toujours insuffisantes) pour protéger les petites surfaces "hors sol" et pourtant sous abri de fortune des fourmis, sauterelles, chenilles et autres saloperies... qui prolifèrent justement parce que "l'air est pur". Et je ne parle pas des termites dans le bois...

Les Hmongs qui ont le quasi monopole des cultures maraichères (ce sont de sacrés bosseurs) doivent balancer des quantités industrielles de pesticides pour s'en sortir, sinon en une nuit ils peuvent perdre une récolte de trois mois. Ces produits qui sont ceux utilisés en UE doivent normalement ne plus être déversés dans les jours précédant la récolte (des fois une semaine, des fois plus, des fois moins) parce que "normalement" dans cet intervalle, le soleil les détruit. Seulement ils ne prennant pas le risque et balancent la sauce des fois la veille de l'arrachage... Et ça ne sert à rien de "bien laver" fruits ou légumes, parce que de toute manière, les pesticides migrent à l'intérieur. Personnellement, je suis très sensible à ça et à chaque fois que je bouffais une de leurs laitues, j'avais de l'urticaire, et pas qu'un peu. Alors je sais, c'est mal, mais quand vraiment j'avais envie de salade (sur le littoral), j'en achetais une (chère) importée... Parce que les légumes et fruits de substitution, il y en a (mais peu) et souvent ils sont aussi chers que ceux importés. Comme tu ne peux pas toujours manger du riz et des haricots secs...

Le bio, déjà qu'en France c'est plus ou moins un truc de bobos friqués ou d'intégristes de l'écologie (vu le prix) mais en Guyane, compte tenu de la surveillance permanente (nuit et jour) contre les prédateurs et de la main d'œuvre énorme qu'il faudrait, ça coûterait tellement cher qu'il n'y aurait pas le marché: le niveau de vie moyen est bien inférieur à celui de l'hexagone, les "métros" de passage économisent en général comme des hamsters à la veille de l'hiver sur le salaire majoré et les primes pour faire construire en France à leur retour.

Quant aux "locaux", ils sont souvent pauvres et tous, quasiment ont dans leur famille quelqu'un qui a un petit abattis de subsistance.

info sur la guyane

Posté par
avatar

tangira  

28 ans, Ukraine

Inscrit depuis le 14/10/2010

  • 7 messages  
  • 0 photo  
  • 0 avis d'hôtel  
  •  
 
tangira
(7 messages)
le 8 décembre 2010 à 14:41

c'est assez préoccupant ce que vous dites
jusqu'ici je m'imaginais la guyane à l'image de l'afrique équatoriale
ou le probleme des pesticides et de l'infertilité des sols est moins accru
tous ce qui se sont rendus au gabon au cameroun ou en rdc temoignent
de la qualité exceptionnelle des fruits légumes et autres vivres cultivés
localement par les populations
à votre avis qu est ce qui peut etre fait pour améliorer la qualité des sols et
par voie de conséquence celle des aliments produits?

On est en train de s'éloigner du sujet, là..

Posté par
avatar

benj77  

62 ans, Seine-et-Marne

Inscrit depuis le 10/08/2009

  • 4370 messages  
  • 0 photo  
  • 1 avis d'hôtel  
  •  
 
benj77
(4370 messages)
le 8 décembre 2010 à 15:53

D'abord je suis très sceptique sur la "qualité" des produits africains - excepté, peut être, ceux issus de l'agriculture de subsistance, familiale. Le cacao de côte d'Ivoire par exemple... quand on sait comment il est produit on est dégoûté du chocolat!

Quand on ne cherche pas, on ne trouve pas. Et je doute que les contrôles phytosanitaires dans les pays africains soient aussi poussés que dans l'UE... lesquels sont pourtant insuffisants. Et ce n'est pas faire injure aux Africains, qui en souffrent les premiers et avant tout le monde, que de dire que la corruption endémique supérieure à ce qu'elle est ailleurs (sans que cet "ailleurs" soit blanc comme neige^^) "améliore" certains rapports et transforme des "merdes" en produits comestibles

Cf. dans un autre domaine les rapports "parfaits" sur des jouets fabriqués en Chine, et qui masquaient des peintures bourrées de cadmium, que les bébés avalent à qui mieux mieux; chez nous, il y a eu la "vache folle" qui a persisté parce que les agriculteurs continuaient de faire bouffer de la farine de vache aux vaches, longtemps après que ce soit interdit.

La solution pour la Guyane? remplacer par exemple les herbicides par le sarclage... seulement à 1400 euros par mois (charges comprises) pour 35h de travail, contre 240euros par mois pour 60h au Brésil, je doute fort qu'on arrive à produire à un prix accessible. On peut aussi ramasser les sauterelles une à une... mais c'est le même problème.

Je ne vois qu'une agriculture accessible en Guyane: celle de subsistance sur une parcelle réduite, pour une famille. Tout le reste n'est que faribole (d'ailleurs tout le reste n'a été qu'un énorme gâchis, des milliards de subventions pour aboutir à des désastres)




Rechercher
Plus de résultats benevolat en guyane


 Photos Guyane

Partir en Guyane


Applis