Forum Argentine

Racisme en argentine

14 réponses
Bas de page
Eddoche
Eddoche  
le 16 janvier 2009 à 01:02 dans Expatriation Argentine
Bonjour,

Je crois savoir q'u'il n'y a pas beaucoup de noirs en argentine. Etant marié a une senegalaise et papa de deux petit metis, j'aimerais savoir si cela peut etre un probleme pour nous si nous venions a nous expatrier la bas.
En clair les argentins sont ils racistes envers la communauté noire ?

réponse à Eddy

Posté par adilen (42 messages) le 16 janvier 2009 à 20:26 Bonjour

Je peux te répondre , oui, il n'y a pas beaucoup de noirs chez nous, depuis deux années nous voyons quelques uns .
Le racisme n'existe pas en argentine.
+Plus
Adilen ( je suis argentine )

Merci Adilen

Posté par Eddoche (11 messages) le 17 janvier 2009 à 05:47 Merci pour ta réponse Adilen. J'espère encore d'autres avis éventuellement sur cette question.

Ma petite expérience à Buenos Aires

Posté par Jay (80 messages) le 22 janvier 2009 à 17:32 Bonjour,
j'ai visité Buenos Aires cette année, et il est vrai que j'ai ressenti une certaine curiosité de la part des Argentins à mon égard. Je suis français d'origine Indienne. Je ne pense pas que les Argentins soient racistes mais plutôt curieux. Certaines personnes m'ont demandé si j'étais brésilien.
Renseignes toi sur le sujet mais j'avais la même appréhension avant de m'y rendre et j'ai pu lire des articles intéressants sur internet qui expliquent la relation particulière qui existe entre les blancs et les noirs. En effet tu apprendras notamment que les noirs ont été utilisés en 1ere ligne lors des différentes guerres et que ce point parmi d'autres explique que la population noire soit quasi-inexistante (du moins à Buenos Aires). En tout cas c'est une ville extra-ordinaire, je n'ai pas pu visiter le pays car retour précipité à Paris mais j'y retournerai !!!

Racisme en Argentine ????

Posté par calmeida (16 messages) le 23 janvier 2009 à 19:01 Salut !

je dois dire qu'il n'y a pas à vraiment dire le racisme tel qu'on le vit en Europe en général. Faut dire que cést un pays crée et bàti pour des inmigrants de toutes les latitudes et que cést précisement grâce à cette richesse culturelle que nous pouvons dire que lÁrgentine es un "creuset". Il est vrai quíl nýa pas beacoup de noirs... mais on commence á voir quelques uns , surtout d'Afrique Orientale et que s'intégrent très bien et sont bien acueillis. Petite précision : L' Argentine est le seul pays au monde qui fête ses inmigrants, à Oberá, Misiones au mois de septembre a lieu la Fête Nationale de l'immigrant où se réunissent plus de 146 communautés différentes que forment le pleuple Argentin. Cherchez Oberá en Google et vous verez...

Noirs (africains) en argentine

Posté par fbct (3 messages) le 27 janvier 2009 à 18:28 Bonjour,
Metisse senegalaise mariee a un porteno, nous ne vivons pas en argentine mais j'ai visite Bs aires plusieurs fois. Les gens sont tres gentils et s'appellent affectueusement "negro" entre eux (blancs) s'ils ont le teint mat. Je n'ai croise qu'un ou 2 couples mixtes en ville visiblement touristes, pas vu de noirs dans la vie professionelle (allant au bureau le matin...) par contre, assez souvent des vendeurs senegalais sur les trottoirs surpris d'entendre mon jovial de mari leur dire bonjour en wolof.... Les commercants argentins les tolerent visiblement bien et les etals avaient l'air permanent (pas a la sauvette). Je crois que les argentins ont plus de mal a accepter les boliviens qui malheureusement incarnent les fleaux de la pauvrete, ou encore les asiatiques (coreens) qui ont recupere (ou ouvert) je crois pas mal d'epiceries.
Je ne connais pas encore la province pour juger, mais je sais que 99% ds argentins sont fans de foot et pour eux qui dit "noir" dit "alphonse tchamii" donc meme dans les provinces les plus reculees, l'image du noir reste surement sympatique...
Il faut rappeler aussi qu'a une epoque pas tres lointaine, il y avait une liaison (avion ou bateau???) directe BS As/Dakar, donc certains "connaissent".

A bS As, Je passe plutot pour une colombienne ou bresilienne, donc a la limite j'ai plus a me justifier sur mes origines que si j'etais noire ebene!
Quoiqu'il en soit je qualifierais les argentins a la fois de moqueurs et de bienveillants. Ceux que je croise ont une idee assez vague de l'Afrique et comme j'ai lu sur ce site, vous aurez au plus des regards curieux. Nous avons le projet de nous installer definitivement la bas, donc on en reparle :)!!

Voila mon humble avis En attendant, n'hesitez pas a promouvoir le Senegal sur place et sa legendaire Akwaba :D. Bon voyage!

Noirs (africains) en argentine -suite et fin

Posté par fbct (3 messages) le 27 janvier 2009 à 18:34 Petite correction a mon precedent message...
J'ai voulu parler de la "Teranga" senegalaise bien sur... Mes souvenirs d'enfance en RCI m'ont fait pondre une "Akwaba" ;)....

Sénégalais en Argentine

Posté par Eddoche (11 messages) le 27 janvier 2009 à 23:24 Ca tombe très bien, en fait je suis un blanc mais ma femme est senegalaise et nos deux garcons metis evidemment.
C'est rassurant de savoir que des senegalais vivent, apparemment en bonne communion, avec les argentins. Nous souhaiterions nous y installés dans 1 a 2 ans mais hesitons avec le Bresil qui est plus métissé. Par contre la vie y est plus chere et je ne parle pas un mot de portugais. Restons en contact si tu veux bien.

Bien sûr !

Posté par calmeida (16 messages) le 28 janvier 2009 à 19:14 Ok, à ta disposition

Bien sûr, il y a beaucoup de racisme

Posté par Alexiss (277 messages) le 10 février 2009 à 06:55 en Argentine.

Lorsqu'ils ont donné la liberté à leurs esclaves noirs, ils les ont tous expulsés, chassés vers l'Uruguay et le Brésil.

Les indiens natifs ont presque tous été décimés et les métis qui restent, surtout de la province de Tucuman, subissent beaucoup de discrimination. Mais ils n'assument pas en public, c'est sûr. No tienen cojones, comme on dit en Espagne.

Les Argentins en général (il faut dire en général) ne tolèrent pas d'autres latino-américains, surtout ceux qui ne sont pas Blancs d'origine directe européenne comme eux tous se veulent. Ils appellent avec dédain les Boliviens de "indio"s et les Brésiliens de "macaquitos", cela en dit long. Les autres latino-américains ne peuvent pas trop les supporter non plus, les trouvant trop arrogants et prétentieux. Leur ego est plus haut que leur tête.

Ils sont très complexés le fait d'être latino-américains et être si loin de l'Italie ou de l'Espagne. J'ai connu ce genre de mentalité chez les Blancs d'origine anglaise en Afrique du Sud. 300 ans de racines en Afrique et ils se prennent toujours pour des européens expatriés. loool

Pour savoir si les Argentins sont racistes, il faut demander à ceux qui les côtoient au pays et qui ne sont pas Blancs et non ici en public dans un forum internet.

Racisme en Argentine

Posté par negrita (7 messages) le 10 février 2009 à 14:52 Bonjour, je veux te rassurer par rapport a l'Argentine; mon pays, l'Argentine est une nation fondée sur l'immigration, peu importe la couleur; de meme que la religion ou la langue, en général l'accueil est bon, les gens chaleureux et sympas, il se peut qu'il y ait des épisodes de discrimination car des abrutis il y en a partout c'est pas exclusif d'une nationalité ou d'un pays, bonne chance en Argentine pour toute la famille, Vero.

Argentine et les immigrants

Posté par calmeida (16 messages) le 10 février 2009 à 15:59 il est vrai que, comme un peu partout il y a des des gens(?) qui sont racistes, mais le peuple argentin dans son ensemble ne l'est pas. Nous sommes une nation qui a grandi grace à l'apport qu'ont fait et font encore aujourd'hui des gens venus de tous horizons. C'est comme ça que cohabitent arabes et juifs, coréens et japonais. Pour donner un exemple : L'année dernière 700.000 personnes ont choisi l'Argentine pour y vivre. Parmi ceux-ci nous trouvons évidentmment beaucoup des citoyens des pays limitrophes (Bolivie, Paraguay et Chili surtout), mais aussi des français, des espagnols, des USA, des italiens, etc. Nous ne faisons de notre politique des droits de l'homme un produit d'exportation. Nous avons trop souffert pendant beaucoup de temps pour prendre cela légèrement.

Certes, tout n''est pas parfait, mais des efforts se font tous les jours. Pour devenir citoyen argentin il suffit de résider deux ans dans le pays et faire un démarche fort simple, devant un juge. Pas des kilos de paperasse et du temps á ne plus finir. En six mois c'est fait, et cela parce qu'il y tellement de demandes !

Quelle fierté d'exporter des droits humains

Posté par negrita (7 messages) le 10 février 2009 à 16:17 Oui, c'est tout a fait vrai que malgré quelques problemes économiques et politiques, il fait bon de vivre en Argentine et surtout que le respect des droits humains devient une prise de conscience de plus en plus courante et meme une pratique quotidienne, s'il y a une chose qu'on ne peut pas reprocher a Mme. Kirchner, la présidente actuelle c' est de négliger ce coté de sa politique, elle meme a été une victime de la persécution des militaires argentins des années 70 par le simple fait d'avoir une idéologie différente, donc, s'il y a une chose qui est sure de l'Argentine c'est que c'est un creuset, de la sa richesse culturelle et qui culture, dit des perception différentes. Vero.

re:Bien sûr, il y a beaucoup de racisme

Posté par fbct (3 messages) le 10 février 2009 à 19:20 "L'argentin est un italien qui se croit anglais et parle espagnol".
(Mon mari porteno ajoute: avec des idees socialistes mais habille en YSL et une rolex au poignet :)
Un dicton assez vrai a mes yeux d'observateur exterieur dans ce qu'il revele d'arrogance mais aussi de naivete (fraicheur candide). Je crois que l'argentin EN GENERAL est assez ignorant du monde au dela de ses frontieres car son (beau) pays est tellement loin des "centres nerveux" (Europe et USA) et son attention est deja captivee a 90% par la politique contemporaine argentine et le foot. ll reste peu de temps pour le reste du monde:). J'ai ete surprise lors de mes voyages a BS AS de constater le peu d'interet suscite par mes experiences cosmopolites dans mes conversations avec des argentins. (ca a l'air tres pretentieux de dire ca mais j'ai toujours eu droit a beaucoup de questions dans les autres pays que j'ai visites - Espagne, Angleterre, Mexique, +sieurs pays d'Afrique de l'Ouest, USA, France, etc...) J'ai donc eu le sentiment qu'ils etaient replies sur eux memes tout en observant cette nostalgie pour une Europe brillante et genereuse (qui fait abtraction du reste de la planete!!). Toutefois, les argentins que j'ai connus A L"ETRANGER m'ont surpris par leur capacite (humble) a cotoyer des gens de tous horizons dans un rapport brisant les cliches de xenophobie. (par exemple, des argentins amis avec des Dominicains voire employes par des caribeens et dans un cas precis par un peruvien).
En fait, il me semble que les argentins sont tout a faits disposes a s'ouvrir aux autres cultures si on leur en donne l'occasion mais que chez eux, ils sont encore sous l'emprise d'un carcan social herite de leur epoque de gloire (debut 20e siecle). Incidemment, j'ai trouve que les femmes etaient responsables de ce statu quo, et beaucoup moins ouvertes que les francaises. J'espere ne pas faire hurler les filles mais a mon avis (qui n'engage que moi) elles contribuent a maintenir le machisme argentin. Je vais etayer: elles etaient par exemple choquees qu'en France il soit plutot banal de vivre en couple sans etre marie et de quitter le toit familial pour vivre seul a 18-19 ans. Cela dit, on peut juger louable de defendre les valeurs clanesques du mariage et de la famille (quoique vu le nombre de divorces on se pose des questions sur les avantages qu'il y a a passer de l'emprise de papa-maman a celle du tandem mari-epouse avant de s'etre construit en tant qu'individu). Mais pardon je m'egare! Tout ca pour dire que je ne pense pas que l'argentin soit plus ou moins raciste que n'importe quel autre "peuple" de la planete. Je pense qu'ils sont moins nationalistes que leurs voisins bresiliens mais que s'ils avaient beaucoup d'immigres non-blancs chez eux, la population manifesterait contre. Qqu'un sur ce forum disait qu'il est tres facile d'avoir les papiers (en 2 ans) est ce que cela serait le cas s'il y avait une immigration massive de pauvres gens desesperes a l'echelle de celle qui tente de debarquer sur les cotes espagnoles et italiennes?
Encore une fois tout ce verbiage n'est qu'un avis personnel au nom de la liberte d'expression:)....

Pourtant? on a des pauvres

Posté par negrita (7 messages) le 10 février 2009 à 21:01 Bonsoir, tu m'as éclaté avec la description d'un argentin que je partage tout a fait, mais je tiens a dire, malheureusement pour ceux et celles qui se trouvent dans une situation de désespoir, que des pauvres venus de partout, surtout des pays voisins débarquent tous les jours dans les bidons villes des alentours de Buenos Aires, et on voit 2 types de réactions, l'accueil et la compréhension d'un coté et de l'autre les abrutis de toujours qui ont appuyé une dictature cruelle et meurtriere, alors je trouve que le racisme est un sujet de discussion vif et riche et qu'il y a beaucoup a dire, Vero.



  Autres discussions Expatriation Argentine

SUJET
  Partir vivre en Argentine (21 réponses)
  S'inscrire dans l'armee de terre d'Argentine (8 réponses)
  Etudier en Argentine (8 réponses)
  Une année de PVT en Argentine (6 réponses)
  Partir en Argentine avec un chien (6 réponses)
  Marché de l'emploi et niveau de vie pour un Français en 2014 en Argentine (5 réponses)
  Travail/stage 6 semaines en Argentine (2 réponses)
  Echange universitaire avec l'université de Buenos Aires (2 réponses)
  Diplômes de l'université de Buenos aires (2 réponses)
  pret immobilier en argentine (2 réponses)

Rechercher sur le forum Argentine


 Photos Argentine

Le sourire de la Quebrada
Glacier Périto Moréno
Un des nombreux coatis du parc des chutes d'Iguaçu
Ushuaia
Drapeau sejours week end Argentine

Partir en Argentine