Forum Ardèche-Drôme

canoe dans les gorges

20 réponses

Dernière activité le 16/06/2017 à 11:07

Signaler
sophie
Le 06 mai 2007
bonjour a tous,
nous aimerions passer quelques jours en Ardeche a la fin du mois de mai. J'aimerai faire une surprise a mon mari et j'ai pense a une descente en canoe dans les gorges. Mais je me pose la question suivante : n'ayant absolument aucune experience de la chose ( !! ), est-il necessaire de faire appel a un moniteur ou pouvons nous sans risque nous y hazarder seuls ?
Merci pour vos avis de connaisseurs !

pas de probleme

Signaler
doro
Il y a 10 années
Ecoute il n'y a pas de problemes... Faites la descente a votre rythme et tout se passera bien! Par contre meme si vous trouvez qu'il ne fait pas encore tres chaud je vous conseille vivement de penser a un maillot leger ms a gde manche de la creme solaire et des bonnes chaussures... En effet le niveau de l'eau n'est pas terrible donc il se peut que vous soyez obligés de porter le canoé par endroit et en tong...
Voilà n'hesita pas si tu as d'autres questions!

descente dans les gorges

Signaler
sophie
Il y a 10 années
kikou !! merci tout plein pour tous ces bons conseils ! Nous avons prévu des "chausssures d'eau" et un k-way au cas ou... j'avais un peu peur parce-que j'ai lu que le niveau de l'eau était souvent plus élevé jusqu'à la fin du mois de mai et que la descente était de ce fait "sportive".. me voila donc rassurée !
Par ailleurs j'airéservé le canoé chez "aigue vive".. connais-tu ce loueur ? sur le site ils disent "proposer une initiation".. as-tu des conseils à me donner quand à la "technique" ??
Merci en tous cas d'avoir répondu, c'est sympa !

si il y a des problèmes!!!!!

Signaler
anne
Il y a 10 années
Je suis outrée quand je lis que la descente de l'Ardèche se fait sans problème car je viens d'en faire une très malheureuse expérience justement parce qu'on m'avait dis qu'elle se faisait sans problème.
J'en reviens et y ai vécu la peur de ma vie et j'ai du aller hier chez le médecin à cause du choc subit.
J'y suis allée avec mon mari, m fille de 11 ans et des amis. nous avions prévu de faire la petite descente qui elle est sans aucun problème mais juste au moment de louer, nous avons trouvé que c'était un peu court étant avec des ados et avons choisi la grande descente de 5 heures sans que personne ne nous mette en garde des quelques difficultés que nous pouvions rencontrer.
Nous nous sommes retoruné à un endroit très mauvais ou la rivière formait un syphon sous un rocher.
le bateau s'est retourné, je suis partie dans le courant sans pouvoir rien faire pour ma fille qui était coincé dans ce syphon. mon mari a essayé de la tenir hors de l'eau pendant quelques econdes mais impossible aussi pour lui de tenir longtemps et il a du la lacher.
c'est un moniteur de kayak qui passait par là avec sa femme qui a pu arréter son embarcation , sauter à l'eau et ramener ma fille.
pendant les quelques secondes où je n'ai plus vu ma fille, j'ai cru quétait en rain de se noyer et je hurlais pour que quelqu'un aille la sauver.
Nous avons été très choqués et ce sont les pompiers qui nous ont ramené à pied car il est bien évident que nous n'avons jamis plus voulu remonter sur le canoé.
nous sommes restés 2 heures à attendre les pompiers et avons pu assister à cet endroit dangereux du renversement d'1 bateau sur 10 à peu près avec des gens extrèmement choqués aussi à cause du danger de ce syphon. d'ailleurs, un autre couple est renté aussi à pied avec nous tellement la femme a eu peur.
et un nombre important de gens qui était en pleurs.
la descente de l'Ardèche n'est pas anodine et le médecin chez qui j'ai été hier m'a dit que cette descente, trop de gens la faisait en quête de fun et de sensations un peu forte mais que de réelles précautions s'imposait : casque pour les enfants, encadrement sérieux pour les grandes descentes quand on n'en a jamais fait. pour nous l'info a été nulle. et quand on a un problème pas de réseau téléphonique orange pour prévenir du problème, pas de balisage le long de l'Ardèche pour indiquer le lieu du problème..... La descente en ardèche est destinée à des personnes averties des dangers potentiels, qui ont déjà pu se faire la main sur la petite descente.
Les paysages sont magnifiques, la plupart du temps sur la grande descente, c'est effectivement calme et sans danger mais..........

Descente et danger?

Signaler
Jacques du Sud07
Il y a 10 années
Je suis horrifié par ce qui est arrivé à Anne : la "toupine" de Gournier peut en effet s'avérer dangereuse quand on s'y prend mal (le flot va sur les gourds et les sous-courants tournent dans les cavités immergées : comme il est dit dans les initiation, il faut apprendre à négocier l'épi du courant). En cas de grave ennui comme elle, il est vrai que pour prévenir et demander secours les "portables" ne passent en général pas dans le fond des Gorges.
Mais Gournier est aussi le lieu de bivouac où sont les agents de la Réserve Naturelle.
Et pour avoir "fait les Gorges" depuis mon adolescence (dès que sachant nager) et n'étant toujours "pas du tout du tout" sportif ni canoéiste de talent 50 ans plus tard, je pense que son malheur reste une (amère) exception. Des milliers de tous âges chaque année les descendent sans encombre majeure - heureusement (à l'évidence, l'expérience d'Anne avec enfant reste atroce).

descente

Signaler
sophie
Il y a 10 années
bonjour,
je reviens de vacances et, je dois dire, heureusement que j'ai lu ce mail après ! Je tenais malgré tout à dire que notre descente s'est passée sans encombres. Nous avons eu une petite frayeur au même niveau que toi Anne, mais finalement tout s'est bien passé. Nous avons réussi à nous en sortir à grands coups de pagaie, mais j'avoue que ce fût limite ! Mais à part ce passage un peu "rapide", nous gardons un très bon souvenir de cette descente qui ne demande effectivement pas de compétemces sportives particulières, mis à part peut être de respecter les consignes des loueurs , en tous cas celui que nous avons choisi, qui, avant le départ nous a remis un plan en nous indiquant, pour chaque rapide, comment l'aborder, ce qui nous a facilité la tâche je l'avoue. Je dois dire que quand j'ai entrepris cette descente, j'ai fais quelques recherches pour être sûre de ne pas rencontrer de problèmes majeurs, sachant que quand on entreprend ce genre de sortie, ce n'est finalement jamais anodin.. la prudence est toujours de mise et je dirai que l'on ne dois malgré tout rester conscient qu'il y a toujours un danger potentiel, aussi minime soit il... je pense que ton expérience Anne, est là pour le rappeller..

risques du canoë dans les Gorges de l'Ardèche

Signaler
martine
Il y a 9 années
Nous rentrons d'Ardèche où nous avons passé nos vacances de Pâques et je comprends très bien ce qui vous est arrivé Madame. Moi-même et mon ami avons fait la grande descente. Nous avons chaviré et j'ai vraiment eu du mal à remonter à la surface. Nous étions à la moitié du parcours. Nous sommes pourtant deux adultes 40 et 50 ans. Il y avait beaucoup d'eau et le débit très fort. Nous n'avons pas pu retourner notre canoë trop lourd et ce sont d'autres personnes qui nous ont aidés. Ce n'est effectivement pas anodin il faut savoir le dire.
Nous avons passé les premiers rapides sans problèmes et si nous n'avions pas chaviré nous aurions aussi dit que nous avions fait cette descente sans problème !
Cette descente peut aussi être difficile quand un fort vent s'engouffre dans ces gorges et cela devient alors très physique. L'information n'est pas suffisante pour des personnes qui ne connaissent pas la région et les rivières.

ardèche-toupine de gournier

Signaler
soazz
Il y a 5 années
Je confirme la dangerosité de la toupine de Gournier: nous nous sommes retournés exactement au même endroit, alors que nous avions passé tous les autres rapides sans problème, et la personne qui était avec moi a bien cru qu'elle ne parviendrait pas à remonter. Elle s'est trouvée prise dans un siphon, en se cognant à la roche lorsqu'elle tentait d'en sortir. Les informations données avant par les loueurs de kayak/canoé ne suffisent pas et la dangerosité du lieu n'est pas signalée comme pour la dent noire. On ne peut pas non plus se fier au plan remis pour aborder les rapides, puisque les repères peuvent changer en fonction du débit. Rien ne vaut l'observation! Tout s'est bien terminé, mais grosse frayeur.

descente jusqu'à Chames

Signaler
Alix06
Il y a 4 années
Bonjour,

Je me renseigne pour faire une petite descente en canoë en famille à la mi-avril.
Nous comptons faire la descente de Vallon pont d'arc à Chames qui se fait en 2 à 3 h. Je me demandais si sur cette partie, il y avait des zones difficiles car nous n'avons aucune expérience et partons avec nos enfants de 12 et 14 ans.
Et concernant la météo, risque-t-on d'avoir froid en avril ?
merci d votre aide

De Vallon à Chames

Signaler
Jocy62
Il y a 4 années
Entre Vallon et Chames, il y a un passage un peu difficile au niveau des rochers de Charlemagne, un peu avant d'arriver au pont d'arc. Vous pouvez le passer très facilement comme vous pouvez prendre le bouillon, la façon d'amorcer le passage avant le gros rocher est déterminante. L'été, nous nous amusons beaucoup à aider les malchanceux dont le canoë se retourne mais au printemps lorsque l'eau est encore haute et pas très chaude, cela peut être moins marrant.En ce qui concerne la météo, je ne peux vous répondre.
Je profite de ce post pour lancer un appel aux novices accompagnés d'un chien. Surtout ne l'attachez pas à l'embarcation mais tenez vous-même la laisse car j'ai vu des canoës se retourner et le pauvre animal couler avec. Heureusement que des touristes bienveillants se trouvaient là pour aller le récupérer. Je trouve que les agences de location devraient mentionner cette précaution à prendre.

Merci pour votre répose

Signaler
Alix06
Il y a 4 années
Bonjour,

Merci beaucoup pour votre réponse. Je vais voir si la petite famille est toujours partante car l'eau doit effectivement être très fraîche en avril.

Bonne journée

Nous venons de faire la mini descente

Signaler
Alix06
Il y a 4 années
Bonjour,
Je m'étais inquiétée avant de partir sur la faisabilité de la descente des Gorges en avril. Nous en revenons. Nous avons fait la mini descente de 7 km avec nos filles de 12 et 14 ans.
Le loueur (Castor Canoë) nous a fourni une combinaison, un coupe vent et le gilet obligatoire. Il faut par contre amener des chaussures (nous avions acheté des chaussures d'eau et des bottillons en néoprène pas trop chers). Ils nous ont fourni un bidon étanche. Après la petite démo sur le maniement des pagaies et l'explication sur les passages les plus délicats, on est partis pour une heure de descente plus un petit arrêt sur la plage après avoir passé le Pont d'Arc.
Nous n'avons pas eu froid et en cette saison, il n'y a pratiquement personne dans l'eau donc c'était magnifique.
Le loueur nous attendais à l'arrivée à l'heure convenue. Une très bonne organisation de leur part.
Nous songeons maintenant à y retourner pour faire la descente de 25 km !

Attention/ Rapide de Taupine/ Gorges de l’Ardèche/

Signaler
fifima
Il y a 4 années
Bonjour à tous, 

Le récit d'Anne m'a bouleversé... ayant été victime moi même de cet incident à la rapide de la Toupine. Je souhaite faire part aux personnes désireuses de réaliser la descente de 24 Km en canoë, de mon expérience si elle peut éviter des accidents et des frayeurs irréversibles.

Pour les débutants:
Savoir bien nager est obligatoire.
N'hésitez pas à demander à votre loueur qu'on vous explique comment bien pagayer, gouverner le canoë (gauche-droite).
Prendre le numéro de portable du loueur et lui demander les plages ou vous pourriez l'attendre en cas d'urgence.
Demander la carte du parcours et la localisations des rapides les plus critiques.

Info pratiques:
Crème solaire indispensable waterproof, casquette (même si vous risquez de la perdre sur le parcours) et chaussures pour aller dans l'eau.
Vous serez en pleine nature donc:
pas de buvette, coin de ravitaillement, horaire ou cabine téléphonique.
Sur les 24 km, nous avons vu 3 ange-gardiens (sapeurs pompiers).
Ne pas confondre les gorges avec un parc d'attraction aquatique.

Avis personnel:
Descente pour sportif et très bon nageur .
La descente avec un enfant est impensable.
Les 5 derniers km sont interminables et épuisants tant physiquement que moralement.
Une alternative de 15km serait parfaite pour profiter des paysages.
Notre loueur se trouvant à l'arrivée des gorges nous avons été heureux ne pas avoir à remonter les 40 minutes de bus après 8 heures de descentes sportives.

Pour info, nous avons une trentaine d'année et sommes plutôt sportifs.


Nous avons fait la descente un vendredi de juillet (fréquentation moins dense que le samedi et dimanche) sous le soleil avec une température de l'eau plutôt chaude.

A mi chemin, aucun problème jusqu'à Gaud ou nous déjeunons (seul conseil de notre loueur) la balade est idéale, malgré notre très faible niveau de canoë et pagaies. Nous sommes un peu fatigués et heureux de marquer un arrêt.
Sans trainer.... une trentaine de minutes après, nous reprenons nos embarcations pour la deuxième étapes de la descente.

En arrivant vers la rapide de la Taupine, un « ange-gardien » (pompier sauveteur) nous informe de serrer à droite. Aucun problème....mais …...un autre canoë nous tamponne à l'arrière et nous fait dévier de notre bonne trajectoire.

Le courant trop fort, nous emporte jusqu'au rocher, le canoë se retourne, ma tête s'entrechoque... je sens la roche dans mon dos...très rapidement dans ma chute je suis attirée vers le fond (effet siphon).
Bonne nageuse, j'essaie de remonter mais à 3 reprises je bloque entre le canoë et (certainement) le rocher....
….....
Enfin, j'arrive dans un dernier effort à nager pour m'écarter de ce courant (malgré des maux de ventre) et chercher du regard paniquée mon mari qui tenait à bout de bras le canoë contre le rocher, désespéré et m'appelant....

Une touriste allemande me tend à 5 mètres plus loin sa pagaie...tandis qu'un de nos ami aide mon mari.

Choqués et tremblants (sur un bout de rocher glissant), nous avons constaté que nous étions loin d'être les seuls à tomber.
Le risque important de collision entre les nageurs (non casqués) et les canoës descendants rendent cette descente deux fois plus dangereuses.

Après être restés 5 minutes sur le bord des rochers (pas de plages à cet endroit) pour nous remettre de nos émotions, nous avons du reprendre le canoë encore choqués pour terminer les 10 Km du parcours.

Personne n'est venue à notre aide et ou nous a proposé un chemin alternatif.

Cette expérience m'alerte sur le manque d'information des risques de noyades pour les non initiés.

Bon à savoir

Signaler
Alix06
Il y a 4 années
Bonjour,
Et bien après ton témoignage, je suis contente de n'avoir tenté que la mini descente avec mes enfants ! Je vais faire part de ton expérience à mon mari qui lui aurait bien tenté celle de 25 km.
Merci de ton témoignage qui évitera peut-être à des familles de s'engager à la légère.

Attention

Signaler
orionhype
Il y a 4 années
Bonjour,

nous rentrons à peine d'un séjour dans les gorges et nous avons fait la descente .


Attention à ceux qui pensent que c'est facile et tranquille, c'est faux!


Ne comptez surtout pas sur les loueurs de canoés pour vous conseiller, leur but unique étant de vous vendre l'offre la plus chere et c'est exactement ce qui s'est passé pour nous (3 adultes)


nous avons achété la descente de 32km, la plus belle selon aigue vives le loueur, facile selon lui, départ 9h00 arrivée 17h00 sans forcer...ERREUR


j'attire votre attention sur le fait que c'est tres physique, de plus au fil des km vous vous retrouverez en pleine nature, seul sur l'eau et personne à l'horizon en cas de pépin.


Il y'a à plusieurs reprises des rapides qui peuvent devenir vite dangereux, nous avons chavirés plusieurs fois et nous nous sommes bléssés, impossible de continuer...heureusement nous étions proche d'un bivouac indiqué sur le parcours mais la les ennuis ne se sont pas arrêtés...


1h00 pour trouver la personne responsable du bivouac pour nous secourir, aucune indication sur place et une fois trouvée tout est fait pour vous inciter à repartir sur le canoé et ne pas abandonner. Avec un peu d'insistance, la personne a quand même téléphoner au loueur lui indiquant notre abandon au 16 eme km (il est 17h00). Une fois cela valider, il vous reste à grimper 1km d'une pente abrupte pour rejoindre la route au dessus des gorges (40 minute de montée en plein soleil) et bien que des véhicules de secours soit présents, personnes de vous remontera et cerise sur le gateau, l'abandon vous coute 12 euros par bateau. une fois en haut, vous devez attendre que le loueur degne venir vous chercher...


enfin, heureusement tout s'est bien terminé mais cela aurait pu être bien pire si nous n'avions pas été proche du bivouac (on comprends pourquoi certain abandonne leur canoé en pleine nature puisqu'il n'y a pas d'autre choix)


tout cela pour vois dire de bien faire attention si vous envisagez la descente, prenez les 4 ou 8 km si vous étes novices ou peu sportif, n'écoutez pas les loueurs qui chercheront à vous vendre plus,

Retour des Gorges de l'Ardèche

Signaler
VPCCAROLE
Il y a 4 années
Nous revenons de l'ArdècheC'est la deuxième année que nous y séjournons
L'année dernière nous avons fait la descente de Chames à Sauze (25km) avec 2 enfants de 10 et 12 ans
Mon mari s'était fait mal lors d'une chute au rapide de la dent noire mais avait pu finir la descente qui est superbe, mais les loueurs ne laissent pas assez de temps pour la faire.
Bien que nous soyons partis tôt (8h) nous n'avons pas eu assez de temps pour la baignade et se reposer. Sur la fin (après le camp de naturiste) cela devient très dur à la fin août (pas beaucoup de courant, le vent de face et déjà 5 à 6 heures de pagaie dans les bras)
Comme indiqué dans le guide du routard, on a l'impression que cela monte.....


Cette année mon mari n'a pas voulu refaire la grande descente.
On a fait celle de 7 km de Vallon à Chame en passant sous le pont d'Arc (sympa) mais on a été déçu par rapport à l'année dernière (un seul rapide Le Charlemagne et beaucoup de monde sur cette portion)


Donc pour la première fois faite la petite descente. Si vous êtes à l'aise faite la grande (Ca vaut vraiment le coup même si c'est très fatiguant mais ça peut être une vraie galère si vous vous blessez car on est isolé au fond des gorges)
Essayez de trouver un loueur qui vous laisse plus de temps et propose une remontée vers 18 Heures, vous pourrez faire plus de pauses vers la fin, ne pas regarder sa montre en ayant peur de louper le bus du retour ou louez votre canoe à Sauze.


La prochaine fois que l'on ira en Ardèche on fera la descente sur 2 jours en espérant que la nuit sous tente se passera bien....

désinformation sur les longues distances

Signaler
papouette
Il y a 4 années
Bonjour,

Complètement d'accord avec les commentaires précédents. Nous avons fait la descente de 30km (en une journée). Le loueur nous dit environ 6h en moyenne de pagaie : "vous aurez largement le temps en descendant tranquillement". Nous sommes donc parties à 9h (estimation d'arrivée à 17h donc 2h de pause") mais sommes arrivées à plus de 17h30 avec les (petite) moqueries du loueur qui a bien insisté sur le fait que nous étions les dernières. Je précise que nous étions 3 filles en kayak (individuel) et que cela est plus dur que le Canoë.


bref, le début est sympa puis ça ce corse. Nous avons bien passé les rapides. Mais la distance était bien trop longue. Les derniers 6km sont épuisants, autant moralement que physiquement. Nous sommes pourtant sportives régulières de 28 ans mais cette expérience a été la plus fatigante que nous ayons connu. De gros passages de vent qui nous font ramer sur place voire aller en marche arrière pendant pas mal de temps. Et là, aucun autre moyen que celui de finir puisqu'il n'y a que 2 arrêts possible et nous ne devons normalement pas abandonner le Canoë.


Ce serait mentir que de dire que c'était super. Les paysages étaient magnifiques mais la fatigue et l'épuisement viennent largement gâcher cet endroit superbe. Même en prenant peu de pause (1h30 pour nous), il est très difficile d'être dans les temps. Nous avons appris par la suite que la 30km se faisait souvent par les gens en 2 jours et aussi souvent en canoë. LE LOUEUR ne nous a jamais alerter sur la difficulté du parcours. Il désinforme complètement de l'effort que ça représente même si l'on précise qu'on ne l'a jamais fait.


Dans tous les cas, faite-le absolument, c'est génial! mais prenez la 24km car on voit vraiment beaucoup de paysage. La 30km est pour les sportifs avertis et motivés. Ce n'est pas la peine de gâcher le plaisir par ces galères.
Une autre distance intermédiaire serait super.


Pagayez Pagayez chers routards! ;)

Location à éviter : Ardeche Loisir

Signaler
Redg_Aware
Il y a 4 années
BonjourJe vous fais part d'une mauvaise expérience auprès d'un loueur de Canoe "Ardeche loisir". Il me semble opportun de signaler certains actes qui, commercialement parlant, sont tout simplement inadmissible.
Les premiers contacts se sont très bien passés, au travers d'une communication téléphonique et d'un versement d'are... RDV pris le samedi matin à l'arrivée des descentes (prendre la navette pour monter au départ).
Ne connaissant pas particulièrement le lieu de départ, j'ai alors rensiegné dans mon GPS les coordonnées GPS présentes sur le site du loueur, résultat : Je me suis retrouvé à 40 Km du point de RDV... arrivé 30 minutes en retard, la navette était partie.
M'apercevant du retard accumulé, j'ai appelé la société de location et suis tombé sur le patron. J'ai rapidement été pris de haut, allant jusqu'à dire "on vit très bien sans GPS" (alors pourquoi mettre les coordonnées GPS sr le site ???)... rapidement le ton monte et je ne peux plus en placer une. L'échange s'est terminé par "venez chercher votre argent et surtout ne revenez plus"... puis m'a raccorché au nez !
Probalement que ces loueurs roulent sur l'or, ou sont victime de leur succès allant jusqu'à dénigrer le client au travers d'un manque de respect inadmissible !
A bon entendeur... ne louer pas chez ARDECHE LOISIR !!!! Sinon, les descentes sont vraiment à faire puisqu'on passe un très bon moment...
Redg

Horrible Aigue Vive

Signaler
Socloju
Il y a 3 années
Bonjour a tous,
Je souhaite apporter mon expérience désastreuse a tous ceux qui souhaitent louer chez aigue-vive afin qu'il ne leur arrive pas la meme chose qu'a moi.
Originaires du Var, nous sommes partis entre amis en Ardeche , et nous voulions faire la descente des gorges sur deux jours.
Tout d'abord, informations rudimentaires sur le maniement du canoe (tourner a droite, a gauche), et aucune explication du parcours ou de l'attitude a adopter pour aborder convenablement les rapides.
La descente se passe relativement bien, excepté quelques grosses frayeurs d'amis qui se sont retournés dans les rapides/ cognés aux rochers/ ou sont resté coincés sous leur canoe lors de chutes. A savoir qu'en descendant a un rythme plutot tranquille, nous avons mis près de 6h (et non 3 comme annoncé par le loueur).
Arrivés au bivouac a 20h, je recois un appel m'indiquant que je dois rentrer pour un probleme médical au sein de ma famille.
Et c'est la que tout se complique. Un ami communique ma demande au staff du bivouac, très sympa qui nous indique qu'il suffit de remonter le canoe et les pagaies, et qu'ils vont contacter notre loueur (Aigue-vive) pour qu'ils viennent nous chercher dans la matinée. Il nous suffit donc de monter vers la route la plus proche (1km en montée très abrupte) avec nos bidons etanches et notre glaciere. Nous avons mis près de 45 minutes a rejoindre la route chargés comme des mulets avec mon ami. Arrivés sur le bord de la route, nous avons attendu plus d'une heure, sans voir personne arriver. Inquiets nous avons appelé. Réponse de notre loueur: "nous sommes debordés, attendez la navette de 17h car nous ne pouvons pas venir nous chercher, ou bien faites du stop". A 12h30, sans eau ni nourriture (car laissé au groupe qui finissait la descente), et au bord de la route, autant dire que nous avons ete obligé de faire du stop afin de pouvoir regagner le loueur et de pouvoir enfin prendre la route et rejoindre ma famille. Attitude donc très limite de ce loueur (qui ne nous a meme pas présenté de quelconques excuses) que je vous deconseille vivement: Si vous avez un probleme quel qu'il soit, ils vous laissent crever au bord de la route !

Re: Attention/ Rapide de Taupine/ Gorges de l’Ardèche/

Signaler
guicar31
Il y a 4 mois
Bonjour Fifima,

Surtout, que cette expérience ne vous prive pas de retourner faire du canoë ou du kayak. Naviguer sur une rivière est une activité qui procure beaucoup de sérénité et le plaisir d'être face à la nature!
Mais, comme toute activité, il y a des dangers! Comme au ski non encadré!

Pour le Canoë et le Kayak en Eaux-Vives, les dangers sont le :
   - coincement des pieds avec le courant qui entraîne le corps sous l'eau (=> noyade)
   - drossage (dans un virage, l'embarcation est entraîné vers la rive concave et s'il y a un siphon dans le drossage, alors on parle de "drossage siphonant" avec risque de noyade)
   - siphon (propre aux gorges)
   - rappel (seulement quand il y a une chute d'eau)
Dans tous ces cas de figures, même un bon nageur n'est pas sûr d'en sortir vivant par lui-même!
Il ne faut jamais tomber dans ces pièges!

Pour parer à ses dangers, les canoëistes et les kayakistes, hormis le Gilet de Sauvetage 50N de rivière, utilisent :
   - le casque (pour éviter de se faire assommer contre les rochers)
   - la corde de sécurité (à lancer vers le sauveteur ou vers la personne à sauver)
   - le sifflet (intégré au gilet de sauvetage)

Pour éviter le coincement des pieds et les chocs contre les rochers, il faut adopter une "position de sécurité eaux vives" quand on tombe à l'eau => nager sur le dos, pied en avant vers l'aval, ne jamais se mettre debout (risque coincement des pieds et noyade).

La dernière chose est de savoir manoeuvrer le bateau, et même en situation d'urgence.
Exemple : La canoë dérive vers le siphon en rive droite. Hop! Un coup de pagaie circulaire à droite pour virer à gauche, et hop on pagaie à fond! Le nez du canoë ne doit pas pointer vers l'objectif (car le courant entraine le canoë vers l'aval), mais vers un point sur la rive en amont de l'objectif. C'est le principe du "bac"! Un canoë qui n'est pas aligné au courant, avance en "crabe", entraîné vers l'aval. Il faut donc pointer en amont pour compenser le courant.
Le tout doit pouvoir être fait très vite (comme un conducteur de voiture qui va éviter un piéton)!

C'est regrettable que les loueurs de l'Ardèche n'équipent pas suffisamment les touristes.
Il y a des morts tous les ans et les loueurs n'assument jamais leurs responsabilités dans ces drames!
Dans le milieu du kayak (les clubs, la FFCK), la sécu est prise au sérieux (la carrière du moniteur en dépend).

Re: canoe dans les gorges

Signaler
yilian4
Il y a 4 mois
Bonjour,

et merci pour toutes ces expériences rapoortées pour les futurs routards.

Je compte faire une descente accompagnée avec un moniteur avec la compagnie de canoë du Chassezac. Je précise que je serai seule avec mes 2 enfants 5 et 10 ans, la plus petite ne sachant pas nager, mais adorant l'eau. C'est pour cela que je préfère être accompagnée avec un moniteur BE. On a déjà fait plusieurs fois du kayak, dans des eaux très calmes.

Comment sont les eaux du Chassezac ? Comme l'Ardèche ?
Quand je lis ces histoires de rapides et siphons, je ne veux pas aller dans ce type de rivière...

Merci d'avance de vos conseils

Services voyage