Forum Bali

visite de rizières ?

Signaler
Iwan
Le 31 mars 2007
Bonjour Sylvie !
Je confirme le post de Patricia concernant le peintre et guide DOLITet me permets un copier-coller depuis le post intitulé "Question santé" posté par Marie, un peu plus bas :
Ubud est l'endroit ou jamais pour pénétrer à pied les somptueux paysages de rizières car tout près du centre démarre un magnifique sentier pédestre en direction du village des peintres-paysans de Keliki, moins de 3 heures d'une marche inoubliable pour 3 ou 4 euros par personne, retour motorisé inclus. Chaque fois que je retourne à Ubud, je ne peux résister à refaire cette petite randonnée qui contraste avec l'agitation des scooters et voitures omniprésents sur l'île. Je connais un guide, lui-même un peintre assez connu (ses oeuvres sont au musée Arma), d'une rare gentillesse. Départ le matin vers 9h depuis votre hôtel, traversée des paysages qui font l'objet de leur peinture traditionnelle, rencontre avec les paysans des rizières. Arrivé au village de Keliki, le guide (son nom est Dolit) vous invite à boire chez lui un café fait maison et si vous lui demandez (pour 2 euros) vous sert un repas à la table de son école de peinture traditionnelle qu'il a créee pour former les enfants non-scolarisés du village. Si vous lui demandez, il vous emmenera non loin de chez lui cueillir une noix de coco fraiche d'au moins 1 litre de jus ; insistez pour la lui payer (1 ou 2 euros) mais à coup sûr, il refusera ! C'est aussi l'occasion de voir les peintures qui ont fait la réputation de la région (et si vous le désirez lui en acheter à un prix impossible dans une échoppe d'Ubud, mais ce n'est pas du tout une obligation). Après cela, Dolit vous acheminera en 15 mn vers Ubud où vous pourrez encore bénéficier d'une fin d'après-midi à moins que vous ne lui demandiez de faire un petit crochet de 2 km vers Petulu où se réunissent massivement vers 17h 30 les hérons de retour des rizières (les âmes réincarnées en héron du génocide anti-communiste de 1965). Vous croiserez alors tous les touristes qui auront passé leur journée en ville à faire du lèche-vitrine et penserez que vous avez vécu une expérience authentique et inoubliable de pénétration de la culture et de la nature balinaise. Son n° de téléphone (demandez à la récéption de votre hôtel de le composer) : 08155791433. Pendant la balade, il vous renseignera sur le nom des végétaux (il s'y connait super bien en plantes médicinales) . Si vous le désirez, arrivé chez lui, il vous fera aussi une démo sur la technique de la peinture miniature balinaise traditionnelle en français. Dolit est aussi le fournisseur de peinture du Consul de France à Bali, ce qui est loin de le gonfler d'orgueil. Son extrème gentillesse et sa discrétion contrastent avec le coté mercantile de bien des Balinais que l'on croise sur les routes touristiques ! Pour le joindre sans malentendu, le mieux est de demander de téléphoner au récéptionniste de votre hôtel ou au propriétaire du losmen (gîte bon marché chez l'habitant) l'heure de départ et l'adresse où il doit vous chercher ; son français est très basique mais bien suffisant pour bénéficier de ses explications.
Pour ce qui est de la saison idéale pour les rizières, il n'y en a pas de spécifique : chaque lopin de terre est cultivé indépendament, en fonction de l'eau que le propriétaire voisin laisse couler vers le lopin d'à coté : tel paysan plantera son riz pendant que son voisin récoltera le sien dans la même période.
Selamat malam (bonne nuit) dan sampai jumpa (et à bientôt).

Services voyage