Nos stations coups de cœur en Savoie Mont Blanc

Nos stations coups de cœur en Savoie Mont Blanc
M. Dalmasso / Les Carroz

Le froid s’installe, les regards convergent vers les sommets : c’est le moment de prendre de l’altitude et de s'adonner aux joies de l'hiver. Voici nos 5 stations coups de cœur entre Savoie et Haute-Savoie. Nos critères ? Le ski, inévitablement, avec la garantie de vastes domaines, mais aussi le charme, l’ambiance, la convivialité…

Les Carroz-d’Arâches… si vous êtes famille et charme cosy

On aime l’idée de profiter d’un magnifique domaine skiable face à un panorama grandiose (le massif du Mont-Blanc, en toute modestie), sans avoir à faire de concession sur le charme de la station.

Les Carroz-d’Arâches, ancien village de paysans horlogers, laisse volontiers à son imposante voisine Flaine les flashs et la notoriété. L’adorable station n’a que faire d’une foule compacte, qu’elle ne pourrait loger.

Ici, tout en restant au cœur du domaine skiable du Grand Massif (265 km de pistes), l’offre d’hébergement affiche tout de même une belle diversité ! Depuis la résidence avec son panel de services, jusqu’à l’hôtel chic et choc en passant par le refuge ou le petit hôtel douillet, familial et pas prétentieux.

Les familles ont de quoi se réjouir. Aux Carroz, station où le label Famille Plus n’est pas usurpé, les bambins sont particulièrement choyés : activités, animations (gratuites ou payantes) et 2 structures pour accueillir les enfants de 3 mois à 12 ans. Le sens de l’accueil n’est pas seulement vanté sur papier glacé, il est rôdé !

- Adresse coup de cœur : Auberge-refuge de Haute CombePlaine Joux. Tél. : 04-50-90-32-91 ; 4 km après le village des Carroz. Accès au gîte à pied (15 mn) ou en moto-neige ! De 72 à 82 €/pers en ½ pension (en haute saison). Un refuge aussi confortable que chaleureux avec des chambres de 2 à 6 lits. Ambiance musicale autour du piano. Spa.

Châtel… si vous êtes touche-à-tout

À 1 200 m d’altitude, Châtel est lovée dans le val d’Abondance, un doux nom qui résonne comme le son des clarines à nos oreilles. Et oui, l’activité pastorale est encore vivace à Châtel comme dans la vallée ! Sa situation au cœur d’un immense domaine skiable qui relie 12 stations n’y changera rien. Tant mieux !

Ce savant mélange entre une vie agricole soigneusement préservée et les plaisirs du ski permet de voir cohabiter en saison paysans et free-stylers. Ces as des acrobaties, comme les skieurs experts ou débutants, viennent ici pour jouer à saute-mouton entre la France et la Suisse.

Le forfait Châtel se joue des frontières et permet de skier sur 2 massifs. D’un côté, Linga/Pré-la-Joux mène en quelques godilles aux Lindarets, juste avant Avoriaz, tandis que le secteur Super-Châtel bascule directement sur la station suisse de Torgon et sur une partie du domaine de Morgins, toujours en Suisse.

En plus du dépaysement (et oui, le téléski a encore le vent en poupe chez nos voisins helvètes), ce secteur peu fréquenté est tout indiqué pour les débutants : moult pistes bleues et vertes pas intimidantes et bordées de sapins.

Pour le plaisir de la balade et des points de vue (Dents du Midi, Dents Blanches, Mont-Blanc), on aime bien faire le grand tour et rejoindre Avoriaz via Morgins, Champoussin et les Crosets. Pour ce ski-safari, n’oubliez pas de prendre le forfait Portes du Soleil (650 km de pistes de ski alpin !).

Resto coup de cœur : Ferme-auberge d’alpage Chez Denis, à Plaine-Dranse. Tél. : 04-50-73-36-29. Env 18 € à la carte. Fermé mercredi. Un chalet d’alpage transformé en resto traditionnel, et une vraie bonne table sur les pistes. Plats traditionnels à base de fromage fabriqué sur place.

Le Grand-Bornand… si vous êtes ski de fond

Le Grand-Bornand est devenu, à l’instar de sa voisine La Clusaz, un site de référence pour le ski de fond. La coupe du monde de ski nordique et celle de biathlon n’y sont d’ailleurs pas pour rien.

Pas besoin de se focaliser sur la compétition pour apprécier à sa juste mesure la majesté de la superbe vallée du Bouchet, ses grands espaces et la qualité du silence. En ski nordique, on se sent un peu happy few pour un prix mini (8 €/jour) : 50 km de pistes dans un environnement grandiose au cœur des Aravis, et au pied de la pointe Percée.

Côté pratique, 6 km séparent les 2 hameaux qui composent le Grand-Bornand : Le Grand-Bornand Village à 1 000 m et le Chinaillon, à 1 300 m, point de départ des pistes de ski alpin. Là, cohabitent une station moderne et un charmant hameau avec de vieux chalets autour de la mignonne chapelle Notre-Dame des-Neiges.

Côté ski alpin, 90 km de pistes à dévaler sur ce domaine familial qui conviendra aussi aux grosses pointures (grâce à la liaison – par navette – avec le domaine de La Clusaz, soit 220 km de pistes). La championne de slalom géant Tessa Worley a tracé la voie, y a plus qu’à suivre ses traces !

Pour vous remettre d’aplomb,  faites un tour au plus important marché de gros de reblochon (depuis 1975). Pour déguster le produit star de la station, le mieux est encore d’aller directement dans l’une des 50 fermes encore en activité.

– Resto coup de cœur : La Ferme du Pépé, route de la patinoire. Tél. : 04-50-02-76-63. À côté du camping L’Escale et de la patinoire. Ouv le soir mar-ven, midi et soir w-e et j. fériés. Formule dej le w-e 13,50 € ; carte env 30 €. Un vénérable chalet du XVIIIe s où les repas sont servis dans l’ancienne chambre (rez-de-chaussée) ou dans la grange (à l’étage). Plats savoyards traditionnels.

Tignes... si vous êtes plutôt sportif

On ne peut pas faire l’impasse sur cette station qui concentre à elle seule pas mal de superlatifs : la plus déjantée, la plus jeune peut-être, la plus fêtarde, la plus sportive. Tout en haut, c’est le Val Claret, d’où part le funiculaire qui grimpe à 3 456 m, hiver comme été, jusqu’au glacier de la Grande-Motte en déversant skieurs et piétons avides de panoramas grandioses.

Au centre, Tignes-le-Lac forme, avec le Lavachet, le cœur de la station à 2 100 m d’altitude. C’est ici que se sont installés les Tignards après que leur village a été englouti sous les eaux du lac de retenue du barrage EDF, en 1952.

Aujourd’hui, c’est au hameau des Boisses que se construit un nouveau village rebaptisé Tignes 1800, à l’architecture plus harmonieuse qu’au Lac ou au Val Claret. Les familles apprécient et les skieurs ne se lassent pas d’une station qui a fait du sport son fer de lance. 

Côté ski, les pistes dévalent jusqu’à Val d’Isère au sein de l’espace Killy. Sur l’autre versant du domaine, en montant vers la photogénique Aiguille Percée, les bons skieurs s’en donnent à cœur joie dans la magnifique descente qui s’engouffre dans le vallon de la Sache et termine au hameau des Brévières, 1 200 m plus bas.

Et pour faire la fête, passage obligé dans THE bar d’altitude, vraie discothèque en plein air : la fameuse Folie Douce, perchée sur les pistes entre Tignes et Val d’Isère.

– Resto coup de cœur : La Ferme des Trois Capucines, Le Lavachet, en contrebas des télésièges Chaudannes et Paquis. Tél. : 04-79-06-35-10. Ouv midi et soir. Carte env 25 €. Le resto le plus authentique de Tignes est installé dans la seule ferme de la station. Les meilleures tables sont situées près de la cheminée, ou en terrasse par beau temps. Généreuses spécialités savoyardes et vente de beaufort sur place.

Les Arcs... si vous êtes plutôt arty

Comme son nom le laisse entendre, Les Arcs se décline en 4 sites piétons à l’identité bien marquée. Voici l’une des plus grandes stations de Haute-Tarentaise, directement reliée par funiculaire à la gare de Bourg-Saint-Maurice. 7 minutes seulement pour passer de 840 m d’altitude à Arc 1600.

Cette station pionnière, véritable « laboratoire d’architecture », est bâtie à partir de 1968 par une poignée de visionnaires, dont la géniale Charlotte Perriand. Elle a laissé son empreinte aux Arcs dans une architecture à la simplicité géométrique.

Le grand agrément quand on séjourne ici ? Les balcons surélevés de manière à faire entrer la lumière le plus largement possible.

Mais c’est surtout dans l’aménagement intérieur que la designer est intervenue, faisant de la fonctionnalité son maître-mot : mobilier confortable et pratique, cuisine ouverte, organisation rationnelle de l’espace... Controversés, les ensembles urbains Arcs 1600 et Arcs 1800 ont obtenu une reconnaissance officielle en 2006 en décrochant le label « patrimoine du XXe s ».

Sous la houlette d’un guide conférencier, des visites gratuites sont organisées chaque semaine par l’office de tourisme. Bien vu pour découvrir l’architecture de ces stations, ainsi que les réaménagements prévus (notamment à Arc 1800).

En attendant, côté ski, c’est toujours plus grand, avec un domaine Paradiski XXL qui relie depuis 10 ans La Plagne aux Arcs via le Vanoise Express, le plus grand téléphérique du monde

– Hôtel coup de cœur : Hôtel & spa l’Arcadien, l’Adret, Arc 1600. Tél. : 04-79-04-16-00.  En hiver, compter entre 97 et 146 €/pers en ½ pension. En été, doubles 70 €. Ayez l’œil, il reste quelques touches seventies dans les chambres ! Sauna, jacuzzi et bain nordique en accès libre. Resto sur place.

Fiche pratique

Préparez votre voyage avec notre guide en ligne Alpes 

Voir notre dossier pratique « Ski et autres sports de glisse »

Tourisme en Savoie Mont Blanc

Office de tourisme des Carroz-d’Arâches

Office de tourisme de Châtel

Office de tourisme du Grand-Bornand 

Office de tourisme de Tignes

Office de tourisme des Arcs

Portes du Soleil

Comment y aller ?

– Pour aller au Grand-Bornand en train, TGV directs entre Paris Gare de Lyon et Annecy (3h45), puis bus via Thônes.

– Pour Châtel, TGV direct le samedi jusqu’à Thonon (4h depuis Paris) ou changement à Bellegarde, puis bus.

– Pour les Carroz-d’Arâches, TGV direct le samedi jusqu’à Cluses ou changement à Bellegarde (4h30 depuis Paris), puis bus.

– Pour aller en Tarentaise en train, TGV directs entre Paris Gare de Lyon et Bourg-St-Maurice, le terminus de la ligne (5h). Pour rejoindre les Arcs, le départ du funiculaire est situé derrière la gare SNCF. Départ ttes les 20 min, tous les jours entre 7h30 et 20h (21h samedi). Compter 7 €/adulte l’aller simple.

Pour monter à Tignes, prendre le bus depuis la gare SNCF.

Pour réserver son trajet en bus, toutes compagnies confondues : altibus.com ; Tél. : 0820-320-368, prix d’un appel local.

Où dormir ?

Trouvez votre hôtel en Savoie et en Haute-Savoie.

Bons plans

– Aux Arcs et à Châtel, à Noël et à Pâques, gratuité pour les enfants de moins de 12 ans (hébergement, forfait et matériel de ski) pour toute prestation adulte achetée via la centrale de réservation.

– Aux Carroz, sans surprise, ce sont les semaines blanches, hors vacances scolaires, qui sont les plus avantageuses.

– Le meilleur plan de Tignes, c’est le forfait au tarif enfants appliqué aussi aux adultes pour tout achat d’un séjour entre le 15 février et le 15 mars.

– Échangez conseils, bons plans et meilleures stations dans notre forum ski.

Texte : Marie Burin des Roziers

Mise en ligne :

Alpes Les articles à lire

Bons Plans Voyage

Services voyage