Portland, la verte
Washington Park / www.travelportland.com

Quelques grands buildings et de nombreux immeubles eco-friendly poussent dans le centre de Portland. Rien à voir avec les dowtowns écrasés par des gratte-ciel de bureaux, aux larges avenues embouteillées qui se vident à la nuit tombée. Ici, l’animation est permanente : shopping, bars, coffee shops et hôtels branchés comme Ace.

De l’autre côté de Burnside Street, commence un autre quartier très vivant : Pearl District, où les entrepôts, garages, usines ont été reconvertis en lofts, jolies boutiques de mode ou de déco, bonnes tables et galeries d’art. Celles-ci, le premier jeudi du mois, restent ouvertes tard : une agréable balade vespérale ponctuée de spectacles.

Même phénomène de réhabilitation sur la rive droite de la Willamette, à l’est de Portland : perpendiculaires à la rivière, les rues Division, Alberta et Belmont ou encore Hawthorne Boulevard sont les colonnes vertébrales de coins très tendance, avec cafés bohèmes, disquaires cool, magasins vintage, friperies fashion.

Portland adore recycler, et pas que ses déchets ! Elle est d’ailleurs championne en la matière aux États-Unis. La ville verte est aussi « The City of Roses », grâce à son « International Rose Test Garden », la plus vaste roseraie au monde, nichée dans le Washington Park, qui abrite également un arboretum et un jardin japonais.

Au nord-ouest, Forest Park, plus sauvage, se parcourt à pied ou à vélo: beaucoup d’habitants préfèrent la bicyclette à la voiture.

Texte : Stéphanie Condis

Mise en ligne :

États-Unis Les articles à lire

Voyage États-Unis

Bons Plans Voyage

Services voyage