Les délices de Parme

Parme, ville des Farnèse

Parme, ville des Farnèse
Carra / Comune di Parma

Dans une ambiance bon enfant où les touristes se remarquent à peine, Parme est une ville accueillante et douce. Idéalement située en Émilie-Romagne, elle constitue un bon point de chute pour rayonner vers Bologne, Mantoue, Modène ou Crémone.

Au XVIe siècle, après les Visconti, les Sforza et les papes, Parme se transforme en duché, sous l’égide des Farnèse. Un nom prestigieux que l’on retrouve un peu partout sur les monuments. Le mécénat des Farnèse attira de nombreux artistes, dont les peintres Parmesan le Jeune dit « Parmigianino », Le Corrège et ses suiveurs.

En 1815, Marie-Louise d’Autriche, veuve de Napoléon Ier, devient duchesse de Parme, laissant un souvenir français toujours apprécié de nos jours sous le nom de la « Bonne Duchesse ».

Plus tard, ce seront les airs de Verdi qui enchanteront la ville aux façades colorées en « jaune de Parme ». Théâtres Renaissance des Farnèse ou néoclassique de l’Empire, rivalisent de Bel Canto lors des Festivals. Une occasion pour se balader ensuite par les églises à fresques et le jardin du palais Ducal

L’art voisine avec la gourmandise. La zone historique piétonnière, accompagnée pour une fois de parkings faciles d’accès, s’anime de terrasses de cafés, marchés et épiceries. Même un ermite ne pourrait résister à ces étalages de tomes de fromages et de jambons, à ces cassettes rutilantes de légumes et de fruits…

Ottimo ! (Parfait !), vous diront les Italiens.

Texte : Anne-Marie Minvielle

Mise en ligne :

Italie Les articles à lire

Saine et métissée : la palette des saveurs vénitiennes puise dans sa richesse...

Voyage Italie

Bons Plans Voyage

Services voyage