Stockholm, ville verte

Une politique de transport durable

Une politique de transport durable
Carine Keyvan

La mairie de Stockholm tient à ce que la capitale garde sa réputation de ville propre et verte. Les émissions de CO2 affichent une baisse de 25 % depuis 1990 et la ville prévoit de ne plus utiliser d’énergies fossiles d’ici 2050. 

Le péage urbain, installé en 2006, a fortement encouragé cette baisse. La révolution verte est en marche et les Stockholmois semblent parfaitement s’en accommoder. 77 % d'entre eux utilisent les transports publics. Des moyens de locomotion propres, puisqu’on compte 3 lignes de tramway et un parc de bus qui roule pour 80 % au biogaz et 20 % à l’éthanol.

Les taxis aussi sont nombreux à utiliser du biocarburant. Comme dans de nombreuses villes du Nord, le vélo est largement utilisé. La ville a d’ailleurs mis en place un système de vélos en libre-service (Stockholm City Bikes, photo) entre avril et octobre pour profiter facilement de ses 760 km de pistes cyclables.

Texte : Carine Keyvan

Mise en ligne :

Suède Les articles à lire

Voyage Suède

Bons Plans Voyage

Services voyage