Provence, nos coups de cœur

Provence, nos coups de cœur
Simiane-la-Rotonde © cge2010 - stock.adobe.com

Bleu du ciel, de la Méditerranée et de la lavande, blanc des roches des Alpilles ou des calanques, vert des olives et des contreforts alpins, rouge de la terre de Roussillon et des tuiles, jaune du soleil et des tournesols… La Provence offre à ses visiteurs un feu d’artifice de couleurs, qui inspira les plus grands peintres à commencer par Cézanne. Un bonheur pour les sens, titillés inlassablement par la chaleur de l’été, la vigueur du mistral et les saveurs de la gastronomie locale. De la Camargue à la vallée de l’Ubaye, découvrez nos coups de cœur dans les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse et les Alpes de Haute-Provence…

Les ruelles du Panier à Marseille

Les ruelles du Panier à Marseille
Ruelle du Panier © dudlajzov - stock.adobe.com

À deux pas du Vieux-Port et derrière la mairie de Marseille, ce quartier populaire, village dans la ville, illustre le brassage des populations typique de Marseille. Très beau patrimoine bâti, jolies places et restaurants pour reprendre des forces. De quoi se régaler côté culture également, avec les belles collections des musées de la Vieille-Charité. C’est également dans le Panier que se déroulent certaines scènes du feuilleton Plus belle la vie.

Lire Marseille, nos 10 coups de coeur

Les calanques entre Marseille et Cassis

Les calanques entre Marseille et Cassis
Calanque de Port-Miou © Samuel B. - Fotolia

Constituées de falaises qui tombent à pic dans la mer Méditerranée formant des criques encaissées agrémentées de petites plages, les calanques composent un ensemble de paysages à la fois arides et sublimes, parsemés de cabanons construits pour passer du bon temps par les habitants de la région. À pied, les calanques se méritent et, même si l’on peut aller en bus ou en voiture jusqu’à Callelongue, les plus belles se découvrent par des sentiers escarpés qui traversent un décor de toute beauté. En bateau, du Vieux-Port de Marseille ou Cassis, l'approche est plus aisée et plus rapide, mais tout aussi spectaculaire !

Aix-en-Provence et la Sainte-Victoire, sur les traces de Paul Cézanne

Aix-en-Provence et la Sainte-Victoire, sur les traces de Paul Cézanne
Sainte-Victoire ©Marina - stock.adobe.com

Avec son centre historique aux airs d’Italie, ses nombreux cafés, sa population estudiantine et son ciel souvent bleu, la cité provençale regorge de charme. Impossible d’évoquer Aix-en-Provence sans parler de Paul Cézanne qui, paradoxalement, exécrait sa ville natale. L’office de tourisme aixois propose un parcours sur les pas de Paul Cézanne qui conduit sur les lieux que fréquentait le peintre.  Et n’oublions pas la Sainte-Victoire qu’il a immortalisée dans nombre de tableaux. Cette montagne, qui culmine à 1 000 m environ, semble, avec ses falaises calcaires qui font face au sud, haute comme une muraille. Picasso, lui, pouvait la contempler du château de Vauvenargues qui fut sa toute dernière demeure.

Lire Sous le charme d’Aix-en-Provence

Arles, entre vestiges romains et façades colorées

Arles, entre vestiges romains et façades colorées
Arènes d'Arles © cge2010 - Adobe Stock

Une incroyable machine à remonter le temps. Arles est fortement marquée par son glorieux passé romain, avec un grand nombre de monuments de l’époque (forum, arènes, théâtre…) sans parler du magnifique musée départemental de l’Arles antique. La ville possède également d’autres joyaux légués par l’histoire comme le magnifique cloître Saint-Trophime. Si l’on se laisse aller à déambuler dans la vieille ville, on découvre une cité bien vivante, notamment lorsqu’elle est animée par une feria ou lors des Rencontres internationales de la Photographie en été.

Les Baux-de-Provence et les Alpilles, au cœur des oliviers

Les Baux-de-Provence et les Alpilles, au cœur des oliviers
Village des Baux © stevanzz - stock.adobe.com

Le site des Baux-de-Provence est exceptionnel : un éperon rocheux sur lequel s’est posé le village, dont les maisons semblent se confondre avec le rocher. Le château, tel un nid d’aigle, permet aux visiteurs de découvrir un panorama magnifique – le regard porte jusqu’à la mer. Après la visite, ne manquez pas les spectacles des Carrières de Lumières, le paysages du Val d’Enfer, le site antique de Glanum, la douceur de Saint-Rémy sans oublier les vignobles et les oliveraies du Parc naturel régional des Alpilles

Lire Autour des Baux-de-Provence

La Camargue, entre rizières et flamants roses

La Camargue, entre rizières et flamants roses
© Richard Semik - Adobe Stock

Fascinants grands espaces de la Camargue, entre rizières, taureaux et flamants roses : une invitation au voyage au cœur des Bouches-du-Rhône ! Délimité au nord par Arles, au sud par la mer Méditerranée, le parc naturel régional compte 75 000 ha de sable, de marécages, d’étangs, de rizières et de bois. A visiter inlassablement à pied, à vélo ou encore mieux à cheval.

Le palais des Papes, chef-d'oeuvre gothique à Avignon

Le palais des Papes, chef-d'oeuvre gothique à Avignon
© Aurélien Antoine - Fotolia

Sa cour d’honneur est le haut lieu du fameux festival de théâtre d’Avignon. Mais la visite du palais des Papes est possible toute l’année ! Particulièrement impressionnant et évocateur – c’est tout simplement le plus grand palais gothique existant –, il vous plonge rapidement dans l’atmosphère d’intrigues médiévales propres à ces lieux. Après, ne manquez pas de vous balader dans les ruelles pleines de charme du vieil Avignon.

Le théâtre antique d’Orange, joyau de l’Antiquité

Le théâtre antique d’Orange, joyau de l’Antiquité
© Gerhard1302 - stock.adobe.com

Le théâtre antique d’Orange, construit au 1er s av. J-C, est le mieux conservé de l’Antiquité ! Outre une excellente acoustique, le mur de scène est quasiment intact. Il a perdu ses colonnes et ses mosaïques mais a gagné un toit de verre audacieux. Une statue censée représenter l’empereur Auguste occupe toujours une place centrale au niveau de l’entrée des artistes. Mais le must reste d’assister à un spectacle lors du festival d’été !

Fontaine-de-Vaucluse, à la source

Fontaine-de-Vaucluse, à la source
© Feel good studio - stock.adobe.com

C’est une merveille de la nature, tout simplement la plus grande source résurgente de France ... et même la 5e mondiale, avec 630 millions de m3 chaque année ! À 10 mn à pied du centre du village de Fontaine-de-Vaucluse, on fait face à un phénomène naturel qui ne laisse pas indifférent. Même en plein été, le débit reste sacrément impressionnant. Tout cela a fortement intrigué les scientifiques qui ont mis des années à en comprendre le mécanisme.

Le Luberon, de village en village

Le Luberon, de village en village
Gordes © FedevPhoto - Fotolia

Le massif du Luberon est une des attractions majeures de la Provence avec ses milieux naturels diversifiés selon que l’on se trouve sur son flanc nord ou sud (point culminant : 1 125 m). Il fait se succéder garrigue, chênaies, forêts de cèdres, champs de lavande… On y découvre aussi des villages de charme comme Gordes et Lacoste ainsi que l’émouvante abbaye de Sénanque ou encore le massif des Ocres dont les sols sont colorés de rouge, jaune ou violet, comme en atteste le site de Roussillon. Au-delà de sa réputation snob, le Luberon offre aussi des plaisirs simples, avec, par exemple, le parcours cyclable reliant Cavaillon à Apt par une route sinueuse.

Le mont Ventoux, toit de la Provence, et ses environs

Le mont Ventoux, toit de la Provence, et ses environs
© Eberhard - stock.adobe.com

Au cœur du Vaucluse, le mont Ventoux domine la région du haut de ses 1 912 m. Du sommet, où se dévoile un paysage quasi lunaire, vue extraordinaire et panoramique : des Alpes jusqu’à Marseille par temps clair ! Nombreux sont les sportifs qui tentent l’ascension à vélo, partant très tôt pour admirer le lever du soleil depuis l’impressionnant sommet. Si vous n’êtes pas un adepte de la petite reine, rassurez-vous, votre véhicule motorisé vous mènera jusqu’au sommet, avec la même vue ! Ne manquez pas de musarder dans les villages environnants et de faire une halte à Vaison-la-Romaine où vous admirerez le théâtre antique.

Les routes de la lavande, entre Vaucluse et Haute-Provence

Les routes de la lavande, entre Vaucluse et Haute-Provence
© Anton Gvozdikov - Adobe Stock

De juin à fin juillet, la Haute-Provence revêt un manteau violet au parfum délicieux. Du Vercors au Verdon, les champs de lavande sont en fleur, composant de superbes tableaux. On peut l’admirer du plateau de Valensole à l’arrière-pays grassois, mais aussi dans la Drôme provençale et le Vaucluse, comme dans le magnifique pays de Sault.

Lire En Provence, sur les routes de la lavande

Les gorges du Verdon, le grand canyon provençal, et Moustiers-Sainte-Marie

Les gorges du Verdon, le grand canyon provençal, et Moustiers-Sainte-Marie
© JL - Adobe Stock

Les gorges du Verdon sont sans doute les plus impressionnantes d’Europe. Tel un grand coup de hache entre les Alpes-de-Haute-Provence et le Var, elles forment une sorte de frontière naturelle qui a laissé une profonde entaille de 21 km de long dans la terre avec des falaises jusqu’à 700m de haut. Là, le Verdon débite jusqu’à 800 m3 d’eau à la seconde au moment des plus fortes crues ! Les routes et sentiers de randonnée qui les surplombent sont semés de belvédères. Les fans de sports d’eau vive s’en donnent à cœur joie en contrebas. A proximité, le village de Moustiers-Sainte-Marie, dominé par la chapelle Notre-Dame-de-Beauvoir, semble comme accroché à la montagne. Placettes, lavoirs, ruelles pavées… un décor de carte postale !

Lire La Haute-Provence, au fil de l’eau

Entrevaux, un village fortifié en Haute-Provence

Entrevaux, un village fortifié en Haute-Provence
© allard1 - Fotolia

Entre de sévères falaises, le village médiéval d'Entrevaux a gardé tout son charme et son authenticité. Une fois passé le pont-levis, on déambule avec plaisir dans les ruelles aux hautes maisons pittoresques de la vieille ville. Du haut de la citadelle (30 mn de marche) de Vauban, panorama époustouflant sur les Alpes-de-Haute-Provence et la vallée du Var. On peut découvrir Entrevaux au départ de Nice en empruntant le train des Pignes.

La vallée de l’Ubaye et Barcelonnette, bucoliques et historiques

La vallée de l’Ubaye et Barcelonnette, bucoliques et historiques
© Thierry - stock.adobe.com

La vallée de l’Ubaye, dominée par les hauts sommets des Alpes, est l’une des plus jolies de Haute-Provence. Dans sa ville principale, Barcelonnette, on trouve une curiosité : les villas « mexicaines ». Ces maisons, somptueuses pour l’époque, témoignent de la réussite des émigrés de la vallée de l’Ubaye à la fin du XIXe s. Une fois revenus au pays sur leurs vieux jours, ils ont fait étalage de leur richesse en faisant construire ces imposantes bâtisses. Elles donnent une couleur et un éclat particuliers à la ville.

Pour en savoir plus

Retrouvez tous les bons plans, adresses et infos pratiques dans les guides du Routard Marseille et Provence en librairie.

Pour préparer votre séjour, consultez nos guides en ligne Marseille et Provence.

Comment y aller ?

En TGV depuis Paris Gare de Lyon, la durée du trajet pour Marseille, Avignon TGV et Aix-en-Provence TGV varie entre 2 h et 3 h 30. Liaison également vers Lyon, Toulouse, Genève, Bordeaux, Strasbourg, Lille en TGV ou Intercités.

Où dormir ?

Trouvez votre hôtel en Provence.

Texte : Routard.com

Mise en ligne :

Provence Les articles à lire

Voyage Provence

Bons Plans Voyage

Services voyage