Marrakech, sur les traces d’Yves Saint-Laurent

Marrakech, sur les traces d’Yves Saint-Laurent
Jardin Majorelle © Balate Dorin - Adobe Stock

« Cette ville m'a appris la couleur, et j'ai embrassé sa lumière, ses mélanges insolents et ses inventions ardentes. » (Yves Saint-Laurent)

L’histoire d’amour de Saint-Laurent pour Marrakech débute plutôt mal. En 1966, pour leur premier séjour, le couturier et Pierre Bergé descendent à La Mamounia. Ce prestigieux hôtel des années 1920 aux plafonds peints par Jacques Majorelle séduisit avant eux Maurice Ravel, Winston Churchill, Joséphine Baker, Édith Piaf et bien d’autres.

Mais tout ce faste ne suffit pas à nettoyer le ciel des moches nuages qui déversent leur pluie sur la ville rose plusieurs jours durant. Le retour du soleil dissipe le malentendu et dévoile au couple la magie de la ville. Débute alors la plus intime aventure qui soit entre un créateur et Marrakech.

Une histoire d’amour à la vie, à la mort, qui a laissé bien des traces à Marrakech. Visite de la ville rouge dans les pas d’Yves Saint-Laurent.

Texte : Fabrice Doumergue

Les articles à lire

Bons Plans Voyage