Balades dans les vallées du Mercantour

Saint-Dalmas-le-Selvage : rendez-vous au sommet

Saint-Dalmas-le-Selvage : rendez-vous au sommet
Saint-Dalmas-le-Selvage © Olivia Le Sidaner

Bienvenue dans le plus haut et le plus septentrional village des Alpes-Maritimes ! Juché à 1500 m d’altitude, Saint-Dalmas-le-Selvage était jadis une station de ski. Aujourd’hui, en hiver, on n’y pratique plus que le ski nordique, et l’été, on y croise des randonneurs, mais aussi des grimpeurs, le rocher de Junic comptant près de 300 voies bien équipées.

Les maisons de schiste sombre, massives, sont coiffées de toits en bardeaux de mélèze, très solides et imputrescibles. On remarque plusieurs cadrans solaires peints sur les façades.

Pour visiter l’église Saint-Selmas, de style néobaroque (15e s.) et la chapelle Sainte-Marguerite (14e s.), où se trouve une fresque de l’école Balesone, il faut en demander les clés à l’office du tourisme.

Col de la Bonette © Olivia Le Sidaner

Après Saint-Dalmas, ne pas hésiter à grimper jusqu’au col de la Bonette par la route du même nom, qui est la plus haute d’Europe, en voiture ou en moto pour le commun des mortels, et à vélo pour les plus sportifs (ou les plus fous).

Arrivé à la cime, qui culmine à 2862 m, on a une vue plongeante sur les montagnes alentour. Une table d’orientation indique les noms des reliefs visibles tout autour.

Texte : Olivia Le Sidaner

Côte d'Azur Les articles à lire

Voyage Côte d'Azur

Bons Plans Voyage

Services voyage