Balades dans les vallées du Mercantour

Le parc national du Mercantour, un quadra toujours vert !

Le parc national du Mercantour, un quadra toujours vert !
Vallée de la Gordolasque © Olivia Le Sidaner

C’est le 18 août 1979 que le territoire du Mercantour, à la frontière entre la France et l’Italie, a été classé parc national.

Le cœur du parc, très réglementé, s’étend sur 679 km² et exclut toute présence humaine permanente. On y recense une riche biodiversité, notamment 40 espèces de plantes endémiques. Son « aire d’adhésion » occupe 1 083 km² et regroupe 23 communes engagées dans une politique de développement durable visant à harmoniser l’impact des activités humaines et la protection de la nature.

Chamois © Olivia Le Sidaner

En 40 ans, le parc a permis la réintroduction d’espèces dans les Alpes du Sud, comme le gypaète barbu, et l’augmentation des populations d’animaux. Les bouquetins sont passés de 70 à 1 600 individus, les chamois de quelques centaines à environ 10 000 et les couples d’aigles royaux ont doublé depuis 1979. Le loup, lui, est revenu naturellement d’Italie en 1992, provoquant les tensions que l’on connaît avec les éleveurs…

Pour fêter son 40e anniversaire, le parc national organise cette année des expositions et des animations dans ses vallées. Tout le programme des animations estivales est disponible sur le site internet du parc, ainsi que l’agenda.

Texte : Olivia Le Sidaner

Côte d'Azur Les articles à lire

Voyage Côte d'Azur

Bons Plans Voyage

Services voyage