Moscou, dans le plus beau métro du monde

Les plus belles stations du métro de Moscou

Les plus belles stations du métro de Moscou
Station Arbatskaya © marcorubino - stock.adobe.com

Chaque station a sa spécificité, raconte son histoire : on rappelle qu’il s’agissait pour le pouvoir communiste de marteler au bon peuple les évangiles selon Saint-Vladimir-Ilitch !

Prévoyez de faire chauffer la carte mémoire de votre appareil photo. Privilégiez les heures creuses (10 h-15 h), et voici quelques incontournables (par ordre alphabétique, pour éviter les jalousies !) :

- Arbatskaya (ligne bleu foncé, 1953, -41 m), le baroque moscovite à l'état pur. Un décor fait de lustres massifs, soubassements en marbre rouge. Pas un angle, une arête de voûte qui ne soit ouvragée, torsadée, moulurée de stuc. On doit cette station à Leonid Poliakov, l'architecte d'un des 7 gratte-ciel staliniens de Moscou.

- Barrikadnaya (ligne mauve, 1972, -30 m), le beau décor en marqueterie de marbre rouge, bleu, gris et pourpre de la station ne doit pas vous retenir de monter en surface admirer le bas-relief monumental à la sortie. À la gloire de la Révolution de 1905.

- Chystie Proudy (ligne rouge, 1935, -35 m). Son vestibule de surface, conçu dans un style constructiviste par un élève de Le Corbusier, a préservé son enseigne метро d'origine. C'est rare.

- Elektrozavodskaya (ligne bleu foncé, 1944, -32 m), présente une magnifique voûte percée de 318 cercles lumineux (on les a comptés !). Sur les côtés, des bas-reliefs en marbre, de Georgy Motovilov illustrent la résistance intérieure durant la Seconde Guerre mondiale.

- Kievskaya (lignes marron, 1954, -48 m), une station émaillée de mosaïques sur le thème de l'Ukraine depuis son affiliation à l'Empire russe jusqu'à la Révolution. Des panneaux raffinés et hauts en couleur. Krouchtchev, ukrainien d'origine, en supervisa la conception.

Komsomolskaya © Leonid Andronov - stock.adobe.com

- Komsomolskaya (ligne marron, 1952, -37 m), summum dit-on du style stalinien. On la doit au sculpteur et peintre russe Eugène Lanceray. Les voûtes exubérantes y accueillent des mosaïques de style religieux, mais où les personnages saints sont... de grandes figures de la Révolution russe. En special guest Tsar, Lénine délivrant sa bonne parole sur la place Rouge.

- Krasnopresnenskaya (ligne marron, 1954, -35 m), présente des bas-reliefs commémorant les Révolutions de 1905 et de 1917. Mais l'intérêt majeur vient du monumental vestibule de surface. Une haute rotonde entourée de colonnes cannelées et devancée d'une imposante statue de combattant. En toile de fond, une des sept sœurs, ces buildings staliniens pur jus.

- Mayakovskaya (ligne verte, 1938, -33 m), dans un style Art déco soigné. Des coupoles ménagées dans le plafond accueillent 24 mosaïques d'Alexandre Deyneka, illustrant les 24 heures d'une journée à la soviétique.

- Novoslobodskaya (ligne marron, 1952, -40 m), donne l'impressionnante sensation de débarquer dans une cathédrale souterraine, illuminée qu'elle est par une série de 32 vitraux de Pavel Korine aux motifs principalement géométriques (6 représentent des corporations).

- Park Pobedy (ligne bleu foncé, 2003, -73 m), marquante par son escalator le plus long d'Europe : 126 m !

Ploshchad Revolyutsii © stocktributor - stock.adobe.com

- Ploshchad Revolyutsii (ligne bleu foncé, 1938, -34 m), remarquable pour ses 76 statues de bronze. Elles illustrent l'histoire romancée du socialisme soviétique : les révolutionnaires armés conquièrent le pouvoir, les artisans bâtissent une société nouvelle, les pionniers symbolisent l'avenir. La coqueluche du lieu est le berger allemand du garde-frontière, dont le museau est censé porter bonheur. Le coq placé en vis à vis, aux pieds d'une fermière, est censé porter malheur (pourtant, lui aussi brille d'être flatté par les mains des usagers...).

- Prospekt Mira (ligne marron, 1952, -40 m), développe le thème de l'agriculture et de la ruralité en URSS. De massifs piliers de marbre rose surmontés de voussures en céramique avec médaillons allégoriques et feuilles d'acanthe aux angles. Les luminaires sont particulièrement... massifs. Mais l'ensemble a énormément de charme.

- Taganskaya (ligne marron, 1950, -53 m). Ponctuée de panneaux bleus de majolique de style italien, elle prend des airs gothiques. Des médaillons portent des profils de héros anonymes de la Révolution : marins, chefs de chars, entourés de bannières, de feuilles de chêne ou de laurier. Engagez-vous, rengagez-vous !

- Teatralnya (ligne verte, 1938, -42 m), donnant accès au célèbre théâtre Bolchoï, illustre avec luxe de détails les musiques et danses populaires de l'empire soviétique.

- Vorobyovy Gory (ligne rouge, 1959, +10 m), est la seule station de métro au monde à occuper un pont sur une rivière (la Moskova). Elle est aussi la plus longue station de Moscou. Des expositions y sont régulièrement organisées.

- Mais il y a encore tant de merveilles et d'originalité : Rimskaya à la gloire de la Rome antique, Dostoyevskaya honorant Dostoïevski, Aviamotornaya autour des moteurs d'avions...

Texte : Fabrice Doumergue

Russie Les articles à lire

Trois balades dans Moscou pour s’imprégner de l’âme russe, passionnée, romantique,...

Voyage Russie

Bons Plans Voyage

Services voyage