Chili : observer les étoiles dans le désert d’Atacama

Chili : observer les étoiles dans le désert d’Atacama
Ciel étoilé dans la Vallée de la Lune © Bryan - stock.adobe.com

Le 2 juillet prochain, le nord du Chili sera le théâtre d’une éclipse solaire totale, un phénomène aussi exceptionnel que rare. La région est d’ailleurs un lieu idéal d’observation de la voûte céleste. Si le désert d’Atacama regorge de nombreux joyaux naturels (lagunes, geysers, volcans…), c’est aussi une destination idéale pour les passionnés d’astronomie. Ici, le ciel est le plus pur que l’on puisse trouver sur Terre, dit-on. Une très faible pollution lumineuse combinée à une altitude idéale et un taux d’humidité très bas assurent une exceptionnelle visibilité. Des conditions optimales pour contempler toutes les beautés du ciel (constellations, étoiles filantes, voie lactée…), depuis l’un des observatoires de la région. Suivez le guide !

ALMA : le plus grand centre d’astronomie du monde

ALMA : le plus grand centre d’astronomie du monde
Ariel Marinkovic – ALMA (ESO/NAOJ/NRAO)

Situé à 50 km à l’est de San Pedro d’Atacama, sur le haut plateau de Chajnantor, ALMA (Atacama Large Millimeter Array) est le plus grand réseau de télescopes au monde. Inauguré en 2013, c’est aussi le plus haut, puisqu’il se trouve à 5 000 m d’altitude ! Une création conjointe de plusieurs pays : États-Unis, Japon, France, Canada, Corée du Sud… Composé de 66 antennes de 12 m et 7 m, il permet d’étudier la formation des galaxies, des trous noirs et des planètes ; c’est l’observatoire le plus performant existant pour l'observation des nuages moléculaires dans lesquels naissent les étoiles.

Sa spécificité ? Pouvoir balayer une large zone dans le ciel et observer des micro-détails avec une extraordinaire précision. Il permet aussi de capter des signaux 100 fois plus faibles que ceux détectés jusqu’alors. Et un jour, peut-être, de déceler une vie extraterrestre ?

Il est possible de visiter (en bus uniquement) l’Alma Operation Support Facility (OSF), situé sur le site : c’est là que l’on trouve la salle de contrôle, les laboratoires et certaines antennes. Altitude maximum lors des visites : 2 900 m.

Infos pratiques

- Visite gratuite en espagnol et en anglais (enfants de moins de 4 ans non admis), chaque samedi et dimanche matin (9 h-13 h). Départ de San Pedro.

- Inscriptions : www.alma.cl ; enregistrement obligatoire à l’avance pour pouvoir accéder au site (et mieux vaut s’y prendre très tôt !). Autre possibilité : s’inscrire sur liste d’attente en se rendant le matin même de la visite, à 8 h 30, au terminal des bus de San Pedro.

- Passeport obligatoire.

SPACE : à la rencontre d’un Français passionné d’astronomie

SPACE : à la rencontre d’un Français passionné d’astronomie
La lune vue avec un télescope du centre SPACE © Nicolas George

Une référence absolue dans la région et notre « excursion nocturne » préférée pour observer les étoiles ! Un centre situé à 7 km du centre de San Pedro, créé en 2002 par le français Alain Maury, astronome professionnel et auteur de centaines de publications scientifiques. Il a même découvert plusieurs comètes et des dizaines d'astéroïdes. Chapeau ! Son centre d’astronomie possède les plus gros télescopes du Chili pour l’observation touristique du ciel.

Durant une présentation interactive en extérieur, on repère avec lui différentes étoiles, constellations, les mouvements de Vénus et de la Lune, on parle cartographie du ciel et vie extraterrestre… Puis on passe à l’observation grâce à la dizaine de télescopes à disposition.

Un moment ludique inoubliable, ponctué par l’humour et les anecdotes d’Alain. D’ailleurs, les tours sont victimes de leur succès et limités à 24 personnes : réservation fortement conseillée.

Infos pratiques

- SPACE (San Pedro de Atacama Celestial Explorations) : Caracoles, 166, San Pedro d’Atacama. Tél. : (+56) 552-56-6-278 ; www.spaceobs.com  

- Tarifs : environ 20 000 $Ch par personne (résa en direct auprès de SPACE ou dans une des agences d’excursions de San Pedro). Inclus : le transport A/R en car depuis San Pedro (horaires de départs variables, en fonction de la tombée de la nuit) et une boisson chaude.

- Ouvert tous les soirs (2 séances de 2 h 3O), sauf les 4-5 jours suivant et précédant la pleine lune (bien se renseigner avant !). Alain et son équipe se réservent la possibilité d’annuler le tour en cas de ciel nuageux ou trop éclairé.

- Tours en français, espagnol et anglais.

- Apporter une petite laine, car il fait vite frais tout là-haut !

- On peut aussi loger sur place. Se renseigner directement auprès d’Alain.

Un hôtel avec observatoire à ciel ouvert

Un hôtel avec observatoire à ciel ouvert
© Alto Atacama Desert Lodge & Spa

Quoi de mieux que d’observer le ciel directement depuis son hôtel ? Voilà ce que propose l’Alto Atacama Desert Lodge & Spa, le seul hôtel de la région à posséder son propre observatoire à ciel ouvert. Un écrin de luxe niché dans une paisible vallée, à 3 km de San Pedro d’Atacama. En tant que résident de l’établissement, il est possible d’y observer (gratuitement) les étoiles plus de 250 jours par an avec un guide-conférencier.

« L’hôtel est entouré de montagnes, on a l’impression d’être directement connecté au ciel », explique Claudia, l’une des responsables de l’hôtel, « On est comme dans une cuvette ici, on est donc totalement plongé dans le noir, le soir, car il n’y a aucun point lumineux « parasite » : ce sont des conditions d’observation exceptionnelles à San Pedro de Atacama ! »

Une fois grimpé en haut de l’observatoire, on s’installe sur une plateforme à 360° tournée vers le ciel, allongés sur des chaises longues, les yeux voguant vers les cieux. Comme si notre regard embrassait directement la Voie lactée : magique !

Après une trentaine de minutes d’explications et de « déchiffrage » du ciel par le guide, chaque voyageur peut observer les étoiles et les constellations grâce au télescope géant de l’hôtel. « On est comme à la maison, posé dans son jardin, avec quelqu’un qui vous raconte les histoires du ciel », poursuit Claudia, « le guide essaie aussi de donner des bases d’astronomie et de répondre aux questions des visiteurs, pour rendre l’observation pédagogique ». Un moment hors du temps, pour toute la famille, qui comblera amateurs et passionnés d’astronomie.

L’hôtel propose également des excursions au clair de lune dans la Vallée de Mars, durant les périodes de pleine lune.

Infos pratiques

- Alto Atacama Desert Lodge & Spa : Camino Pukará s/n, Suchor, San Pedro de Atacama. Tél. : (+56) 229-123-945 ; www.altoatacama.com   

- Tarifs : sur demande auprès de l’hôtel.

Museo del Meteorito : tombé du ciel !

Museo del Meteorito : tombé du ciel !
© Nicolas George

Cette fois, on ne vous propose pas de lever les yeux vers le ciel, mais plutôt d’observer ce qu’il en est tombé ! En l’occurrence, plus de 80 météorites, exposées sous ce dôme un brin futuriste, situé en plein centre de San Pedro. La plupart d’entre elles proviennent du cratère de Monturaqui, à 110 km au sud.

Un musée vraiment intéressant et pédagogique, fondé par Rodrigo Martinez, un chasseur de météorites qui travaille avec la NASA. Au fil de la visite : vidéos explicatives (explications en français) vulgarisant les connaissances scientifiques autour de ces morceaux de météoroïdes, observation (sous vitrine) de plusieurs fragments (certains sont superbes !) et possibilité d’en toucher quelques-uns !

On peut même en acheter, montés en bijoux ou dans des petites pochettes, à l’accueil du musée. Bon, les prix sont assez élevés, mais voilà un souvenir plutôt sympa à ramener !

Infos pratiques

- Museo del Meteorito, à l’angle des rues Laskar et Tocopilla, au nord de la place centrale (bien indiqué), San Pedro d’Atacama.

- Horaires : tous les jours sauf lundi, de 11 h à 13 h et de 15 h à 22 h 30 (horaires réduits en hiver) www.museodelmeteorito.cl   

- Entrée : 3 500 $Ch ; réduction. Audioguide en français.

Quelques conseils pour bien observer les étoiles à Atacama…

Quelques conseils pour bien observer les étoiles à Atacama…
© Leonardo Diaz - Alto Atacama Desert Lodge & Spa

- Éviter les mois de janvier et février (hiver altiplanique), le climat étant nettement moins bon (prévoir quoi qu’il arrive un vêtement chaud).

- Éviter les nuits de pleine lune (logique !), en raison de la luminosité importante.

- Bien se renseigner avant sur les conditions météo (nuages notamment).

- Ne pas passer qu’une seule nuit dans la région, car impossible de garantir un ciel 100 % parfait.

- Certaines agences de San Pedro proposent aussi des tours d’observation des étoiles avec des guides, mais pas toujours très intéressant (observation à l’œil nu). On vous conseille donc fortement les prestations d’ALMA et/ou SPACE.

Pour en savoir plus

Retrouvez tous les bons plans, adresses et infos pratiques dans le Routard Chili en librairie.

Consulter notre guide en ligne Chili

Chile Travel

Comment y aller ?

- Plusieurs vols directs par jour Santiago-Calama avec les compagnies Latam et Sky Airline.

- À l’aéroport, possibilité de rejoindre San Pedro en bus avec Transfer Licancabur (15 000 $Ch aller). Environ 1 h 20 de trajet.

- Possibilité de venir depuis l’Argentine, en voiture de location, en passant par le Paso Jama. Bonne route. Si la voiture est louée, assurez-vous qu’elle puisse passer la frontière.

Trouver votre hôtel au Chili

Lire aussi notre article Où observer des étoiles dans le monde ?

Texte : Nicolas George

Mise en ligne :

Chili Les articles à lire

Voyage Chili

Bons Plans Voyage

Services voyage