L’Alsace du sud en famille

L’Alsace du sud en famille
Cigognes © photobv - stock.adobe.com

Pays des cigognes et des maisons à colombages, l’Alsace est riche en expériences à partager en famille. Direction le sud de la région, du côté de Mulhouse, la « capitale européenne des musées techniques », avec la Cité de l’Automobile et la Cité du Train. La ville électrise également le jeune public avec le musée Electropolis, consacré à l’électricité. Pour les amateurs d’évasion, embarquement immédiat pour un voyage dans le temps à l’écomusée d’Alsace, une sortie dans l’espace au parc du Petit Prince, ou un voyage dans les entrailles de la Terre au parc minier de Tellure. Petit tour d’horizon des spots d’Alsace pour petits et grands, où intello rime avec rigolo.

L’écomusée d’Alsace à Ungersheim

L’écomusée d’Alsace à Ungersheim
Ecomusée d'Alsace © Marie Borgers

Voici l’un des plus grands écomusées d’Europe, le plus grand musée vivant à ciel ouvert de France. Situé à Ungersheim, à 15 km au nord de Mulhouse, l’écomusée d’Alsace est un exceptionnel conservatoire des patrimoines et traditions d’Alsace, des métiers et activités villageoises d’antan.

Sur une ancienne friche industrielle, dans un décor rural de champs et de vignobles, il reproduit un village alsacien des années 1920. Démontés pour être remontés, les bâtiments, maisons paysannes, corps de fermes et dépendances agricoles viennent de toute l’Alsace. Les plus anciennes maisons datent du 15e siècle. Les maisons à colombages sont gardées par des cigognes : voilà une image de carte postale de l’Alsace éternelle !

Il faut pousser les portes des maisons pour découvrir de belles reconstitutions d’intérieurs. Du mobilier, des objets, des documents d’archives et des bornes audio redonnent vie à la campagne des années 1920, à ses traditions et savoir-faire.

Il se passe toujours quelque chose à l’écomusée d’Alsace. Les artisans (forgeron, boulanger, vitrailliste, potier, charron, vannier…) proposent des démonstrations d’artisanat, tandis que les petits gourmets peuvent suivre un atelier de cuisine participatif à la maison des goûts. Quant aux fans de gros engins, ils embarqueront pour une balade en charrette ou en tracteur.

Les animaux de la ferme sont très présents sur l’écomusée : poules et coqs, canards, lapins, chèvres et moutons ne manquent pas de faire craquer les bambins.

Ecomusée d'Alsace © Marie Borgers

Aux portes du village, 3 sentiers pédagogiques sillonnent prairies et champs, vergers et forêts, friches et zones humides. Le 1er aborde l’agriculture et les travaux des champs, le 2e s’intéresse aux milieux naturels, et le 3e est consacré à l’habitat du 21e siècle. De quoi inspirer les enfants pour l’avenir…

Ces sentiers pédagogiques font découvrir la biodiversité du site. Côté flore, les vergers donnent plus de 300 variétés de pommes ; on compte aussi quelques vignes, des ruchers et une petite production d’avoine. Côté faune, plus de 400 espèces animales sont recensées : oiseaux, rongeurs, insectes (papillons et libellules, indicateurs de la qualité du biotope). Pour ceux qui ont le pied marin, une barque se fraye un chemin dans la zone humide : on se croirait en Amazonie !

L’écomusée d’Alsace promet un retour à la terre et aux savoir-faire d’antan, une expérience hautement pédagogique, en particulier pour les petits citadins.

À signaler : l’écomusée s’inscrit dans une démarche écoresponsable. Une ombrière photovoltaïque produit de l’électricité pour les villages alentour, et les cultures locales approvisionnent les cuisines pour les corporations et les bénévoles.

Ouvert de début avril à début novembre, et de début décembre à l’Épiphanie. Sur la période hivernale, l’écomusée d’Alsace se pare de décorations de Noël, organise des ateliers de décoration et de cuisine autour des traditions locales, et s’illumine à la nuit tombée pour laisser place à des spectacles.

Le parc du Petit Prince à Ungersheim

Le parc du Petit Prince à Ungersheim
Parc du Petit Prince © Marie Borgers

Bienvenue dans « le premier parc aérien du monde », voisin de l’écomusée d’Alsace. Le parc du Petit Prince, c’est l’histoire d’un parc d’attractions et de loisirs sur le thème du héros de Saint-Exupéry. Après les sensations fortes sur les thématiques de l’aviation et l’astronomie, on cède à l’attendrissement auprès des animaux. La poésie n’est jamais loin, et même les « grandes personnes » se souviennent qu’elles ont été des enfants…

Pour vivre ses rêves d’enfant, le « Ballon de l’allumeur de réverbères », un ballon captif, fait prendre de la hauteur à près de 150 m de la planète Terre. Prochaine escale : l’« Aérobar du Buveur », pour siroter une limonade les pieds dans le vide, avant d’embarquer pour un vol virtuel dans l’espace via un casque de réalité virtuelle.

Parc du Petit Prince © Marie Borgers

Si les ballons sont les attractions historiques du parc, son terrain de jeu s’étend chaque année avec de nouvelles attractions à sensations : le « Serpent du Petit Prince » (un grand huit), « Atlantique Sud » (un voyage plongeant en hydravion), ou encore « Pierre de tonnerre » (un voyage dans l’espace à bord d’un astéroïde, à partir de juillet 2019).

Une fois revenus sur Terre, les petits princes et petites princesses regardent un film en 3D, observent les moutons brouter allègrement le plancher des vaches ou jouent à saute-mouton, contemplent la rose du Petit Prince ou admirent, les yeux rivés vers le ciel, le vol synchronisé des colombes, apprivoisent renard virtuel à craquer ou « créent des liens » avec un vrai renard, câlinent chèvres ou lapins, biberonnent un agneau, ou tout simplement, dessinent un mouton sur une ardoise géante. Bref, une expérience « vraiment trop chouette » : parole d’enfant !

Ouvert de début avril à début novembre.

La Cité de l’Automobile à Mulhouse

La Cité de l’Automobile à Mulhouse
Cité de l’Automobile © Marie Borgers

À vos marques, prêts, partez ! En route pour un voyage dans l’histoire de l’automobile depuis 1878, des calèches aux voitures modernes. La Cité de l’Automobile, qui abrite la plus grande collection automobile du monde, présente plus de 400 véhicules d’exception, dont bon nombre de Bugatti. Classée Monument historique, la collection Schlumpf comprend tous types de véhicules : voitures anciennes, voitures modernes (de 1945 à la fin des années 1970), voitures de collection, voitures de course…

L’arrivée dans l’immense hangar de « L’Aventure automobile » a de quoi impressionner : des rangées à perte de vue de voitures de collection, garées le long d’allées jalonnées de candélabres Art déco.

L’espace « Course automobile » présente des modèles de sport. On y retrouve des Formule 1 mythiques sur une ligne de départ. Enfin, dans la section « chefs-d’œuvre », on retrouve les plus luxueuses voitures des années 1930, dont deux joyaux de la collection : la Bugatti Royale coupé Napoléon de 1930, et la Bugatti Veyron, la voiture la plus rapide du monde.

Pour les ingénieurs en herbe, la halle des moteurs explique le fonctionnement d’un moteur. La visite est jalonnée de films et d’animations : collection de voitures d’enfants, démarrage d’une voiture à manivelle, photo de famille en voiture d’époque... Et ceux qui aiment que ça bouge pourront voir la voiture-tonneau à l’œuvre. Une expérience… renversante ! (À partir de 1 m 40.)

Pilotes dans l’âme ? Papa (ou maman !) peut prendre le volant d’une voiture de légende sur l’autodrome. Le choix est vaste : Traction Avant, Mustang Cabriolet, Chevrolet Impala ou, dans un style sportif, une Jaguar ou une Ferrari. (40 à 100 € les 7 tours de piste). L’autodrome accueille aussi le spectacle « En piste ! » (Tous les week-ends et jours fériés d’avril à septembre.)

Pour les plus jeunes, il est possible de visiter le musée (très étendu) en minibus électrique.

La Cité du Train à Mulhouse

La Cité du Train à Mulhouse
Cité du Train © Marie Borgers

En voiture ! La Cité du Train, plus grand musée ferroviaire d’Europe, fait revivre l’épopée du chemin de fer en France de 1927 à nos jours. On y retrouve les pièces historiques du patrimoine de la SNCF.

Dans une ambiance de plateau de cinéma, le « Parcours Spectacle » met en scène des locomotives et wagons classés par thématiques : chemin de fer militarisé, premiers congés payés, train chasse-neige, trains impériaux et présidentiels, voitures-restaurants et voitures-salons de luxe, rame de métro des années 1920…. Certaines voitures sont occupées par des mannequins à table ou plongés dans leurs lectures. On peut même monter dans certaines, voir Agatha Christie réfléchir au Crime de l’Orient-Express, et croiser le président Paul Deschanel tombé de sa voiture en pleine nuit… en pyjama !

Les « Quais de l’histoire » retracent l’évolution de la technique ferroviaire, de la locomotive à vapeur à notre TGV. En plein air, le « Panorama Ferroviaire » est un espace d’expositions de matériel ferroviaire : signaux, poste d’aiguillage...

Pour les plus jeunes, la Cité du Train se visite en… mini-train bien sûr !

Musée Electropolis à Mulhouse

Musée Electropolis à Mulhouse
Musée Electropolis © Marie Borgers

Electropolis, le plus grand musée d’Europe consacré à l’électricité, fait bien sûr la lumière sur l’électricité, de son invention à ses innombrables applications dans notre quotidien. Elle met l’accent sur la révolution numérique et la transition énergétique. En plus d’être une mine de connaissances, c’est un terrain de jeux et d’expériences, où les enfants apprennent par l’expérimentation.

Le décor est planté avec une maquette immersive en son et lumière de 80 m de long. Elle retrace le cheminement de l’électricité, ses usages dans notre quotidien et les sources de production (solaire et éolienne). Aux dires des plus jeunes, « on a l’impression d’être dans un monde parallèle. »

La collection d’objets du quotidien montre aux enfants des objets domestiques, machines à laver, robots ménagers, baladeurs ou consoles de jeux qu’ils n’ont jamais vus (mais qui rappelleront bien des souvenirs aux parents). L’énorme groupe électrogène à vapeur Sulzer BBC est l’un des fleurons du patrimoine industriel mulhousien.

Enfin, un espace consacré à l’avenir électrique présente des objets connectés, pour se tenir au jus des innovations d’aujourd’hui et de demain. Il invite aussi à réfléchir sur les enjeux énergétiques du 21e siècle.

Tout est pensé pour une visite qui va accrocher les enfants, avec des films d’animation, des manipulations ludiques et pédagogiques. Ils sortent de là incollables sur la pile de Volta ou encore la loi de Faraday sur l’électricité statique (ou pourquoi il arrive de recevoir des décharges électriques en faisant la bise).

Mention spéciale pour les expériences d’électricité : le générateur de Van de Graaff démontre l’électricité statique, et la cage de Faraday montre comment une structure métallique reste étanche aux champs électriques et électromagnétiques. Attention, certaines expériences d’électricité statique sont à faire se dresser les cheveux sur la tête !

À faire encore à Mulhouse et aux alentours

À faire encore à Mulhouse et aux alentours
Montagnes des Singes © Olga - stock.adobe.com

Les enfants qui ont une âme d'artiste rêveront devant les millions d’échantillons et dessins du monde entier au musée de l’Impression sur étoffes à Mulhouse : tweeds anglais, batiks africains et indonésiens, kimonos japonais, tissus afghans… Ils pourront également admirer les tapisseries du musée du Papier peint (à Rixheim, aux portes de Mulhouse), et même imprimer leurs propres tissus.

Direction ensuite le zoo de Mulhouse qui présente plus de 1 200 animaux de 170 espèces. Le zoo est aussi un parc botanique labellisé « jardin remarquable », qui figure parmi les plus belles collections botaniques du Grand Est. Il revendique une expertise particulière dans la reproduction des espèces rares et menacées.

À la Montagne des Singes (à Kintsheim), plus de 200 macaques batifolent en liberté dans une forêt. À deux pas de là, au château fort de Kintzheim (12e siècle), la Volerie des Aigles, première volerie de France, est le royaume des aigles bien sûr, mais aussi des vautours, faucons, chouettes et hiboux.

Randonnée dans le vignoble de Guebwiller

Randonnée dans le vignoble de Guebwiller
Vignoble de Guebwiller © Marie Borgers

Partons maintenant à l’assaut des vignes pour une balade familiale et tout en douceur. La rando se fait au départ de l’église de Guebwiller, tout de grès rose des Vosges, de style roman tardif. Attention, ça grimpe un peu ! Le vignoble guebwillerois est en effet aménagé en terrasses, à flanc de montagne.

Largement exposées au soleil, les vignes sont positionnées perpendiculairement à la pente, dans un souci de lutte contre le ruissellement et l’érosion des sols. Guebwiller est la seule commune d’Alsace à compter sur son territoire quatre grands crus classés (le spiegel, le kessler, le kitterlé et le saering).

Rando en boucle de 5 km.

Escape game souterrain au parc minier de Tellure

Les anciennes mines d’argent de Tellure cachent « Expédition 52 », la toute première escape room souterraine au monde, spécialement conçue pour les familles. Avant d’entrer dans la plus grande cavité souterraine du massif des Vosges, il faut s’apprêter : cirés et casques pourvus de lampes frontales sont de rigueur. Quelle équipée !

Après quelques fous rires, on passe aux choses sérieuses : on allume les frontales, et, via un dédale de couloirs à faire frissonner, le guide conduit les explorateurs jusqu’à une cavité souterraine. La petite famille a 1 h pour s’en échapper, et au passage, trouver le coffre au trésor. Les petits explorateurs victorieux peuvent même emporter avec eux un petit souvenir du trésor !

Fiche pratique

Retrouvez tous les bons plans, adresses et infos pratiques dans le Routard Alsace en librairie

Pour préparer votre séjour, consultez notre guide destination Alsace.

Agence régionale du Tourisme Grand Est / Destination Alsace

Alsace en famille : le site officiel du tourisme en Alsace pour les familles

Comment aller en Alsace ?

En train : la gare TGV de Mulhouse est à 2 h 40 de Paris Gare de l’Est, 3 h de Lyon Part-Dieu, 55 min de Strasbourg.

En voiture : depuis Paris : autoroute A6 jusqu’à Beaune, puis A36 ou A5, puis RN 19 entre Langres et Belfort, puis A36 ; depuis Strasbourg : autoroute A35.

L’écomusée d’Alsace et parc du Petit Prince se situent à une quinzaine de kilomètres de Mulhouse. Une navette relie le parc du Petit Prince à la gare TGV de Mulhouse, et les deux parcs entre eux.

Où dormir ?

-  Hôtel Les Loges de l’écomusée d’Alsace, à Ungersheim : un charmant hameau de maisonnettes à colombages typiquement alsaciennes, pourvues de terrasses et séparées par des prairies. Les chambres sont en duplex, certaines ont une kitchenette. Un lieu de séjour idéal pour les familles, car les enfants peuvent gambader librement dans le parc, entièrement piétonnier. Une expérience formidable que de vivre en pleine nature, à deux pas des champs et dans les bruits d’animaux.

Le restaurant La Taverne sert une cuisine alsacienne traditionnelle : tartes flambées, choucroute et bouchées à la reine, et pour les becs sucrés, forêt-noire et tartes aux fruits de saison.

Billet duo et bons plans en Alsace

Billet duo écomusée d’Alsace + parc du Petit Prince : 31 € pour les adultes, 24 € pour les enfants ; valable 48 h.

Une navette gratuite relie l’écomusée d’Alsace et le parc du Petit Prince (disponible sur simple appel).

Il existe aussi une navette payante (ou comprise dans le Mulhouse City Pass) entre la gare de Mulhouse et les 2 parcs : navette Soléa,  du 1er mai au 20 août, les samedis, dimanches et jours fériés.

L’appli SAM (Sud Alsace Musées) accompagne de manière ludique les visites de l’écomusée d’Alsace, la Cité de l’Automobile et la Cité du Train. On y trouve des textes et contenus audio à obtenir en flashant des QR codes (les enfants adorent), des quiz, des parcours de visite thématiques pour personnaliser sa visite, des plans des musées, des infos pratiques...

Mulhouse City Pass : 18 € par adulte, 14 € par enfant de 4 à 17 ans ; valable 3 jours consécutifs. Comprend 1 musée ou site touristique au choix parmi 10, des tarifs réduits sur 16 sites touristiques et musées, 3 jours de transports en commun, 1 visite guidée, 1 apéritif dans une sélection de restaurants, et des réductions sur des loisirs.

- La Cité de l’Automobile, la Cité du Train et le musée Electropolis proposent chacun un livret de jeux et d’activités pour les 7-12 ans : parfait pour une visite participative et ludique des musées.

Texte : Marie Borgers

Mise en ligne :

Alsace Les articles à lire

Voyage Alsace

Bons Plans Voyage

Services voyage