Visiter Bruxelles autrement, avec les Greeters

Visiter Bruxelles autrement, avec les Greeters
Anderlecht © visit.brussels

En partenariat avec visit.brussels

Visiter une ville en compagnie de l’un de ses habitants ? Voilà sans doute la meilleure façon de la découvrir, en vivant des moments sympas et en dénichant des endroits hors des sentiers battus, en toute authenticité et convivialité. C’est ce que proposent les Greeters de Bruxelles, des habitants de la capitale belge qui guident bénévolement les touristes en leur partageant leurs anecdotes, coups de cœur et adresses favorites. Une expérience à vivre pour découvrir Bruxelles autrement, à travers le regard de ceux qui y vivent…

Quand des Bruxellois vous font découvrir « leur » Bruxelles…

Quand des Bruxellois vous font découvrir « leur » Bruxelles…
© Grégory Bogaert

Les rencontres avec les locaux font partie du voyage et font souvent partie des meilleurs souvenirs qu’on ramène chez soi. Ceux qui vivent « là » ont toujours de bons plans à nous indiquer : un chouette resto, un bar où boire une bière artisanale, un panorama secret… Rien de tel pour découvrir une destination inconnue et, surtout, sortir des sentiers battus.

Déna © Grégory Bogaert

C’est justement le concept des « Greeters » (« hôtes », en français). Ces habitants lambda proposent à tous - et notamment aux touristes – des visites guidées bénévoles qui permettent de découvrir un endroit à travers leurs yeux. Comme le ferait un ami à qui l’on rend visite, ils partagent avec nous leurs anecdotes, leurs coups de cœur, leurs adresses favorites.... Emblèmes du tourisme participatif, les Greeters promettent ainsi des balades authentiques et conviviales.

Luc © Grégory Bogaert

Le concept est né à New York, dans les années 90. Tout est parti d’une certaine Lynn Brooks. Peinée par l’affreuse réputation dont souffrait sa ville à l’époque, elle eut l’idée de prendre les visiteurs sous son aile et de leur montrer toute la beauté de la Big Apple. Ce fut un véritable succès… Depuis, le concept a fait du chemin : on trouve des Greeters aux quatre coins de la planète, dans quelque 38 pays et 140 destinations. Et notamment à Bruxelles…

Julien © Grégory Bogaert

C’est en 2010 que les Greeters de la capitale belge ont vu le jour. Aujourd’hui au nombre de 120, ils font partie du Global Greeter Network, réseau international de Greeters. Bien sûr, chacun ayant des centres d’intérêts différents, chaque balade est singulière. Certains nous font découvrir Bruxelles à travers l’art, d’autres à travers l’histoire, la gastronomie ou encore le jazz. On se déplace le plus souvent à pied, mais aussi à vélo ou en transport en commun : en plus d’être participatif, ce mode de tourisme se veut aussi écolo.

Jan © Grégory Bogaert

Comme partout ailleurs dans le monde, les Greeters de Bruxelles ne sont pas des guides professionnels. Ils proposent leurs services gratuitement, par amour du partage. Et c’est justement ça, qui est chouette. Pas d’argent, que de l’humain ! Cela dit, rien ne nous empêche, bien au contraire, de les remercier à notre façon : en leur offrant une spécialité de chez nous, un café, un verre…. Ou encore… un cornet de frites. Eh oui, on est à Bruxelles, tout de même ! Très conviviales, les journées avec les Greeters bruxellois se terminent très souvent ainsi…

Françoise © Grégory Bogaert

Pour les contacter, rien de plus simple. Un site dédié (www.greeters.brussels) répertorie les Greeters de Bruxelles. Il est conseillé de réserver deux semaines à l’avance, pour un groupe de 6 personnes maximum. Pour le reste, rien de figé : on décide ensemble de la date de rendez-vous et du point de départ de la balade. En attendant, voici déjà un aperçu de certaines thématiques.

Cinq balades à tester avec les Greeters de Bruxelles dans les quartiers bruxellois

Cinq balades à tester avec les Greeters de Bruxelles dans les quartiers bruxellois
Flagey/Malibran © visit.brussels

Parmi les dizaines des thématiques proposées, voici 5 balades coups de cœur à tester avec un Greeter. Et, sachez-le, chacune est unique, car à chaque Greeter son Bruxelles !

Art Nouveau et Art Déco

© visit.brussels
© visit.brussels

Amateurs d’architecture, vous allez vous régaler ! Bruxelles est l’une des capitales de l’Art Nouveau. La capitale belge compte en effet parmi les villes d’Europe ayant le plus grand nombre d’édifices Art nouveau. Concentrés essentiellement dans les quartiers d’Ixelles et de Saint-Gilles, ils sont disséminés à travers la ville, à EtterbeekSchaerbeek, dans le centre historique et même dans les populaires Marolles. Avec Victor Horta pour chef de file, les architectes des immeubles Art nouveau ont fait preuve d’une audace et d’une créativité qui émerveillent encore.

Pour en dénicher les plus beaux exemples, rien de tel qu’une balade avec un Greeter passionné d’art. Il nous emmènera notamment du côté du square Ambiorix, admirer la Maison Saint-Cyr. Construite au tout début du XXe siècle par l’architecte Gustave Strauven, elle dévoile de bien jolis balcons verts en fer forgé. Ils témoignent à eux seuls de la volonté première de ce mouvement artistique : le retour à la nature. Parmi les autres édifices Art nouveau à admirer, citons l’hôtel Hannon, le café La Porteuse d’eau, la maison Hibou et le magasin Old England.

Bruxelles recèle aussi quelques beaux exemples de l’époque Art déco (années 20), qui succède à l’Art Nouveau. Ce mouvement prône au contraire des formes sobres, droites, symétriques, comme le dévoilent notamment le Palais des Beaux-arts, l’hôtel Aerens, la villa Empain et le musée Van Buuren.

Bande-dessinée

© visit.brussels
© visit.brussels

Tintin est bel et bien d’ici et les Bruxellois ne manquent pas de nous le rappeler. Sans oublier les Schtroumpfs ! La capitale belge clame d’ailleurs son amour pour la bande-dessinée et ses héros sur ses murs avec de grandes fresques à (presque) tous les coins de rues.

Pour ne pas en perdre une miette, il n’y a qu’à suivre un Greeter mordu de bande-dessinée. Il nous conduira par exemple rue de l’Etuve, où Tintin, Milou et le capitaine Haddock dévalent les marches d’un escalier… Traduites en 77 langues, les aventures de Tintin ont encore de beaux jours devant elles : tous les ans, il s’en vend 1 million d’exemplaires et ce plus de 35 ans après la mort d’Hergé…

Mais les rues ne rendent pas hommage qu’à Tintin, loin de là. Lucky Luke et Astérix nous attendent rue de la Buanderie et le célèbre Chat de Geluck au 87 boulevard du Midi. N’oublions pas non plus Cubitus (109 Rue de Flandre), Billy the Cat (24 rue d'Ophem), Ric Hochet (9 rue du Bon Secours) ou encore Quick et Flupke (19 rue Notre-Seigneur 19). Et tant d’autres encore…

Bruxelles abrite aussi un musée de la Bande-dessinée, dans un magnifique cadre Art Nouveau. Pour clôturer cette balade culturelle en beauté, notre Greeter passionné nous emmènera dans sa boutique de BD préférée…

LGBT

© Jean-Paul Rémy
© visit.brussels

Ce qu’on aime tant, à Bruxelles ? Cet agréable sentiment de liberté et d’ouverture. Des valeurs chères à la communauté des Greeters ! Mais aussi à la Belgique, un pays précurseur en matière de mariage et d’adoption pour les homosexuels. Alors sans surprise, la capitale belge est assurément l’une des plus « gay friendly » d’Europe. S’il n’y a pas de véritable quartier gay, l’équivalent du Marais se trouve non loin de la Grand-Place.

On arpente notamment la rue du Marché-au-Charbon, la rue des Grands Carmes et le quartier du Sablon. Accompagné d’un Greeter passionné par la communauté LGBT, c’est encore mieux. Avec lui, on marchera sur les pas de grands artistes LGBT, comme Rimbaud et Verlaine ou Marguerite Yourcenar…

Le soir venu, la fête bat son plein, dans les bars. L’un des plus emblématiques de la ville ? « Chez Maman ». Ce petit bar-cabaret installé ici il y a une vingtaine d’années nous réserve d’incroyables shows de drag queens les vendredis et samedis. Une ambiance de folie ! Ici, comme partout à Bruxelles, on aime faire la fête jusqu’au petit matin.

Vélo green

© visit.brussels
© visit.brussels

Capitale à taille humaine, Bruxelles se découvre facilement à pied. Cela dit, le vélo se révèle idéal pour visiter les quartiers un peu plus éloignés. Certains Greeters se mettent bien volontiers en selle avec nous.

On peut d’abord louer un vélo un à l’une des stations « Villo ! », le système de location mis en place par la ville. 350 stations sont disséminées dans les 19 communes de la région de Bruxelles-Capitale. On s’en va ensuite pédaler dans des communes plus vertes, en empruntant les tronçons de la fameuse « Promenade Verte », un itinéraire de 63 km au total entre ville, parcs et forêts.

Bruxelles a beau être une capitale, on se croirait parfois en pleine campagne, comme dans la vallée de la Woluwe, les communes d’Auderghem et de Boitsfort, situées au sud-est de l’agglomération. Un tout autre visage de la métropole belge !

Gastronomie

© Jean-Paul Rémy
© visit.brussels

Les Belges sont de bons vivants, toujours partants pour grignoter, manger, trinquer. On peut d’ores et déjà vous parier que votre Greeter aura un carnet de bonnes adresses bien rempli… Certains en ont même fait leur spécialité. Elles sont où, les meilleures frites de la ville ? Et les gaufres ? Et les chocolats ? Nul doute qu’il/elle nous le révèlera avec joie, tout comme les petites nuances de la gastronomie belge.

© visit.brussels - Antoine Rassart
© visit.brussels - Antoine Rassart

Par exemple, notre Greeter expliquera volontiers la différence entre la gaufre « bruxelloise » (aérienne, légère, rectangulaire) et la « liégeoise » (fourrée au sucre, gourmande, arrondie). On peut goûter aux deux à la célèbre maison Dandoy, également spécialisée dans le spéculoos et le pain d’épices. On ne repartira pas de là les mains vides !

Enfin, il ne faut pas oublier de trinquer, surtout si on aime la bière. Une valeur sûre : le Moeder Lambic. Listé parmi les 10 meilleurs bars à bière du monde, il propose quelque 46 bières artisanales délicieuses…

Les coups de cœur des Greeters en vidéo

Les coups de cœur des Greeters en vidéo
© visit.brussels

Le Greeter Fred aime emmener son groupe de visiteurs boire une bière au Moeder Lambic. Il considère cet estaminet de quartier comme un véritable « temple de la bière ». Et pas n’importe lesquelles : des bières originales, introuvables ailleurs. Il apprécie énormément le fait qu’elles soient servies dans les règles de l’art, c’est à dire dans le bon verre et à la bonne température, deux critères très importants pour lui. Il arrive que la terrasse du Moeder Lambic, victime de son succès, soit pleine à craquer… Dans ce cas, Fred aime s’installer tout près, sur un banc, pour profiter de l’ambiance en savourant une bière achetée ailleurs. Une « Curieuse Neus » de la brasserie En Stoemelings, par exemple !

Dena aime comparer Bruxelles au chanteur Jacques Brel : une ville avec des imperfections, mais qui devient magnifique quand on prend le temps de la découvrir. Pour elle, la capitale belge doit justement son charme et sa beauté à tous ses petits défauts. Elle en apprécie aussi le rythme soutenu. Voilà d’ailleurs pourquoi elle aime tant le Knees to Chin : ce restaurant de cuisine asiatique fait journée continue. Pas de pause l’après-midi, on peut venir manger quand on veut ! Si ses visiteurs ont une petite envie de salé en plein milieu de la journée, elle sait donc où les emmener…

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus
© visit.brussels

https://visit.brussels

www.greeters.brussels

Texte : Routard.com

Belgique Les articles à lire

Et si vous retourniez en Belgique savourer le Bruges des Brugeois ? Un univers plus...

Voyage Belgique

Bons Plans Voyage

Services voyage