Madère : 5 expériences à vivre

Madère : 5 expériences à vivre
Belvédère de Ninho da Manta © Jan - stock.adobe.com

Madère n’est pas bien grande, mais elle offre au visiteur une époustouflante variété de paysages où vivre de multiples expériences. Entreprendre l’ascension d’un volcan, randonner le long de canaux d’irrigation, faire de la luge, prendre le téléphérique, manger une banane au goût d’ananas… Tout cela, c’est possible à Madère, et plus encore ! En attendant, voici 5 expériences à faire sur l’île aux fleurs, pour des vacances mémorables…

Se régaler avec la gastronomie de Madère

Se régaler avec la gastronomie de Madère
Mercado dos Lavradores © F8studio - stock.adobe.com

Grâce à son climat subtropical, une culture à 70 % biologique et une situation géographique à la croisée des routes migratoires, Madère jouit d’une gastronomie aussi délicieuse que riche. Pour se faire une première idée, il faut se rendre au mercado dos Lavradores, le marché de la capitale, Funchal. Dans une grande halle de style Art déco, recouverte de carreaux de ciment bleus, fleuristes vêtus de costumes typiques, agriculteurs, pêcheurs et herboristes dévoilent leurs produits sur les étals.

On y découvre la cerise de cayenne, l’original philodendron au goût de banane et d’ananas, et pas moins de neuf variétés de fruits de la passion : passion-citron, passion-banane, passion-tomate... que l’on goûte poing fermé, dans le creux de la main. Plus au fond, la pêche du jour : poissons-perroquets, sabres noirs, patelles… et du thon, que les marchands découpent en belles tranches.

Au restaurant, les cartes affichent les spécialités de l’île comme l’espeleta, des brochettes de viande de bœuf cuites sur du laurier, sabre noir accompagné de mangue ou de banane, ou le  bolo do caco, un pain tartiné de beurre aillé et cuit sur une pierre. Goûtez aussi à l’espadon, poisson-roi de Madère. Au dessert, le traditionnel bolo de mel, un gâteau de miel, d’épices et de raisins secs, très sucré, qui séduira même les plus grands. À accompagner du célèbre vin de Madère, doux ou demi-doux.

Côté boisson, outre la traditionnelle poncha à base d’eau-de-vie, de canne à sucre, de miel et de citron, l’île possède trente cépages de vin, dont Shakespeare faisait les louanges dans Hamlet.

Faire un voyage botanique au Jardin tropical de Monte Palace

Faire un voyage botanique au Jardin tropical de Monte Palace
Jardin tropical Monte Palace © anitasstudio - stock.adobe.com

L'île aux fleurs n'a pas volé son surnom. Le jardin tropical Monte Palace regroupe à lui seul pratiquement la quasi-totalité de la flore madérienne. Pour découvrir correctement les 70 000 m² de parc, il faut s’accorder au moins une demi-journée. À l’intérieur, de nombreux espaces sont aménagés pour s’asseoir, pique-niquer ou tout simplement contempler l’œuvre de Dame Nature.

Pour s’y rendre, on emprunte un téléphérique depuis le cœur de Funchal pour atteindre Monte, un joli quartier situé sur les hauteurs de la ville. Passé les grilles, on s’engouffre pas à pas dans une jungle d’eucalyptus et de fougères.

Sur le chemin, on observe de nombreuses espèces florales, dont beaucoup ont été importées sur l’île, comme le cycas d’Afrique du Sud, l’azalée de Belgique, la bruyère d’Écosse, etc. Le parc possède également une flore plus propre à l’île, sans oublier une partie de la Laurisilva – forêt de lauriers.

Deux musées ponctuent la visite en offrant de très belles expositions : African Passion, où l’on trouve des sculptures contemporaines du Zimbabwe et Mother Nature’s Secrets, une collection de minéraux et de joyaux.

Dévaler les rues de Funchal en luge

Dévaler les rues de Funchal en luge
Luge à Funchal © Nikolai Sorokin - stock.adobe.com

De la luge sans neige, voilà une expérience aussi typique qu’originale ! Les rues de Funchal sont réputées pour être particulièrement pentues, la ville étant construite à flanc de montagne.

Pour redescendre de Monte, située au-dessus de la capitale, en direction de Funchal, un mode de transport est de mise : de grandes luges en osier, pouvant accueillir jusqu’à trois personnes. Jadis, les nobles se déplaçaient dans ces sortes de gros traîneaux, retenus et guidés par des carreiros. Aujourd’hui, les luges de Monte sont une attraction touristique incontournable.

Après la visite de Monte, on peut se rendre à pied jusqu’aux carreiros et choisir la luge qui nous permettra de découvrir Funchal autrement. En tout, 2 km de descente pour une dizaine de minutes. Aucune crainte à avoir : les luges sont retenues par des morceaux de caoutchouc placés sous la structure, mais aussi par les chaussures des conducteurs.

Randonner le long d’une levada à Madère

Randonner le long d’une levada à Madère
Randonnée le long d'une levada © Martin Šístek - stock.adobe.com

Les levadas sont des canaux d’irrigation servant à acheminer l’eau des montagnes jusqu’aux villes. Ils recouvrent 2 000 km de l’île. S’ils ont un usage technique à l’origine, de nombreux tronçons pédestres, plus ou moins longs et plus ou moins difficiles, ont été aménagés le long des levadas.

Par exemple, la Levada Do Rei s’étale sur 10,2 km aller-retour. On part de la station d’épuration des eaux de Quebradas, située à São Jorge, puis l’on traverse une zone forestière mixte. Cette dernière est ponctuée par quelques exemplaires de végétation indigène, puis on continue dans une magnifique forêt riche en biodiversité naturelle : tilleuls centenaires, lauriers des Açores, lauriers royaux, pinsons des arbres. Pour terminer, il faut traverser une grotte de 2-3 m de long, avant de passer sous une cascade et d’arriver à Ribeiro Bonito, là où se situe la source. C’est l’une des zones de la Laurisilva. On peut ensuite rebrousser chemin.

Une cinquantaine de randonnées sur les levadas est recensée sur le site walkmeguide.com

Les miradors de Madère et leurs superbes panoramas

Les miradors de Madère et leurs superbes panoramas
Belvédère entre les Pico Ruivo et Arrieiro © saiko3p - stock.adobe.com

Les points de vue ne manquent pas à Madère. Incontournable, le Pico do Arieiro offre un panorama grandiose sur tous les grands sommets de l’île, dont le Pico Ruivo, son point culminant (1 862 m tout de même !).

Redescendons un peu au Pico dos Barcelos, situé à une altitude de 355 m, pour une vue panoramique sur Funchal, les îles Désertas, Câmara de Lobos et Cabo Girão. Un peu moins haut, à l’extrême est de la ville, le belvédère du Pinaculo offre l’une des plus belles vues sur la baie de Funchal. Sinon le belvédère das Cruzes, à côté du musée de la Quinta das ruzes, est l’un des plus anciens, décoré d’azulejos.

À l’ouest de l’île, la Ponta de São Lourenço est une longue péninsule sauvage de 9 km. Un sentier d’1 h permet de sillonner cette presqu'île et d'accéder au sommet du Pico do Furado. De là-haut, la vue sur l’Atlantique est imprenable.

Sinon, l’emblématique Cabo Girão, une montagne de 580 m de haut, est l’un des musts de l’île, et pour cause : un belvédère en verre permet d’avoir une vue saisissante à 360° sur les environs.

Fiche pratique

Retrouvez tous les bons plans, adresses et infos utiles dans le Routard Madère en librairie

Pour préparer votre séjour, consulter notre guide en ligne Madère.

Comment y aller ?
La compagnie aérienne TAP Air Portugal propose des vols réguliers entre Paris (et d’autres aéroports français) et Funchal. Correspondance à Lisbonne ou à Porto avec possibilité de stop-over. Trouvez votre billet d’avion.

Où dormir ?
- Baía Azul : 1, rue Quinta Calaça, Funchal. Situé à Funchal, à 15 min à pied du centre-ville. L’hôtel comporte des chambres spacieuses, une grande terrasse, un restaurant, un potager, un espace spa et une piscine. Le tout avec vue sur l’océan. Environ 97 €/nuit pour deux, petit-déjeuner inclus.

Trouvez votre hôtel à Madère.

Où manger ?
- Chalet Vicente : au 238 Estrada Monumental, un restaurant typique, comme on les aime. À la carte : les délicieuses brochettes de bœuf espeleta ou le sabre noir et ses fruits exotiques, à déguster sur la jolie terrasse à damiers. Accueil chaleureux. Contact : chaletvicente@sapo.pt
- Armazém do Sal : au cœur de Funchal, au 135, rue da Alfândega, ce restaurant propose une cuisine raffinée et originale et une très belle sélection de vins. Très beau cadre, mur en pierre et terrasse en bois.
- Design Centre Nini Andrade Silva : à la fois centre d’art contemporain et restaurant gastronomique, une expérience à lui seul. Le restaurant est perché sur une falaise, l’estrade da Pontinha, et offre une vue imprenable sur la baie de Funchal. La designer a décoré une grande partie des hôtels de Funchal. Réservation : geral@ninidesigncentre.com.
- Fajãs dos Padres : 1, rue Padres António Dinis Henriques. Un restaurant typique, sans prétention, que l’on peut rejoindre seulement en empruntant un téléphérique. Il se situe à l’ouest de Funchal, au pied d’une falaise et au bord de l’océan. Le restaurant propose des produits frais, directement récoltés sur place, dans le potager bio qui jouxte le restaurant. Réservation : info@fajadospadres.com.

Texte : Maëva Zabner

Mise en ligne :

Madère Les articles à lire

Si Madère est connue pour ses randonnées le long des levadas – canaux d’irrigation –,...

Voyage Madère

Bons Plans Voyage

Services voyage