Périgord : Lascaux & co., voyage dans le temps

Thot ou tard, balades préhistoriques autour de Lascaux

Thot ou tard, balades préhistoriques autour de Lascaux
Espace Cro-Magnon du Thot © Dan Courtice - Sémitour Périgord

Autour de Lascaux, quelques petites balades familiales, à effectuer selon l’horaire et l’humeur.

Commençons par le Thot, l’Espace Cro-Magnon, dont la visite est complémentaire à Lascaux. La reconstitution d’un atelier d’artistes magdaléniens permet d’y suivre les différentes étapes de la réalisation de certaines gravures et peintures de Lascaux.

À l’extérieur, un parc animalier, avec des animaux bien vivants cette fois : chevaux de Prjewalsky, chevaux de Tarpan, bisons, loups, aurochs, bouquetins et de nombreux cervidés. Et des espaces dédiés à la climatologie avec un film 3D et le miroir temporel, qui permet la découverte de cinq animaux préhistoriques en taille réelle et en réalité augmentée.

Pour mieux comprendre comment vivaient les hommes dans cette vallée, deux visites à ne pas manquer.

- La première à La Roque-Saint-Christophe, le plus grand ensemble troglodytique d’Europe, où vécurent des hommes depuis Néandertal et jusqu’en 1588, un record pour un village (près de 55 000 ans ! ) En contrebas, jolie vue sur la Roque depuis la route, étroite à souhait, qui musarde entre rivière et falaise. Par un réseau d’escaliers, on grimpe à flanc de falaise. Les habitations furent creusées sur plusieurs niveaux. Les paysans et les gens de peu en bas, les commerçants au milieu, et tout en haut, moins accessibles, les demeures des plus nantis. Le plus impressionnant : l’immense terrasse qui servait en fait de grand-rue.

- Entre le Moustier et Tursac, un petit chemin longeant un des méandres de la Vezère conduit à un des sites les plus attachants du département : la Madeleine, même si l’on ne peut plus visiter, aujourd’hui, le gisement qui a donné son nom au… Magdalénien (on trouve des pièces issues des fouilles dans les musées du monde entier, à commencer par celui des Eyzies). La partie supérieure de la falaise fut habitée, du bas Moyen Âge à la fin du 19e s. Le village troglodytique, conservé dans son jus, livre un bon aperçu de la vie quotidienne en milieu rural et de ses aménagements à l’époque médiévale. Plusieurs restes de maisons sont visibles où l’on distingue bien les différentes activités qu’on y pratiquait. Attachant et passionnant.

Texte : Gérard Bouchu

Aquitaine Les articles à lire

Voyage Aquitaine

Bons Plans Voyage

Services voyage