Périgord : Lascaux & co., voyage dans le temps

La « vallée de l’homme » : 20 000 ans d’histoire en Périgord

La « vallée de l’homme » : 20 000 ans d’histoire en Périgord
Montignac-sur-Vézère © capude1957 - stock.adobe.com

Un road trip de 50 km, le temps d’un week-end, qui vous ramènerait 20 000 ans en arrière, chez nos lointains cousins de Cro-Magnon, ça vous tente ?

Une fois sorti de l’autoroute, à Terrasson-Lavilledieu, vous n’aurez que peu de kilomètres à parcourir, au long de la vallée de la Vézère, pour remonter dans le temps.

La fameuse « vallée de l’homme » compte 15 sites inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco. En tout, 147 gisements et 25 grottes ornées de la vallée, sans compter les abris sous roche et autres gouffres. Autant de témoignages de l’importante activité humaine à l’aube de l’humanité.

De Lascaux aux Eyzies, le parcours serpente en partie le long de la rivière, s’en éloigne puis la retrouve en révélant des panoramas superbes. Ici, un château médiéval oublié, là d’imposantes falaises ou des bouts de généreuses vallées.

Les rares embouteillages sont ceux que l’on pourrait connaître en traversant Montignac. Cette petite capitale campagnarde a été rendue célèbre grâce à la découverte de la grotte de Lascaux en septembre 1940 par quatre garçons entrés depuis dans la légende. Elle a vu le nombre de ses visiteurs tripler, voire quadrupler en 2017, après l’ouverture du grand vaisseau de verre et de béton Lascaux, montrant pour la première fois dans son intégralité la grotte reconstituée.

Après Lascaux, ne manquez pas les trésors de la région comme La Roque Saint-Christophe, La Madeleine ou Les Eyzies : autant d’étapes ponctuées de marches dans une nature préservée, d’arrêts dans des bistrots ou restos troglo ou trop bons.

L’émotion gagne le visiteur, venu dès l’ouverture du site, à Lascaux, pour éviter la foule. Le jeu transporte l’enfant dans un monde magique souterrain, au Thot voisin. La Madeleine ravive des souvenirs, Les Eyzies invite aux échappées belles, avant de changer d’époque, pour poursuivre la découverte de ce Périgord noir comme la truffe qui pointe son nez en hiver.

Texte : Gérard Bouchu

Aquitaine Les articles à lire

Voyage Aquitaine

Bons Plans Voyage

Services voyage