Birmanie : escale à Yangon

Dala, une ville à la campagne

Dala, une ville à la campagne
Pagode Shwe Sayan © Olim

Terminé le temps où des armées d’éléphants transbordaient les billes de teck sur les quais de Yangon. Les sirènes des vapeurs se sont tues. L’embarcadère n’accueille plus que les allers-retours du ferry qui assure la liaison avec Dala, village d’où provient l’essentiel de la main d’œuvre qui travaille en ville.

Dala, c’est déjà la campagne. Une ville-village organisée autour de la très colorée pagode Shwe Sayan, qui a la particularité d’abriter une chasse de verre dans laquelle gît un moine au masque d’or.

Les Birmans sont persuadés qu’il a ouvert les yeux il y a une dizaine d’années pour les prévenir de l’arrivée imminente d’une tempête tropicale. Allez savoir… En tout cas, tout doré qu’il est, le gisant est passé complètement à côté du cyclone Nargis qui a ravagé le village en 2008.

En attendant, ici on panse ses plaies. Les milliers de déchets (sachets et bouteilles en plastiques, entre autres) que le cyclone a éparpillés sur les rives chocolat de l’Irrawaddy, servent aujourd’hui de matière première à l’édification de certaines maisons. Car Dala, c’est aussi l’atelier de Chu Chu, un projet associatif qui récolte les ordures dans les rues de Yangon pour de leur donner une seconde vie.

Texte : Eric Milet

Birmanie Les articles à lire

Voyage Birmanie

Bons Plans Voyage

Services voyage