Monastères et ermitages
Cartoixa de Santa Maria d’Escaladei © Marie Borgers

Après la marche, les randonneurs pourront se (re)poser dans les monastères et ermitages de la région. À une quarantaine de kilomètres des côtes, le Priorat de Montsant porte jusque dans son nom le souvenir des ordres monastiques qui s’y établirent. Priorat signifie en effet « lieu du prieur » et Montsant « montagne sainte ».

La Sierra de Montsant regorge ainsi de monastères et d’ermitages médiévaux. En tout, près de 150 monastères se sont établis sur des sites escarpés de Catalogne, à l’abri de falaises, de grottes, ou au fond de canyons. Ils appartiennent pour la plupart à l’ordre de Cîteaux, qui accorde une grande importance au travail de la terre. On les découvre au fil de la Route du Cister : tracée par le GR 175, elle relie les monastères de Poblet, de Santes Creus et de Vallbona de les Monges.

Poblet, le plus grand monastère cistercien d’Europe

Inscrit à l’Unesco, le monastère de Poblet est un joyau du cistercien, l’un des plus beaux témoignages de l’ancrage religieux dans la Sierra de Montsant. Fondé au 12e siècle, il est aujourd’hui le plus grand monastère cistercien d’Europe en activité. Son architecture illustre la transition entre roman et gothique, dans un dénuement et une austérité tout cisterciens.

Autre monastère du bout du monde, la Cartoixa de Santa Maria d’Escaladei, chartreuse baptisée « échelle de Dieu », est blottie au pied du versant méridional du Montsant. Les chartreux ont pour mots d’ordre solitude, silence et communion avec la nature. Au moment de la christianisation de la région au 12e siècle, c’est donc tout naturellement que ce monastère s’est établi sur ce site reculé.

Les ruines du prieuré et de ses dépendances sont flanquées de cyprès, qui ajoutent à la sérénité des lieux une élégance certaine. Quelques cellules monastiques reconstituées laissent imaginer la rusticité de la vie à la chartreuse.

Loin des monastères, certains anachorètes en quête de solitude absolue ont aussi pu se retirer dans les grottes naturelles. Ils y ont installé des ermitages creusés dans les falaises et les montagnes.

Texte : Marie Borgers

Mise en ligne :

Catalogne Les articles à lire

Voyage Catalogne

Bons Plans Voyage

Services voyage