La Crète orientale, une terre de légendes

Kato Zakros : paradis crétois des randonneurs

Kato Zakros : paradis crétois des randonneurs
Débouché de la Vallée des morts © Eric Milet

La région de Zakros est un véritable petit paradis pour les amateurs de vieilles pierres, de randonnées et de criques secrètes. Et pour cause, dans cette partie de la Crète, le tourisme est relativement confidentiel. Pas (encore) de grosses unités all inclusive : l’hébergement se fait la plupart du temps chez l’habitant ou dans de petites unités hôtelières qui louent généralement de petits apparts tout équipés.

Les véliplanchistes jettent leur dévolu sur Palékastro en raison du puissant vent thermique qui y souffle dès les premières chaleurs. De leur côté, beaucoup de randonneurs posent leur sac à Kato Zakros, au débouché de la célèbre « vallée des morts ».

La vallée des morts s’enfonce comme un coup de glaive dans l’épaisse couche de calcaire qui recouvre la région jusqu’à Xérokambos. Elle est appelée ainsi, non pas parce qu’on y risque de passer l’arme à gauche, mais en raison des sépultures taillées dans la falaise. C’est, pour les férus de rando, le point de départ d’un long voyage à pied : en effet, elle signe l’entrée du sentier européen E4 qui traverse la Crète d’est en ouest.

Sur ces deux lieux de villégiature (Palékastro et Kato Zakros), s’élèvent les restes de palais minoens qui, à l’instar des autres, furent détruits vers 1400 av. J.-C. peut-être consécutivement à l’explosion du volcan de Santorin. Les résultats de leurs fouilles sont exposés au musée de Sitia.

Texte : Eric Milet

Crète Les articles à lire

Voyage Crète

Bons Plans Voyage

Services voyage