En Cornouaille : le Finistère, côté Sud

Sur la Riviera finistérienne

Sur la Riviera finistérienne
Le Pouldu - Jean-Philippe Damiani

Bordée par la mer, la Cornouaille n’est pas avare en criques secrètes et en plages de sable qui, dès l’été, invitent aux plaisirs balnéaires.

À l’ouest, on peut enfiler son maillot de bain du côté de la baie de Douarnenez, d’Audierne, de Plouhinec et de Pouldreuzic, dont les plages sont labellisées Pavillon bleu, signe d’excellence environnementale. Les amateurs de surf ne manqueront pas le spot réputé de la pointe de la Torche, dans la baie d’Audierne.

Au sud du pays Bigouden, l'estuaire de l’Odet sert d’abri au port de plaisance de Sainte-Marine, où l’on trouve également une jolie étendue de sable fin. Belles plages également du côté de Loctudy et d’Île-Tudy.

Mais c’est surtout en allant vers l’est de l’Odet que la côte prend des airs de Riviera bretonne, avec de belles plages de sable évidemment, des anses et des baies. Et une particularité des plus charmantes : les estuaires profonds de l’Aven, du Bélon et de la Laïta qui abritent d’adorables ports de pêche. Des mini-fjords bretons en quelque sorte, faisant écho aux abers du Finistère nord.

Très fréquentée dès les beaux jours, Bénodet est une sorte d’archétype de la station balnéaire, avec son port de plaisance, ses plages, son casino et son centre de thalassothérapie. Un site réputé depuis des lustres, qui a vu passer Proust, Zola, Apollinaire et Churchill.

Plus à l’est, on trouve de belles plages s’étendant sur des kilomètres du côté de Trégunc (entre les pointes de Trévignon et de la Jument), ainsi qu’au Pouldu (photo). Et, si des envies d'îles vous prennent, l'archipel des Glénan déploie le bleu polynésien de ses eaux au large de Concarneau.

Texte : Jean-Philippe Damiani

Mise en ligne :

Bretagne Les articles à lire

Au cœur de l’Ille-et-Vilaine, la capitale historique de la Bretagne possède un...

Voyage Bretagne

Bons Plans Voyage

Services voyage