Bangkok : Khao San Road, In & Off

Ambiances et secrets

Ambiances et secrets
Democracy Monument - Dominique Roland

Juste au nord de Khao San, la rue Rambutri constitue un bon compromis de résidence et d’animation. Sa partie ouest, contournant le Wat Chana Songkhram (traversée possible la journée) mène à une version plus « village » de Khao San.

Elle débouche sur Phra Athit, où les étudiants investissent les pubs et restos nichés dans les shop-houses. La berge du Chao Phraya accueille le stratégique quai des bateaux-taxis voguant vers Wat Arun et Chinatown.

Depuis Democracy Monument (photo), la section sud de Thanon Dinso mène au séduisant hôtel Baan Dinso, par l’entremise du soi Sin (100 m sur la droite) qui traverse un quartier populo aux maisons en teck.

Les soi pairs de Samsen pénètrent son versant côté « terre », le plus animé. Guesthouses pas chères, vieux hôtels rénovés, cantines de rue et bars-restos coexistent ici en harmonie.

Par l’arrière du Nouvo Hotel (Samsen, soi 2), le passage longeant le canal file jusqu’au carrefour à l’extrémité est de l’avenue Ratchadamnoen d’où, face au fort Mahakan, les bateaux-taxis du Khlong Saen Saep remontent vers Siam-MBK et Sukhumvit. À l’opposé, la belle rue Nakhon Sawan abrite, soi 6, le vénérable marché de Nang Loeng.

S’en allant vers le fleuve, les soi impairs de Samsen dissimulent des hébergements hors du temps. Les venelles transversales remontent jusqu’à la rue Wisut Kasat, à l’ombre du pont Rama VIII. Là, un crochet par Samsen rattrape le marché aux plantes de Krung Kasem, étiré en direction de Tha Thewet.

Non loin du quai, un pont enjambe le canal vers le Wat Thewarat. Ce temple dissimule l’accès aux romantiques restos sur pilotis et le raccourci vers la rue Sri Ayutthaya, où se niche une fratrie de bonnes pensions. La verdure du parc de Dusit et la résidence Vimanmek ne sont plus qu’à un gros kilomètre...

Texte : Dominique Roland

Mise en ligne :

Thaïlande Les articles à lire

Voyage Thaïlande

Bons Plans Voyage

Services voyage