Thaïlande : Ko Lanta, la vraie !

Ko Lanta, un parc maritime de 52 îles

Ko Lanta, un parc maritime de 52 îles
Carine Keyvan

En réalité, Ko Lanta n’est pas une île, mais un archipel de 52 îles plongées dans la mer d’Andaman, au large de la province de Krabi, à l’ouest du pays.

Seules 12 d’entres elles sont habitées, et 4 sont facilement accessibles (Ko Klang, Ko Bubu, Ko Lanta Noi et Ko Lanta Yai). Avec ses 30 km de long sur 6 km de large, Lanta Yai est la plus grande, mais aussi la plus visitée. On s’y rend directement en ferry ou speedboat depuis le continent, par Krabi ou Trang, ou depuis d’autres îles comme Phi Phi.

Malgré cela, elle a su résister au tourisme de masse. Les plus belles plages sont concentrées sur la côte ouest, côté « sunset ». On en compte 9 : en toute logique, plus elles sont éloignées du débarcadère, plus elles sont calmes.

Le centre de l’île est recouvert d’une épaisse jungle où se balader pour une randonnée à travers les collines, à la recherche d’une cascade, d’une grotte ou d’un point de vue. Toutes les routes ne sont pas bien goudronnées, on préférera la location d’un scooter à celle d’un tuk tuk si on souhaite sillonner les environs.

L’île, qui se nommait autrefois Pulau Satak (Long Beach Island en Malais) a connu depuis 300 ans une vaste immigration en provenance de la Malaisie toute proche.

Elle compte aujourd’hui 80 % de musulmans parmi ses 20 000 habitants : c’est donc le meilleur endroit pour goûter des spécialités du sud, comme le fabuleux curry massaman. Les habitants pratiquent un islam modéré, mais il faut savoir se tenir, évitez de déambuler en maillot et micro-short en-dehors de la plage.

Texte : Carine Keyvan

Mise en ligne :

Thaïlande Les articles à lire

Voyage Thaïlande

Bons Plans Voyage

Services voyage