Grandiose Namibie

Habitué des voyages dans l’Ouest américain, Olivier Damanet (alias Darth sur Routard.com) a eu envie de découvrir d’autres horizons. Les grands espaces de Namibie, qui n’ont rien à envier à ceux d’Amérique du Nord, ont tout naturellement attiré son attention. Il nous présente ses magnifiques photos, réalisées lors d’un voyage en famille.

À perte de vue, Sperrgebiet Rand Park

À perte de vue, Sperrgebiet Rand Park
© Olivier Damanet

Indéniablement un des coups de cœur de notre voyage : le Gondwana Sperrgebiet Rand Park à Klein Aus Vista : de nombreux trails de courtes randonnées, et surtout, des paysages à couper le souffle !

Descente vers Dead Vlei, Sossusvlei

Descente vers Dead Vlei, Sossusvlei
© Olivier Damanet

En haut de Big Daddy, la récompense : le spectacle saisissant avec la vue sur les dunes de Sossusvlei. Mais aussi pour les enfants (et les parents…) les joies de la descente dans le sable.

Lüderitz

Lüderitz
© Olivier Damanet

Au bout du quartier « Art Nouveau », on trouve l’église Felsenkirche. Le reste de la ville de Lüderitz est essentiellement portuaire, mais elle vaut le détour pour une balade de quelques heures, à combiner avec la visite de Kolmanskop.

Family Hideout, NambiRand Nature Reserve

Family Hideout, NambiRand Nature Reserve
© Olivier Damanet

Entre dunes et plaines, la réserve dispose seulement de 3 emplacements de camping ! Nous y avons passé 2 magnifiques nuits, bien que froides, au milieu des Oryx.

Olive Trail, Namib Naukluft Mountain Zebra Park

Olive Trail, Namib Naukluft Mountain Zebra Park
© Olivier Damanet

Le Namib, ce n’est pas qu’un désert de dunes et de sable ! Nous sommes ici dans le Namib Naukluft Mountain Zebra Park ; ce trail de 10km et 300 mètres de dénivelée est sympa quoique quelque peu exigeant surtout sur la descente dans le canyon où l’on marche sans cesse sur des rochers de tailles et formes variées. Un passage à flanc de paroi est équipé de chaines – sensibles au vertige s’abstenir… 

Kolmanskop

Kolmanskop
© Olivier Damanet

Kolmanskop, ville prospère qui connut une expansion fulgurante dès 1908 avec la découverte des premiers diamants. Les habitants étaient des gens aisés – vivant directement ou indirectement du commerce des diamants. Les moyens ne manquaient pas, ils faisaient importer leur eau d’Afrique du Sud, et le bétail à abattre par bateau depuis l’Allemagne ! Ils avaient bien goûté aux espèces locales telles que l’oryx, mais ils n’en appréciaient pas la saveur…

40 ans plus tard la ville commença son déclin alors que l’on découvrait des plus gros diamants 400km au sud ; et en 10 ans elle devint rapidement une ville fantôme.

Les maisons de la « rue des millionnaires » sont désormais habitées par les dunes…

Bord de piste

Bord de piste
© Olivier Damanet

C’est une photo qui résume assez bien le type de paysages qui nous bordent alors que l’on se laisse masser par la tôle ondulée des pistes namibiennes ! Au fond sur la photo, le massif du Brandberg.

Arch Rock, Spitzkoppe

Arch Rock, Spitzkoppe
© Olivier Damanet

On retrouve ici de nombreuses roches granitiques, qui m’ont fortement fait penser à Joshua Tree en Californie – les arbres en moins !

Moon Landscape, Welwitschia Drive

Moon Landscape, Welwitschia Drive
© Olivier Damanet

Non loin de Swakopmund, nous voici sur un parcours scénique nommé la Welwitschia Drive. Les permis et la brochure s’obtiennent au bureau du Ministère du Tourisme ; le parcours compte 12 points d’intérêts, dont le plus spectaculaire est sans conteste cet impressionnant décor lunaire… On y a tourné de nombreux films, dont le dernier Mad Max : Fury Road.

Pelican Point

Pelican Point
© Olivier Damanet

Indéniablement l’un des meilleurs souvenirs de notre voyage ! Faire du kayak au milieu des otaries ! Celles-ci n’étaient pas farouches, et s’amusaient à mordre les pagaies.

Sunset Game Drive, NamibRand Nature Reserve

Sunset Game Drive, NamibRand Nature Reserve
© Olivier Damanet

Lors d’un Game Drive guidé en fin de journée, nous avons pu apprécier l’immensité et la beauté de la réserve. Nous avons également observé un troupeau de zèbres des plaines.

Twyfelfontein

Twyfelfontein
© Olivier Damanet

Le tour ici est guidé – on y apprend l’origine du nom du site, à savoir le fermier David qui s’est installé ici en 1946, et qui appela la seule source Fontaine Douteuse, car elle ne donnait pas de l’eau de façon régulière. Cette fontaine est aujourd’hui tarie… Mais ce qui fait l’intérêt du site, ce sont les nombreux pétroglyphes.

Léopard, Etosha

Léopard, Etosha
© Olivier Damanet

Il fait partie des « big five », mais il faut beaucoup de chance pour l'apercevoir ! C’est un couple d’Italiens, arrêté sur la piste, qui nous a indiqué la présence du félin. À une cinquantaine de mètres, il se fond si bien dans le décor de feuilles mortes qu’on serait passé sans le voir…

Tempête de sable, Walvis Bay

Tempête de sable, Walvis Bay
© Olivier Damanet

Sur la C14 en nous rapprochant de la côte et Walvis Bay, nous sommes pris dans une véritable tempête de sable ; il n’était presque plus possible de voir la route !

Course-poursuite fatale, Sperrgebiet Rand Park

Course-poursuite fatale, Sperrgebiet Rand Park
© Olivier Damanet

Dans le Sperrgebiet Rand Park, notre seconde randonnée nous a menés à cette voiture – vestige de la tragique fin d’une course-poursuite entre la police et des voleurs de diamants en 1934. L’arrière de la voiture est d’ailleurs criblé de balles…

Messum Crater

Messum Crater
© Olivier Damanet

Notre étape Spitzkoppe – Brandberg était assez courte, j’en ai donc profité pour sortir des sentiers battus ! J’avais repéré ce cratère sur Google Earth, cela représentait un certain détour, mais je voulais y jeter un œil… Après avoir roulé dans le lit asséché du Messum pendant plus d’une heure, on pénètre dans le fameux cratère… Où il n’y a strictement rien ! Une étendue désertique à perte de vue…

Ciel d’Afrique Australe, NambiRand Nature Reserve

Ciel d’Afrique Australe, NambiRand Nature Reserve
© Olivier Damanet

Le NamibRand est reconnu comme offrant le ciel le plus noir d’Afrique ! On y était justement à la nouvelle lune ; une belle opportunité pour photographier l’intensité de la voie lactée.

Méditation avec les géants

Méditation avec les géants
© Olivier Damanet

Près de Keetmanshoop, on trouve la Quivertree Forest et ses « Kokerboom », mais aussi le Giants Playground. Cet endroit porte vraiment bien son nom : on dirait que des géants se sont amusés à empiler des rochers tels des légos… Pour les enfants, c’est aussi un super terrain de jeu !

Questions à Olivier Damanet

Le Routard : Habitué de l'Ouest américain, tu es cette fois-ci parti en Namibie, pourquoi ?

Olivier Damanet : On avait juste envie de changer un peu ! Certaines de nos connaissances nous avaient recommandé la Namibie comme destination… « Toi qui aimes les paysages de l’Ouest Américain, tu vas adorer la Namibie » qu’on me disait. Et puis en consultant le forum de Routard.com, en lisant toutes les informations partagées avec passion par certains membres, j’ai vite compris que la région pouvait rendre tout aussi « addict », je voulais donc tenter l’expérience !

Le Routard : Comment as-tu organisé ton voyage, quels types de transports et d'hébergements as-tu utilisés ?

Olivier Damanet : Je me suis beaucoup inspiré des itinéraires et carnets partagés sur le forum et certains blogs. A vrai dire, c’est la seule source d’information « fiable » que j’ai trouvée. Autant pour les Etats-Unis, il est très facile de se documenter au départ des sites officiels, pour la Namibie le web est assez avare d’informations détaillées…

Je voulais un circuit qui nous permettrait de profiter des paysages du Kalahari, du Namib, et du Damaraland – et de découvrir la faune africaine. Le tout sans trop courir, car cela devait rester des vacances en famille… On a donc volontairement écarté les extrêmes sud et nord du pays. Après avoir établi notre itinéraire de 25 jours, j’ai fait appel aux services d’une agence francophone basée à Windhoek pour la réservation du 4x4 et des hébergements. Pour ces derniers, on a fait deux tiers de nos nuits en camping ; le reste en lodge dans les parcs ou en hôtel dans les villes.

Le Routard : As-tu des coups de cœur ou des expériences qui t'ont particulièrement marqué et que tu recommanderais ?

Olivier Damanet : Les 2 expériences qui ont sans conteste marqué toute la famille, c’était la balade à cheval au coucher du soleil à Bagatelle ; et de faire du kayak au milieu des Otaries dans la baie de Pelican Point à Walvis Bay. Nos coups de cœur vont principalement aux majestueux paysages du Sperrgebiet Rand Park, la Namib Rand Nature Reserve et son emplacement de camping impression « seuls au monde » garantie ; et évidemment les dunes de Sossusvlei. Côté safari, mention spéciale à celui de la réserve d’Erindi.

Le Routard : Quels conseils pourrais-tu donner à quelqu'un qui voudrait découvrir cette région ?

Olivier Damanet : De ne pas en avoir peur ! Contrairement à ce que nous imaginions, la Namibie est un pays très facile, avec des infrastructures en excellent état d’entretien, que ce soit en termes d’hébergement ou de restauration. Mais la Namibie n’en est pas moins dépaysante !

Le seul conseil plus pratique que je donnerais, c’est de bien prévoir ses moments de ravitaillement. Les distances peuvent être grandes, et le nombre d’endroits où trouver un supermarché ou une station-service est très limité dans certaines parties du pays. Attention également aux jours de fermeture des magasins d’alimentation.

Continuez le voyage avec les autres photos d'Olivier sur son profil Routard et le récit de ses aventures dans le forum.

Ces articles pourraient également vous intéresser :
La Namibie, d'Etosha à Sossusvlei en vidéo
Bestiaire de Namibie

À voir également nos autres portfolios et toutes les photos de la communauté.

Vous aussi, montrez-nous vos plus beaux clichés.

 

Mise en ligne :

Namibie Les articles à lire

Voyage Namibie

Bons Plans Voyage

Services voyage