Auvers-sur-Oise, sur les traces des impressionnistes

Auvers-sur-Oise, sur les traces des impressionnistes
Mairie d'Auvers-sur-Oise © Soe

Auvers-sur-Oise, à 30 minutes de Paris, a été une source d’inspiration pour les grands maîtres de l’impressionnisme, en particulier Van Gogh. C’est aussi une petite ville bucolique et pittoresque, qui se découvre aisément à pied. Musées, château et jardin du XVIIe siècle, joli cadre naturel… Laissez-vous charmer par la « Cité des Artistes ».

Van Gogh à Auvers

Van Gogh vécut à Auvers les deux derniers mois de sa vie, marquant à jamais l’histoire de la ville. En tout, 70 peintures, 30 dessins et gravures y ont été réalisés par le maître hollandais. Une philosophie entoure l’Auberge Ravoux, dite Maison de Van Gogh, classée Monument historique. Bien plus qu’un café-musée, l’Auberge est avant tout un lieu de mémoire, voire de recueillement, qui souhaite se préserver du tourisme de masse.

La salle à manger et une chambre à l’étage ont été reconstituées. Les escaliers menant à l’étage et la chambre exiguë de Van Gogh sont totalement intacts. Dès la première marche, le visiteur baigne dans une atmosphère saisissante. Seule une petite chaise trône dans la chambre vide, l’émotion prime. L’acquisition d’un tableau, espérée pour l’année prochaine, en ferait une « chambre avec vue » sur l’œuvre, faute de fenêtre. La visite se termine par la projection d’un film qui met en parallèle ses tableaux et les paysages accompagnés des commentaires du peintre extraits de sa correspondance.

À voir également, la majestueuse statue Van Gogh de plus de deux mètres dans le parc ainsi que les tombes de Théo et Vincent un peu plus loin. L’église et la mairie évoquent les toiles de l’artiste. Un parcours de deux heures, au fil des plaques-tableaux éparpillées dans la ville, permet de voir la ressemblance flagrante entre les tableaux et les lieux peints. Petite anecdote : L’escalier d’Auvers, situé à deux pas de l’auberge, était droit à l’origine, mais a été refait par la mairie pour correspondre au tableau de Van Gogh qui l’avait représenté ondulant !

Balade autour du château

Construit au XVIIe siècle au cœur du Parc naturel régional du Vexin et totalement restauré, le château d’Auvers propose un parcours-spectacle multimédia original intitulé « Voyage au temps des impressionnistes ». Toute l’année, le parcours met en mouvement, de salle en salle, 500 œuvres projetées sur grands écrans accompagnées d’explications sur l’influence du japonisme, les outils des peintres et le traitement de la couleur.

Effets spéciaux, films d’époque, objets authentiques et ambiances musicales font (re)découvrir la vie des impressionnistes, entre cabarets parisiens, guinguettes au bord de l’eau et déjeuners sur l’herbe. Les nouveautés 2011 plongent le visiteur dans l’ambiance du Paris haussmannien grâce à un théâtre virtuel, un café d’époque inspiré de L’absinthe d’Edgar Degas et des bornes interactives pour jouer les apprentis Van Gogh. Vous pourrez terminer par un déjeuner champêtre et une balade dans le magnifique jardin à la française du château pour une immersion totale.

Un peu plus loin, la maison du docteur Gachet mérite le détour. Amateur d’art, il recevait les artistes chez lui et les faisait connaître. Par le bouche-à-oreille, il fit d’Auvers un passage obligé pour les artistes. Exceptionnellement cette année, la visite de la maison est gratuite. On y trouve les rares objets oubliés dans le grenier appartenant au docteur, ainsi que des œuvres de Zadkine (tableaux, gravures, estampes, dessins…) et d’autres impressionnistes moins connus qui ont côtoyé le docteur. Une maison authentique, discrète et préservée.

Auvers la bohème

Auvers-sur-Oise est la muse des artistes. Les plus grands, tels que Monet, Pissarro et Cézanne, sont passés par là. En effet, Auvers était un site très prisé par les impressionnistes pour son cours d’eau, la lumière particulière qui s’y diffusait et les beaux motifs paysagers. Mais la ville souhaite ne pas rester figée dans le passé, en établissant un lien avec la création d’aujourd’hui. Plus d’une vingtaine d’artistes contemporains vivent aujourd’hui encore, en résidence, dans la « Cité des Artistes ».

La galerie d’art contemporain d’Auvers expose environ quatre à cinq artistes contemporains par an. Du 2 avril au 31 août 2011, c’est le sculpteur Kennett et sa création autour de matériaux naturels que vous aurez le plaisir de découvrir. Autour de la galerie, les artistes vivent dans un havre de paix, en communauté, ateliers au rez-de-chaussée et habitations à l’étage.

Le petit musée Daubigny, situé au deuxième étage de l’office de tourisme, fête cette année les 50 ans de l’installation du monument Van Gogh crée par Zadkine. L’artiste est également présent à l’Orangerie du château, qui expose treize sculptures rarement vues par le public. Inspiré du mouvement cubiste et de l’art roman, il y apporte son regard slave et poétique. Le jeu entre les formes déchirées, granuleuses et lisses est remarquable. Faites un détour par le joli jardin Daubigny.

Granges, jardins et campagne

Auvers-sur-Oise « est assez loin de Paris pour que ce soit de la vraie campagne (…). Il y a beaucoup de villas et habitations modernes et bourgeoises très souriantes, ensoleillées et fleuries », écrivait Van Gogh dans une lettre à son frère, en 1890.

Auvers est une cité de caractère au charme fou, avec ses petits commerces, ses anciennes maisons rurales, ses vignes et son cerisier en fleurs tout droit venu du Japon, planté dans la cour de l’Auberge Ravoux. Vieilles granges, rues pavées, escaliers tortueux, jardins cachés… Auvers se découvre au fil de nos errances, en arpentant ses ruelles fleuries où l’on se perd volontiers.

Côté activités, la ville ne manque pas d’attraits : vous pourrez participer au circuit « Si Auvers m'était conté... » ou voguer à bord de la croisière « Au fil de l’Oise ». Enfin, le Musée de l’absinthe est un passage incontournable : à l’étage, un bar a été reconstitué. On y voit aussi une collection de cuillères à absinthe, des tableaux et des affiches d’époque. La vente d’absinthe sur place et le petit jardin fleuri font de ce musée un endroit atypique.

Dans les campagnes lumineuses à perte de vue que peignait Van Gogh, on est bien loin de sa sombre chambre exiguë. Et pourtant, le rapprochement semble évident : dans l’une comme dans l’autre, le sentiment d’extrême solitude qu’a pu ressentir le peintre est le même. En somme, Auvers-sur-Oise est un lieu qui se vit tout autant qu’il se voit.

Fiche pratique

Pour préparer votre séjour, consultez notre fiche Île-de-France.

Ville d'Auvers-sur-Oise

Maison de Van Gogh

Château d'Auvers-sur-Oise

Comment y aller ?

- Par le train : Paris/Auvers-sur-Oise en 33 minutes. Du 2 avril au 30 octobre 2011, les samedi, dimanche et jours fériés, train direct de Paris-Nord à Auvers. Départ à 9h56, arrivée à Auvers à 10h28. Retour à 18h15, arrivée à Paris-Nord à 18h48.
Autres jours :
- De la gare Saint-Lazare, correspondance à Pontoise pour Auvers-sur-Oise.
- De la Gare de Paris-Nord, correspondance à Valmondois pour Auvers-sur-Oise.

- Par la route : Porte Maillot ou Porte de Clignancourt. Suivre A86 puis autoroute A15 direction Beauvais sur A115, sortie Méry-sur-Oise puis direction Auvers-sur-Oise.

Où dormir ?

- Le gîte d’Auvers-sur-Oise : 5 bis, rue de la Bourgogne. En centre-ville sur les bords de l’Oise. Confort simple avec piscine, ambiance originale au cœur des écuries.
- À l’Ombre du Bouleau : 4, rue François-Coppée. À deux pas de la maison du docteur Gachet. Ancienne ferme rénovée autour d’un superbe jardin fleuri.

Où manger ?

- L’Impressionnist’Café : dans l’Orangerie du château d’Auvers. Cuisine traditionnelle et raffinée, où vous pourrez déguster une terrine de lapin ou encore le gigot de 7 heures.
- L’Auberge Ravoux, dite Maison Van Gogh : face à la mairie. Fameuse auberge où Van Gogh séjourna et décéda. Le décor a été reconstitué tel que son hôte l’a connu. Produits du terroir de grande qualité et recettes anciennes.

Événements

- Année Zadkine du 2 avril au 31 août 2011 au musée Daubigny.

- Les Irisiades les 21 et 22 mai 2011 au château d’Auvers : la fête des fleurs, des plantes et des arts sur le thème de la nature dans l’œil du photographe. Expositions de photos de jardins et de sculptures florales, ateliers, animations, etc.

- «Promenade dans l’art d’aujourd’hui», 22 et 23 mai 2011 : balade dans toute la ville autour de 22 ateliers.

Texte : Anissa Hammadi

Mise en ligne :

Île-de-France Les articles à lire

Voyage Île-de-France

Bons Plans Voyage

Services voyage