Escapades d’hiver en low cost

Escapades d’hiver en low cost
Vienne © Austrian National Tourist Office - Popp Hackner

Envie d’une petite pause dépaysante ? Il suffit parfois d’un vol low cost pour changer de décor et passer quelques jours agréables. Flâner dans la médina de Fès… Refaire le monde dans un café viennois avant d’aller assister à un concert… Siroter un verre de malaga puis admirer les oeuvres de Pablo Picasso… Autant de plaisirs à votre portée, à savourer sans modération !

Pause évasion à Fès

On ne pense pas forcément à Fès pour une courte escapade. Pourtant, à 2h45 de vol de Paris, la doyenne des villes impériales marocaines, surnommée « l’Athènes de l’Afrique », offre son lot de dépaysement.

Ville mémoire, héritière de la culture andalouse et berceau de l’ex-Empire chérifien, Fès est une ville fascinante et pleine de mystères. Son statut de cité impériale lui confère le rôle intemporel d’emblème historique du Maroc.

Le poids de l’histoire est palpable tout au long du tracé des somptueux remparts séparant Fès-el-Jédid (la ville moderne) de Fès-el-Bali (le quartier de la médina). Alors que l’ancien quartier juif côtoie le palais royal et les souks dans la nouvelle ville, l’enceinte médiévale abrite la médina et son lot de trésors patrimoniaux : médersas de la dynastie des Mérinides, mosquée Qaraouiyine, foundouk Nejjarine...

On vous propose de prendre de la hauteur et de grimper sur la nécropole des Mérinides. Le point de vue y est grandiose. Au coucher du soleil, les points lumineux des lampadaires rythment le paysage, et la médina se transforme peu à peu en un décor des Mille et une Nuits.

Sa médina est le plus grand joyau de Fès. Parfums, étoffes, tapis, bijoux, épices, cuirs s’entremêlent, offrant une myriade de sensations… L’artisanat fassi est divisé en corporations : les ateliers de menuiserie sont regroupés autour de la place Nejjarine, le souk Henna est spécialisé dans le henné et les plantes, la place Seffarine regorge de chaudronniers et de dinandiers. Aux tanneries Chouara et Guerniz, telles des oasis, les cuves blanches de chaux contrastent avec celles, multicolores, remplies de colorants naturels.

Vienne, belle même en hiver

Quand les arbres des parcs ont perdu leurs feuilles, Vienne se pare pour l’hiver. Avec ses palais, ses musées et ses nombreux cafés, la capitale autrichienne semble faite pour les plaisirs hivernaux. Oui, Vienne est belle, même en hiver… C’est la saison idéale pour se réchauffer en dégustant un café viennois dans un de ses nombreux Kafeehaus, piliers de l’art de vivre local. Les gourmands iront savourer, par exemple, un Schneeball chez Demel, la pâtisserie la plus fameuse de la ville.

Comme le veut la tradition, les marchés de Noël ouvrent en novembre. Celui de la place de l’Hôtel de ville sera installé le 17 et il faudra attendre le 24 pour admirer celui du château de Schönbrunn. Dans le dédale des maisonnettes traditionnelles en bois, la magie de Noël ne tarde pas à opérer. Un bon verre de vin chaud vous attend entre deux stands d’objets artisanaux !

Côté musées, cet automne, ne manquez pas les dernières expositions du 150e anniversaire du plus célèbre des peintres viennois, Gustav Klimt, notamment celle du Belvédère. Sinon, que ce soit à l’Albertina, au Leopold ou au MuseumsQuartier, vous trouverez toujours une exposition intéressante à voir. Plus d’infos dans notre agenda Vienne.

Pour rendre ce voyage inoubliable, réservez votre place à l’Opéra, dont la programmation change quotidiennement. Au programme, La Traviata et Tosca en novembre, puis Otello et La Bohème en décembre. De nombreuses possibilités s’offrent à vous, pratiquement toute l’année, notamment aux prestigieux Volksoper pour l’opéra, ainsi qu’au Musikverein ou à la Konzerthaus pour les concerts. On trouve des tarifs « dernière minute » vendus une heure avant le spectacle. À la différence de Paris, la musique classique est plutôt populaire à Vienne. Et si votre séjour se rapproche des fêtes de fin d’année, vous pouvez, si vous en avez les moyens, assister à l'un des nombreux bals qui rythment la vie viennoise en ces périodes festives.

Un coup de soleil à Málaga

Avec ses 320 jours de soleil par an, Málaga jouit d’un climat doux en hiver. On peut alors profiter tranquillement de l’air marin tout en sirotant un verre du fameux vin qui porte le nom de la ville. En fait, le breuvage, dont la réputation dépasse les frontières espagnoles, est produit à une vingtaine de kilomètres de la ville. Il serait dommage de s’en priver !

Outre les plaisirs de la bouche, Málaga est aussi réputée pour sa vie culturelle, et en particulier pour son musée Picasso. Ce musée présente la particularité de réunir la collection privée de Pablo Picasso, qui est né à Málaga. Riche de plus de 200 œuvres de l’artiste mondialement connu, la collection est abritée au sein du palais Buenavista, splendide demeure du début du XVIe siècle. On entre dans l’intimité de l’enfant du pays à travers les portraits de ses compagnes et de ses enfants. En prime, le café du palais vous accueille toute la journée dans un joli patio calme et fleuri.

Au cœur de la Costa del Sol, Málaga est également une excellente base de départ pour s’aventurer un peu dans le territoire andalou, si vous restez quelques jours. Antequera, ville de la Renaissance aux 27 églises, est située à une cinquantaine de kilomètres seulement. Vous pourrez y accéder directement en car depuis le centre de la ville. Il est également possible de partir explorer les différentes plages du littoral. Sachez que la température de l’eau baisse rarement en-dessous des 17 degrés ! Oserez-vous y tremper plus qu’un orteil ?

Fiche pratique

Pour préparer votre séjour, consultez nos fiches Maroc, Vienne, Andalousie.

Liens utiles

Office du tourisme du Maroc

Office du tourisme de Vienne

Office de tourisme d'Andalousie

Comment y aller ?

- Fès est desservie en liaison directe depuis Paris avec easyJet (lundi, mardi et samedi ; au départ de Roissy-Charles-de-Gaulle) et Ryanair (mercredi et jeudi ; départ de Beauvais ou Marseille).

- Vienne est desservie quotidiennement par FlyNiki au départ de Paris-CDG. Vols également avec Austrian depuis Paris, Lyon, Nice, Mulhouse.

- Málaga est reliée quotidiennement par Vueling à Paris-Orly, Nantes et Toulouse et par Air Europa à Paris-CDG

Où dormir ?

Trouvez votre hôtel à Fès, Vienne et Málaga.

Texte : Pauline Guillemet

Mise en ligne :

Andalousie Les articles à lire

Voyage Andalousie

Bons Plans Voyage

Services voyage