Les nomades du Changthang au Ladakh

Les nomades du Changthang au Ladakh
Réjane Ereau

Étendu sur des centaines de kilomètres aux confins nord-est du continent indien, entre Chine et Pakistan, le Changthang (« désert » en tibétain) passe pour être l’un des plus hauts et des plus rudes plateaux désertiques du monde. Pourtant, coincés là entre 4 000 et 5 500 m, les Changpa continuent de mener une vie de nomades, au rythme de leurs yaks et de leurs (célèbres) chèvres pashmina. Aller à leur rencontre est l’occasion de faire un trek inoubliable.

Texte : Réjane Ereau

Mise en ligne :

Tibet Les articles à lire

Bons Plans Voyage

Services voyage