Fiche pratique
Catherine Bardon

Pour préparer votre séjour, consultez notre fiche République dominicaine.

Office du tourisme de la République dominicaine

Comment y aller ?

– Arrivée à Saint Domingue : vols directs Paris-Saint Domingue avec Air France.
– Arrivée à Punta Cana : vols Corsair, XL.

Se déplacer

Il est facile de se déplacer dans le pays. Les transports en commun sont bien développés et couvrent tout le territoire.

Les compagnies Caribe Tours et Metro desservent toutes les villes de moyenne ou grande importance et offrent un service de qualité (bus climatisés et respect des horaires). Les guaguas (minibus) sillonnent tout le pays et s’arrêtent à la demande. Elles offrent des tarifs très raisonnables, mais des horaires et un confort aléatoires.

La location de voiture est une bonne option pour voyager dans le pays. Depuis quelques années le réseau routier s’est considérablement amélioré, notamment avec les autoroutes qui relient désormais la capitale à la péninsule de Samaná et à Punta Cana. Autre concession à la modernité, le pays s’est équipé de radars !

Préférez les loueurs internationaux aux compagnies locales (tarifs plus compétitifs mais véhicules manquant parfois de maintenance et assurances problématiques).

Enfin, si votre budget le permet, vous pouvez emprunter les avions des petites compagnies locales qui desservent les principales villes et spots touristiques.

Dormir

La République dominicaine est une destination relativement chère. Si l’infrastructure hôtelière est très développée, on ne trouve pas de pensions ni d’auberges de jeunesse.

Dans les zones touristiques, il faut compter environ 40 € pour une chambre double avec salle de bain, dans un hôtel modeste mais correct. Hors des spots touristiques, les prix baissent, le confort aussi. On trouve de petits hôtels locaux pour environ 20 €, mais à ce prix-là, la propreté et l’hygiène ne sont pas toujours au rendez-vous. Dans la capitale, les prix ont une sérieuse tendance à l’inflation ces dernières années.

Un bon plan consiste à dormir dans les cabañas turisticas, des hôtels aux noms évocateurs pour les "siestes coquines", situés en périphérie des agglomérations. Les prix sont assez raisonnables et ils sont en général bien tenus.

Quelques adresses coups de cœur à travers le pays :

- À Saint Domingue : Casa Naemie
- À Las Terrenas : Casa Cosón
- À Las Galeras : La Plantación
- Parc des Haitises : Caño Hondo
- À Cabarete : Caribe Surf Hotel
- À Montecristi : Los Jardines del Atlantico 26, Calle San Fernando, Playa Juan de Bolanos, San Fernando de Montecristi. Tél. : +1 809 853 0040
- À Jarabacoa : Rancho Baiguate
- À Bahoruco : Casa Bonita

Trouvez votre hôtel en République dominicaine

Se restaurer

Autant le dire tout de suite, la gastronomie n’est pas le point fort de la République dominicaine.

Le plat de base, arroz con habichuela, se compose de riz, accompagné de haricots et de poulet. Goûter au chivo guisado, viande de chèvre marinée avec oignons, poivrons, ail, origan et... rhum. Le plat le plus consommé dans le pays est le pica pollo, sorte de poulet frit à la mode locale, en général servi avec des tostones, bananes plantain frites…

Le bon point c’est que l’on peut manger partout, dans la rue, dans les comedores, dans des restaurants gastronomiques, et, autre bon point, on trouve tous les types de nourriture.

Texte : Catherine Bardon

Mise en ligne :

République dominicaine Les articles à lire

Bons Plans Voyage

Services voyage