Lagunes colorées
Jean-Philippe Damiani

Au sud du Salar d’Uyuni, débute la région du Sud-Lípez, pratiquement vide de toute présence humaine. Les conditions climatiques (jusqu’à -30° en hiver) et l’altitude ont découragé toute culture, toute installation. Après l’immensité blanche, d'une fascinante monotonie, voici les grands espaces et la nature faite art : le Sud-Lípez concentre les plus beaux paysages des Andes.

Sortes d’oasis au milieu de paysages tourmentés, les lagunes sont les sites les plus marquants de la région. Ces lacs de montagne d’origine volcanique, aux eaux soufrées et salées, ont la particularité d’être colorées.

Entourée de volcans à 4 000 m d’altitude, la Laguna Colorada offre le spectacle d’une étendue liquide, allant du marron au rouge sang, en passant par le rose. Des teintes provoquées par les sédiments de couleur rouge et des algues microscopiques. Un paysage irréel, ponctué de flamants roses qui pataugent dans les eaux basses de la lagune.

Autre splendeur de la région : la Laguna Verde(photo), dont la couleur est due à la forte concentration en magnésium de l’eau. Un rêve de photographe, à plus de 4 500 m d’altitude, dominé par la silhouette altière du volcan Licancabur. D’ailleurs, la Nasa a immortalisé sa couleur unique depuis la navette spatiale. Vous êtes arrivés au bout de la route : derrière la frontière, voici le Chili et le désert de l’Atacama. C’est sublime !

Texte : Jean-Philippe Damiani

Mise en ligne :

Bolivie Les articles à lire

Voyage Bolivie

Bons Plans Voyage

Services voyage