Munich, en mouvement

Fiche pratique

Fiche pratique
Marie Borgers

Pour préparer votre séjour, consultez notre fiche Allemagne.

Office de tourisme de Munich

Office national allemand du tourisme

Comment y aller ?

Liaisons à grande vitesse SNCF/Deutsche Bahn (en TGV ou ICE).
5 A/R Paris-Munich par jour (1 A/R direct avec TGV, et 4 A/R avec correspondance à Stuttgart - TGV+ICE), à partir de 39 € (tarif Prem’s). 6h10 de trajet centre à centre : pas tellement plus long qu’en avion… et plus écolo !

Comment se déplacer ?

- Carte journalière (Tageskarte, 5,40 €) ou pour 3 jours (13,30 €). À composter avant d’embarquer.

- La City Tour Card permet d’utiliser les transports urbains (métro, trams et bus) et offre des réductions dans plus de 30 attractions touristiques. De 1 à 3 jours (9,90 à 31,50 €).

Mais les Munichois préfèrent au métro le vélo, plus écolo. On trouve une multitude de loueurs (autour de 13-14 € la journée). Très populaire aussi, les systèmes de vélo à la demande : Call a bike et Nextbike.

Très rigolos, les Fun-Bikes : Conference Bike (vélos pour 7 !), Rikscha-Mobil (rickshaw dans les parcs) et autres tandems… Très branché pour se balader dans les parcs.

Où dormir ?

- Motel One : Herzog Wilhelm Strasse 28. Un « design-hôtel » d’une chaîne allemande. À partir de 84 € la double.

Trouvez votre hôtel à Munich.

Où manger ?

- Ratskeller : Marienplatz 8. Cuisine locale dans un décor traditionnel. Une valeur sûre.

Où prendre une bière ?

Bon à savoir : on vous sert par défaut la chope d’un litre (Mass). C’est la référence ! Autour de 7 € le litre. On vous donne la chope en l’échange d’une petite caution. Vous pouvez ensuite choisir de la garder en souvenir... Prost !

- Hofbräuhaus : Am Platzl 9. Cette brasserie traditionnelle est une institution munichoise créée en 1589, célèbre dans le monde entier. Des serveuses en Dirndl (robe traditionnelle) traversent un décor néo-Renaissance sur des airs de musique bavaroise. Le soir, ambiance aussi énorme qu’une chope de bière !

- Andechser am Dom : Weinstrasse 7. Pour boire une (très) bonne bière, comme celle de l’abbaye d’Andechs, très réputée. Peu de touristes mais des Munichois de tous âges.

Où grignoter ?

- Hofpfisterei : Kreittmayrstrasse 5. Boulangerie traditionnelle et institution bavaroise.

- Rottenhöfer : confiseur, pâtissier, glacier et chocolatier. Recettes d’antan garanties !

Où faire du shopping ?

- Au Viktualienmarkt bien sûr, qui fera le bonheur des amateurs de flânerie, des gourmands et même des photographes. Convivialité assurée !

- Dallmayr : Dienerstrasse 14-15. Un superbe delicatessen, où tout met l’eau à la bouche ! Ancien fournisseur de la cour, référence depuis 1700.

- Gössl : Residenzstrasse 14. Le plus grand choix de Trachtenmode de la ville. Pour dénicher son Trachten, le costume traditionnel actuellement redécouvert... et de rigueur pour l’Oktoberfest !

- Gärtnerplatz et Glockenbachviertel : mode, design, art de vivre... les nouveaux coins « in » pour faire du shopping.

- La zone piétonne s’étendant de Marienplatz à Sendinger Tor. Plus attendu, mais tout y est.

- Envie de shopping chic ? Engouffrez-vous dans les Fünf Höfe, ces passages couverts à l’architecture contemporaine, qui égrènent les vitrines pimpantes. On peut aussi faire quelques folies dans les enseignes de Maximilianstrasse, Residenzstrasse et Theatinerstrasse.

Où sortir ?

Si les Munichois préfèrent le Biergarten à la boîte de nuit, les noctambules pourront vivre quelques nuits blanches dans les bars du quartier de Schwabing et autour de Karlsplatz, au Park Cafe (bar-boîte), au Sugar Night Club (musique pop), au P1 Club (spot des VIP).

Où faire du surf ?

- Rixen Cableways : téléski nautique (ski nautique tiré par un câble) dans l’Olympiapark.

Texte : Marie Borgers

Mise en ligne :

Allemagne Les articles à lire

Voyage Allemagne

Bons Plans Voyage

Services voyage