Au bonheur de l’Arménie

Une histoire tourmentée

Rarement au cours de son Histoire un pays n’aura été autant éprouvé par les guerres, les invasions et les massacres. Maintes fois morcelée et partagée à la suite des conquêtes dont elle fut l’enjeu, l’Arménie a trop souvent été réduite au rang d’entité provinciale par les États qui ont exercé une domination sur elle. Le premier génocide du XXe siècle, perpétré par la Turquie en 1915, demeure toujours aussi vivace dans l’esprit des Arméniens. Entre 1 200 000 et 1 500 000 personnes ont été tuées sur place ou sont mortes au cours de leur déportation, soit les deux tiers de la population. Le Monument du Génocide, impressionnant de solennité, à Erevan, la capitale, témoigne de cette Histoire douloureuse. Malgré tous ces événements tragiques, malgré des conditions de vie difficile - étés très chauds, hivers polaires - le peuple arménien reste solidement attaché à sa terre. Mieux il a su conserver intacte sa culture, sa langue et sa foi. On ne peut que s’en féliciter.

Texte : Jean-Baptiste Mandin

Mise en ligne :

Arménie Les articles à lire

Voyage Arménie

Bons Plans Voyage

Services voyage